Un don pour la vie

by - mardi, novembre 26, 2013

Parfois, la nature refuse de te donner ce que tu souhaites le plus au monde. Je sais de quoi je parle puisque depuis fin septembre, il m'a fallu admettre l'idée que je ne serai jamais maman. Jamais naturellement en tout cas. J'ai espéré jusqu'à la dernière seconde que les avancées de la médecine me donneraient cette chance si précieuse mais le couperet est tombé : "Je ne peux pas vous orienter vers le don d'ovocytes, vu votre âge et vu les délais d'attente, c'est impossible." qu'elle m'a dit, ma gynéco. J'ai une confiance absolue en elle et, même si ce jour-là, ma vie s'est arrêtée, je sais qu'elle n'avait d'autre choix que me dire la vérité. La vérité toute nue. Aussi crue puisse-t-elle être.

Le don d'ovocytes, bien évidemment, si j'avais pu, je l'aurais accepté. Sans hésiter. Et aussi terrible soit ma détresse par rapport aux raisons qui font que je ne peux en bénéficier, je peux comprendre qu'il s'agit là d'une démarche qui est tout sauf naturelle. Et que, du coup, bien des femmes qui pourraient franchir le pas ne le font pas. La preuve, les chiffres de l'année 2011 sont édifiants : il aurait fallu 900 donneuses supplémentaires pour répondre à l'ensemble des demandes.
C'est pour cela que l'Agence de la Biomédecine vient de mettre en ligne un nouvel espace dédié : Le don d'ovocytes près de chez vous.


Il est conçu à la fois pour accompagner et guider les femmes qui envisageraient de faire don de quelques uns de leurs ovocytes, mais aussi pour répondre à toutes les questions qu'elles pourraient se poser avant de prendre leur décision. L'Agence de la Biomédecine a misé pour cela sur la proximité : tu rentres ton code postal sur la page d'accueil, et tu accèdes aussitôt à un grand nombre de supports multimédia adaptés à ta région. Tu découvriras alors quels sont les besoins, où trouver les renseignements, comment contacter les acteurs sur le terrain... Bref, en te donnant toutes les clés pour t'inciter à franchir le pas. Et bien sûr, moi, je pourrais en rajouter un peu en te disant que, si j'avais pu, si j'avais été de ton côté de la barrière, si la vie avait été plus sympa avec moi, je crois bien que je l'aurais franchi, ce pas. ;-)

Parce que ce don est plus qu'un simple don. C'est un don d'amour, c'est un don de vie.

*

You May Also Like

8 commentaires

  1. Je trouve ça génial :)
    Je sais que je le ferai, me reste à vérifier les conditions, mais c'est quelque chose que je vais faire ;)
    Des bisous pour toi ♥

    RépondreSupprimer
  2. Je suis contre le don d organes alors le don d ovocytes...
    Absolument pas envisageable pour moi!
    Laurence

    RépondreSupprimer
  3. Je suis pour ce don mais j'attends d'avoir fait mes bébés avant. Je donne mon sang (je ne peux pas donner ma moelle), je suis pour le don d'organes alors bien sûr, si je remplis les conditions, je donnerai!

    RépondreSupprimer
  4. Je vais aller regarder ça de plus près! Merci pour cette info, très importante!
    Des tas de bisous ma Copine, je pense à toi!

    RépondreSupprimer
  5. Etre "contre" le don d'organe? C'est possible, ça ?
    Bref, en ce qui me concerne, le problème, c'est que j'ai passé l'âge ! Dommage ! Et je suis pour les dons de soi en tout genre (don de sang, don de plaquette, de plasma, de moelle osseuse...) et si j'avais été au courant plus tôt pour les dons d'ovocytes, je l'aurais probablement fait.
    Bisous doux, ma belle....

    RépondreSupprimer
  6. tu as bien raison, c 'est un vrai don de la vie...

    RépondreSupprimer
  7. C'est avec beaucoup d'attention que je viens de lire ton message et je suis très touchée par ton parcours pour essayer d'être maman. Ça m'interpelle et ça me fait réfléchir même si c'est trop tard pour moi pour faire un don. Bien que je sois complètement pour le don d'organes je me demande si j'aurai sauté le pas pour le don d'ovocytes. Tout bêtement parce que j'aurai du mal à accepter qu'un "petit bout de moi" soit quelque part dans le monde sans que je le sache, sans que je le connaisse. C'est complètement idiot dit comme ça, n'empêche que je suis sûre que j'aurais été très perturbée.
    Je te souhaite en tout cas d'avoir un jour très prochain le grand bonheur d'être une maman et une femme épanouie.
    Je te fais de gros bisous.
    Michèle

    RépondreSupprimer
  8. Ton parcours est vraiment touchant et ce doit être très difficile à vivre... Je te souhaite beaucoup de courage !

    Je vais me renseigner plus en détails sur ce type de don que je ne connais pas très sincèrement. A contrario je donne déjà mon sang, et les plaquettes, et je suis pour le don d'organe également.

    Bon courage ! Et grosses bises !

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?