Une bonne blanquette de veau pour se réchauffer

by - lundi, septembre 30, 2013

Un lundi parmi tant d'autres #67

Quoi de mieux qu'un bon plat mijoté en sauce pour se réchauffer le corps et le cœur quand la froidure de l'automne s'en vient frapper à nos portes...? Une fois n'est pas coutume, pour te montrer du home-made, Zaza, je suis allée piocher dans le contenu d'un de mes défunts blogs fut un temps où je m'éparpillais pas mal. Mais la cause est bonne puisque je vais partager avec toi une recette de famille à laquelle je tiens comme à la prunelle de mes yeux, c'est un peu ma madeleine de Proust à moi : la blanquette de veau de ma Mamie.


LA recette de mon enfance, celle que j'ai appris à faire à force de regarder ma grand-mère dans sa cuisine. C'est pour ça que je ne dispose d'aucune liste d'ingrédients précise. Alors, si tu veux te lancer, je te préviens, ça va être au feeling...!
Si toi aussi, tu veux te mettre à la blanquette, il te faudra de la viande de veau, des champignons de Pais, des oignons, des carottes, du thym et du laurier, du sel et du poivre. En ce qui concerne la viande, pas de panique, tu as le choix entre du tendron, du collier, de la poitrine ou de l'épaule. Ton boucher est au courant, tu n'as qu'à te fier à lui. Même chose pour les quantités, il saura te donner ce dont tu as besoin.
Pour la sauce, du beurre, de la farine, et le bouillon de cuisson de la viande et en accompagnement, du riz.

Dans une cocotte en fonte, tu mets les morceaux de viande à dorer à feu vif dans du beurre, avec les oignons émincés. Tu sales, tu poivres. Quand la viande est bien colorée, tu la recouvres d'eau, très très largement. Tu ajoutes les carottes coupées en rondelles et les champignons, tu laisses cuire à couvert et à feu doux. Combien de temps...? Longtemps ! Ici, il n'est pas rare que j'aille jusqu'à 4 heures. Une chose est sûre : jamais moins de 2 heures. Plus c'est long, plus ta viande sera fondante.
Vient alors le moment de s'attaquer à la sauce... Pour ce faire, tu commences par préparer un roux, dans une casserole, tu fais fondre un gros morceau de beurre (genre 50g). Et attention, c'est là que ça va devenir technique. Sans cesser de remuer le beurre, tu ajoutes dans la casserole un petit verre de farine. Puis, très rapidement, une louche du bouillon de cuisson de la viande (que tu auras préalablement écumé). Et tu touilles. Jusqu'à ce que ça prenne de la consistance et en prenant garde à ce qu'aucun grumeau ne se forme (si tu galères, monte ta sauce au fouet). Tu alternes alors louche de bouillon et séance touillage. Et tu attends surtout bien entre chaque louche que la sauce épaississe.
Pour la quantité, je te laisse juge. Perso, j'aurais tendance à croire que plus y'en a, mieux c'est ;-) !

Tu sers enfin avec du riz blanc et, si tu ne te régales pas, je t'autorise à me traîner en justice !!!
Note pour les puristes : je sais, il ne s'agit pas là de la recette traditionnellement admise mais m'en fous, à mes yeux, c'est la meilleure et ça le restera toujours !

*

You May Also Like

24 commentaires

  1. Quand le roux est cuit je rajoute un jaune d oeuf et de la creme ! Normandie oblige...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens j'essaierai la prochaine fois ! Ici, la Normandie n'oblige à rien ;-) !!!! Ce qui est totalement faux parce qu'on a tendance à mettre de la crème dans tout, mais c'est juste que ça n'a pas atteint la blanquette.
      Mais ta recette me séduit, contrairement à celle de mon Chéri qui met de la crème mais sans faire de roux.

      *

      Supprimer
  2. Ca me donne une idée pour un prochain dîner, merci
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En plus, on rentre dans la période où ces plats roboratifs font un bien fou !

      Merci à toi.

      *

      Supprimer
  3. Oh purée 4 heures pfff mais j'en aurai marre avant moi ! :-( Bon pourtant j'adore ça et personne n'en fait dans mon entourage, j'ai du en manger 4 fois dans ma vie il faut que je me lance !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah, tu t'en fous, tu fais autre chose pendant ce temps-là...! Bon évidemment, la bonne odeur de blanquette dans la maison pendant tout l'après-midi, ça a tout d'une vraie torture !!!

      Tu me diras quand tu en auras préparé une !

      *

      Supprimer
  4. Ah bah c'est bien plus facile que ce que je pensais... Je vais tenter, merci pour cette recette!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr que c'est facile, ma Copine, comme la plupart des plats mijotés. C'est juste que c'est long !

      *

      Supprimer
  5. Miam miam miam !!! et je suis d'accord pour la quantité : plus y en a , mieux c'est !! surtout que ces plats sont encore meilleurs réchauffés !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhôôô oui, la blanquette réchauffée, c'est juste une tuerie intergalactique !!!

      *

      Supprimer
  6. J'adore et je n'en fais vraiment pas souvent. Pour moi aussi ce plat a le goût de l'enfance ! Des bisous Anne-Laure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas pour rien qu'il a longtemps été en tête du classement des plats préférés des français !

      Bisous Evelyne !

      *

      Supprimer
  7. Je vais peut-être la manger froide ... Parce que la blanquette avec + de 28 ° ... Je ne suis pas sûre !

    RépondreSupprimer
  8. Réponses
    1. Mouais, je ne suis pas fière de moi sur ce coup-là, je salive devant mon écran... Pas bien !

      *

      Supprimer
  9. Je commence la cuisson la veille, je laisse la viande refroidir dans son bouillon ; le lendemain 2 petites heures de cuisson.
    Dans ma sauce, je suis comme Laure, je rajoute un jaune d'oeuf, de la crème, de la muscade et un 1/2 jus de citron au moment de servir... Ah et des clous de girofle sur l'oignon !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, je fais comme toi pour la cuisson la plupart du temps, mais j'ai fait plus simple ici !
      En revanche, si je passe mon tour pour la muscade (je n'aime pas ça), je note précieusement les clous de girofle, merci !

      *

      Supprimer
  10. Comme une soudaine envie de cette blanquette.
    C'est mon plat en sauce préféré.
    J'en fait rarement, le mari n'aime pas grrrr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et puis c'est vrai ue c'est un plat plutôt compliqué à faire pour une toute seule ! Remarque, quand j'étais célibataire, je m'en préparais quand même, et je m'en congelais plusieurs portions !

      *

      Supprimer
  11. j'en fais souvent car dans le fond ça cuit tout seul ...et j'ajoute au moins de la crême fraîche
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as dû être normande dans une vie antérieure, toi !!!!

      Bisous Arlette !

      *

      Supprimer
  12. Rien que de regarder ta photo, je salive déjà !

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?