Seront-elles miennes un jour...?

by - samedi, octobre 05, 2013


Je suis désespérée... Enfin, j'étais désespérée...! Je t'explique !

Quand j'ai eu l'idée de ce billet, j'étais sous le coup d'un truc affreux en matière de mode pour toute fille qui se respecte : un coup de foudre doublé d'une impossibilité de passer à l'acte... Le drame de chez drame quoi !
Je suis tombée en extase devant cette paire de pompes au cours de mes interminables balades sur le net. Elles ont tout pour elles : la couleur qui va, je pense, bien squatter ma garde-robe cet automne, le style comme j'aime, le fait qu'elles étaient toutes en cuir, et pas trop chères. Et comme, je te rappelle, dans mon immense liste de bonnes résolutions, il est question de porter très régulièrement de vraies chaussures, j'ai trouvé qu'elles remplissaient pile-poil le contrat. Enfin... Tous les arguments sont valables pour une nana qui est tombée sur les chaussures de ses rêves, même si je suis plutôt fière de constater que les miens se tiennent.

Bref, voilà quasiment trois semaines qu'elles me font de l'œil, qu'elle ne sont jamais disponibles dans ma pointure, et qu'elles ne sont en vente que sur un site, tu sais, le fameux qui n'a jamais plus de trois paires de chaque taille en stock, d'où le titre de ce billet en forme de questionnement désespéré... Trois semaines que j'ai déposé une alerte afin d'être avertie dès leur retour, que malgré tout je passe sur le site en question plusieurs fois par jour au cas où, que je vois tous les autres coloris dispo, que les autres pointures sont régulièrement renouvelées mais que en beige et en quarante, je peux me brosser... Trois semaines pendant lesquelles je ne suis pas parvenue à me débarrasser de mon envie : il me les faut.

Et puis, hier soir, bien après minuit mais juste avant de me coucher, j'ai hésité... J'y vais...? J'y vais pas...? Allez, j'y vais ! Et bien m'en a pris : y'avait une paire qui m'attendait ! J'ai eu tellement peur qu'elle me file entre les doigts que je me suis jetée dessus comme une morte de faim, j'en ai même oublié le bon de réduction que je gardais précieusement à cet effet dans un coin de mon portefeuille... :/
Ballot. Mais bon, maintenant, à la question "seront-elles miennes un jour ?", je suis en mesure d'apporter une réponse : bientôt, oui, bientôt !!!

*** Et j'ai hâte, si tu savais, Lucky Sophie...! ***

*

You May Also Like

2 commentaires

  1. Bon ça me rassure je ne suis pas la seule obstinée lorsque je repère quelque chose ^__^

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?