Sérénissime, me voilà !

by - lundi, octobre 28, 2013

* Devine où je pars bientôt...? *

Si je te dis Spritz, acqua alta, pont du Rialto... Si je te dis Grand Canal, campanile, Casanova... Si je te dis San Michele, vaporetto, hôtel Danieli... Si je te dis gondole, Caffè Florian, carnaval... Allez, je ne t'embête pas plus, tu l'as deviné, c'est de Venise qu'il est question !

Crédits

Parce que dans très précisément un mois, à l'heure près, nous y arriverons tout juste, mon Petit C. et moi. Ce sera pour chacun de nous la troisième fois et, pour ma part, même si ça a vraiment tout du cliché romantico-cucul à deux balles, je suis super ravie de cette escapade en amoureux ! Romantisme qui vole en éclat quand tu sais que la chose m'a pris comme une envie de p*sser la semaine dernière en tombant sur une vente privée d'un tour opérateur spécialiste de l'Italie. L'immense hôtel belle-époque et sa façade en mosaïque, la perspective de revoir la lumière d'automne nimber la Sérénissime de son charme si particulier, et surtout l'envie et le besoin de nous retrouver à deux après cette année un peu bousculée... Je n'ai pas su résister !!!

De mes deux précédents séjours, je garde des souvenirs très contrastés. Pour faire court, la belle Venise, autant je l'ai détestée en plein mois d'août, bien évidemment moins par sa faute que par celle des hordes de touristes qui la prennent d'assaut à ce moment-là, autant je l'ai aimée en novembre, mais alors quand je dis aimée, c'est vraiment passionnément.
Je me souviens de la météo particulièrement clémente, des journées passées en tee-shirt à déambuler au hasard des canaux et des ruelles, des musées redevenus abordables avec la fin de l'été.
Je me souviens de ce petit restaurant, le Galion, où nous avions l'habitude de prendre tous nos repas, les spaghetti alle vongole, j'ai encore l'impression d'en avoir le goût dans la bouche rien que d'en parler !
Je me souviens de l'atmosphère de paix qui régnait à Torcello, du petit Pinocchio en bois peint que mes parents m'ont acheté sur le Rialto, je l'ai d'ailleurs toujours sous les yeux, chaque jour, puisqu'il est accroché dans ma chambre, tout près de mon lit.
Je me souviens du choc, en débarquant à Burano, cette matinée restera encore longtemps dans ma tête et dans mon cœur, marquée par la découverte d'un des lieux les plus charmants qu'il m'ait été donné de voir.
Je me souviens de l'overdose de Titien, de Tintoret, de Veronese que j'ai frôlée, mais quand on a vingt ans, les yeux ne se fatiguent jamais, pas plus que cette inextinguible soif de découverte qui m'étreignait alors, elle s'est aujourd'hui un peu assagie avec le temps.
Je me souviens de la chaleur de l'accueil des vénitiens, du chic italien qui me faisait rêver dans les vitrines des boutiques, des petites arrières-cours colonisées par des ribambelles de chats.
C'était à une époque où le numérique n'existait pas et j'ai encore en tête l'émerveillement avec lequel nous avions découvert nos clichés après avoir dû patienter une semaine pour les récupérer, oui, c'est la préhistoire, ce genre de truc-là, pour toi, si tu as moins de trente ans, mais ça a existé et je te rassure, on le vivait très bien ;-) ! Aujourd'hui, ces photos dorment dans un vieil album-photo qui doit se trouver dans le bureau de mon père, j'adorerais le re-feuilleter avant de partir.

En attendant, j'écume les blogs, j'en ai trouvé de superbes, quasiment uniquement consacrés à la ville. Je fais le point sur mes envies, la collection Pinault et le cimetière San Michele ayant pour l'instant mes faveurs, même si je suis partagée entre le désir de rendre la vie à mes si beaux souvenirs et la volonté de voir de Venise ce que je ne connais pas encore. J'ai acheté des livres. Des guides touristiques bien évidemment, dont un qui s'annonce différent et que j'attends avec impatience. Mais aussi des romans, parce que j'ai découvert ça lors de notre week-end sicilien, c'est extraordinaire d'aborder une ville par la littérature, oui, c'est affligeant, je sais, tout particulièrement venant de moi, mais non que je n'y aie jamais songé auparavant, je n'en avais tout simplement pas pris le temps.
Et pis, sinon, je me demande aussi si je ne vais pas investir dans une paire de bottes en caoutchouc...!

*

You May Also Like

15 commentaires

  1. Je te souhaite un très beau voyage, voilà une chouette nouvelle !

    RépondreSupprimer
  2. Nous y sommes allés aux mois d’août il y a déjà 4 ans .
    Je rêve secrètement d'y retourner mais effectivement à une autre periode . Tres bon voyage ma belle !
    Des bisous <3

    RépondreSupprimer
  3. Il te reste de la place dans ta valise? ;)

    RépondreSupprimer
  4. Nous y retournerons pour le carnaval, une passion de découvrir chaque année les masques et Venise majestueuse... Un beau voyage à lautomne je pense et les couleurs magiques de cette saison!.. Tu as bien fait de ne pas resiste!..

    RépondreSupprimer
  5. J'y suis allée en mai dernier. J'ai beaucoup aimé cette ville. C'est très reposant de ne pas voir de voitures pendant plusieurs jours, de ne pas être gênés par elles.
    Hormis les longues ballades dans les ruelles (loin du Rialto et de la place Saint-Marc), la visite du musée Peggy Guggenheim a été ce que j'ai préféré dans cette ville.
    Bon voyage.

    RépondreSupprimer
  6. Etant tombée sous le charme de cette ville magique, j'aimerais beaucoup y retourner... Bon voyage Anne-Laure!!

    RépondreSupprimer
  7. Ohhh bon voyage alors!! :)
    De beaux souvenirs aussi pour moi cette ville! Un long week end entre collègues, un temps plus que mitigé, un carnaval annulé, mais une magie indéniable!! :)
    Profitez en bien tous les deux, vous le méritez vraiment!!

    RépondreSupprimer
  8. Je n'y suis jamais allée... il en a été question avec certains hommes, mais c'est vrai, à bas les clichés !
    ah là là, que cela va te faire du bien !

    RépondreSupprimer
  9. Clichés ou pas on s'en f** rien ne peut atténuer la magie de cette ville. Et je reverrai d'y être pour la biennale... Je vous souhaite un excellent et doux séjour. Bises

    RépondreSupprimer
  10. Je te souhaite un bon voyage et un autre regard encore sur Venise

    RépondreSupprimer
  11. BON VOYAGE!!!

    J'ai vu que t'écoutais London Grammar, j'aime bien aussi!

    RépondreSupprimer
  12. Je t'envie :)
    Et je te conseille de lire Donna Leon et son commissaire Brunetti. Les descriptions sont légères mais inspirantes et beaucoup de lieux de la ville sont cités dans ses pages. (je suis une adepte des lectures en raccord avec les voyages que je fais)

    RépondreSupprimer
  13. hé c'est cool ...fais plein de projets ....rien de tel pour le moral
    bises ma belle

    RépondreSupprimer
  14. J'y suis allée y a quelques années JAI JUSTE ADORE !!!! malgré les critiques débiles qu'on entend sur cette ville la plupart sont totalement infondées ! les vénitiens sont en plus adorables ... j'ai qu'une hâte y retourner !

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?