Des joies et des usages de la banque...

by - vendredi, décembre 20, 2013

Au Crédit Agricole, on prend le temps de te téléphoner. Oh, pas pour prendre de tes nouvelles, non, pour te vendre un truc qui ne te servira à rien, et qui accessoirement coûte un bras. Et quand tu prouves à ton interlocuteur par A + B que tu n'as pas besoin du truc en question, qu'on compte te facturer 7,40€ alors que tu bénéficies déjà de ce service pour 5,49€, le changement dans son ton te fait de suite comprendre que, là, il est en train de serrer les dents pour ne pas céder à la tentation de te traiter de grosse connasse.

Au Crédit Agricole, quand tu profites de ce coup de fil pour demander une bricole, en l'occurrence qu'on augmente ton plafond CB d'une centaine d'euros, juste le temps des fêtes de fin d'année, on te dit qu'on doit en référer à la hiérarchie avant de te donner une réponse. Oui, parce qu'on est capable de faire certaines choses mais pas d'autres, à moins qu'on soit juste vachement impressionné par ton énorme compte en banque où les montants n'atteignent jamais les quatre chiffres. Tu comprends alors que c'est parce que la situation du compte en question n'est guère florissante que tu as le droit à ces hésitations, mais ça, tu le comprends tout seul, parce qu'à aucun moment ce n'est dit clairement par ton interlocuteur. En même temps, c'est pas une découverte, tu le sais. Qu'à cela ne tienne, tu attends une rentrée d'argent, tu le dis évidemment. Pour une fois que tu peux placer quelque chose à ton avantage dans la conversation.

Au Crédit Agricole, on te promet alors de te rappeler dans l'après-midi mais une semaine plus tard, ce coup de fil, tu l'attends encore. T'imagines alors bien que ta demande, tu peux te la carrer où je pense. Surtout qu'entre temps, tu t'es rendu compte que tu as dépassé ton découvert autorisé d'1,45€... Déconne pas, c'est grave, 1,45€ ! Tellement grave qu'on te facture 8,20€ de frais d'incident de fonctionnement. Et là, tu t'aperçois que, pour se les payer, les 8,20€ en question, ils sont aller piocher 10€ sur ton autre compte, celui qu'est pas dans le rouge. Et dans ta petite tête, tu te demandes pourquoi ils ont pas été capable d'aller les chercher juste pour faire passer l'opération qui t'a mis dans le rouge.

Au Crédit Agricole, y'a des coïncidences troublantes quand même puisque cette putain d'opération a été faite précisément le jour où on t'a téléphoné pour te vendre le service qui coûte un bras bla-bla-bla, bla-bla-bla... Là, le mot chacal te brûle les lèvres quand même. De deux choses l'une : soit cette opération a été faite avant l'appel téléphonique auquel cas tu ne comprends pas pourquoi on ne t'en a pas parlé, y'a eu plus d'une occasion de le faire au cours de la discussion. Soit elle a été faite après et là, tu te dis que c'est limite malhonnête vu la somme qui s'apprêtait à tomber sur ton compte, on ne pouvait prétendre l'ignorer. Tu te tâtes pour rappeler, mais comme souvent, tu baisses les bras. T'es vraiment suprêmement faible con parfois.

Au Crédit Agricole, quand tu téléphones à ton tour pour essayer de comprendre pourquoi tu ne peux même plus retirer dix euros avec ta carte, alors que ton compte a retrouvé une forme olympique, on t'annonce qu'elle a été bloquée suite aux incidents récents, on te l'annonce comme ça, comme on te dirait qu'on est le 20 décembre et qu'il fait beau dehors. Non, on n'a pas eu la présence d'esprit de te le dire l'autre jour. Non, on s'excuse pas. Par contre, on se défausse tout de suite sur le Siège, c'est pas nous, c'est eux qu'ont bloqué. Mais étonnamment, pas besoin du Siège pour débloquer et la carte, et la situation. Des magiciens, ces banquiers !

Au Crédit Agricole, quand tu fais remarquer qu'il n'est pas normal que tu puisses régler avec une carte à interrogation de solde quand ton solde est négatif, que c'est justement pour ça que tu as choisi ce type de carte, on ose te répondre que tu as bien de la chance qu'elle te permette de dépasser ton découvert autorisé, que bien des gens aimeraient être à ta place. Du coup, les bras t'en tombent. Mais on est sympa, on te propose d'augmenter ton plafond d'achats et de le passer à 750€... Ouais ouais... Sachant que tu dois pas être loin des 600€ d'autorisation de retrait... Ouais ouais ouais... Même s'il n'y a jamais 4 chiffres au bas de ton relevé de compte. Mais tant pis pour toi, de toute façon, on est des banquiers, pas des humanistes.

Au Crédit Agricole, on serre à nouveau les dents quand tu demandes si un geste peut être fait concernant les frais qu'on t'a facturé abusivement de façon pour le moins discutable. Je te le donne en mille, on doit voir ça avec sa hiérarchie. On t'assure qu'on te donnera une réponse dans l'après-midi. Et toi, t'es vraiment trop con, tu oses rappeler qu'on t'avait dit la même chose la semaine dernière et que tu n'as rien vu venir, oui, t'es comme ça, tu joues avec le feu. Tu le sens parce que ça s'étrangle rit jaune au bout du fil. Et finalement, t'es pas vraiment étonnée quand on te rappelle bien après l'heure de fermeture de l'agence pour t'annoncer que, non, tes 8,20€, tu ne les reverras pas, genre tu peux te les foutre au cul et il serait temps que tu arrêtes de croire au Père Noyël.

Et au Crédit Agricole, on va s'étonner, la semaine prochaine, quand tu vas venir reprendre tes billes, après plus de vingt ans, et aller y jouer ailleurs...

*

You May Also Like

9 commentaires

  1. Ca me rappelle étrangement notre situation au Crédit Agricole il y a 20 ans... Et pour l'anecdote, nous avons fermé notre compte juste après avoir retiré 100 francs au distributeur (à l'époque... ;o))... Somme qu'ils ont eu dans le c.. car nous n'étions plus client quand ils s'en sont aperçus !!!!!!!!! MDRRRR. Mymy& Co.

    RépondreSupprimer
  2. Ah le Crédit Agricole... Mes parents ont été clients chez eux durant de nombreuses années, des bons clients, sérieux, et quand ils vont voulus acheter leur maison il y a 25 ans, malgré leur bon apport, on les a un peu jeté... ils ont fait comme toi, ils ont repris leurs billets et sont partis ailleurs!
    Je crois qu'ils savent ciment garder leur clients dans cette banque!

    RépondreSupprimer
  3. J'ai eu exactement les mêmes problèmes, avec le blocage de carte intempestif et tout le reste... bizarrement ma mère, qui n'est jamais dans le rouge, n'a jamais de soucis avec eux... il est temps qu'on change de banque...

    RépondreSupprimer
  4. Je te rassure, même combat à la société générale! Les coups de fils, frais abusifs. .. à la différence près qu'ils prennent pas sur un autre compte! Pour reprendre ton exemple, ils peuvent pas dépasser ton découvert pour 1,45 € mais peuvent le dépasser pour prendre leurs 8,20!!!!!
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  5. Dans une autre banque (qui "assure" aussi la distribution du courrier on a jamais eu de frais lorsqu'on était dans le rouge (tiens d'ailleurs -250€ là...).
    Enfin si, ils vont prendre les agios, mais juste derrière il y a une remise d'agios de la même somme.
    Le seul hic : quand mon homme était célibataire une banque l'avait laissé s'enfoncer à tel point que même le salaire qui arrivait ne comblait pas le découvert du coup quand on est passé à labanquepostale on a demandé à ce que le découvert soit plafonné à -600€ de mémoire, et ils l'ont fait, puis 2 mois après on est repassé à un découvert autorisé à -3200€. Somme que je trouve vraiment trop grosse (Enfin nous on fait attention à éviter le méga découvert de 3200€, mais une personne qui dépense tant qu'elle le peut va se retrouver dans une mouise pas possible...)

    RépondreSupprimer
  6. Crédit Agricole ou autre, les banques ont partout les mêmes méthodes de gangsters... Faut les renflouer ,mais pas de pitié, surtout pour les petits comptes ... Les gros, on les aide à frauder le fisc. La finance est en train de ruiner les pays du sud - et ce n'est qu'une mise en bouche - mais on traque la soi-disant fraude aux assurés sociaux et aux allocataires du chômage ... La banque n'a que faire des "petites gens" comme nous. Par contre celui qui est derrière le bureau, ce n'est qu'un employé, un sous-fifre, bon à appliquer des ordres et lui aussi il peut être viré et ce retrouver aussi uniquement avec un nombre à deux chiffres et ce, même en milieu de mois. Il se sent protégé il est comme toi, comme nous tous : un pion... Sur cen retrouvons vite nos serre-têtes à grelots et allons fêter Noël !

    RépondreSupprimer
  7. Que ce soit le CA ou une autre banque, ils se disent tous humanistes dans les pubs... et on sait tous que bon, ben, ça, c'est l'utopie...
    Euh quoi, z'avez un découvert ? Rhooo mais pô bien ! Hop hop, on vous enlève des frais ! Quoi, ça vous met plus dans la merdouille ? Pô notre problème ! Payez ! (Je suis entièrement d'accord avec Lizagrèce)
    Les banques ne sont pas mes copines...
    Gros bisous et surtout bon courage pour combattre les c...

    RépondreSupprimer
  8. Je crois que tout dépend du conseiller qui suit ton compte. Moi, c'est avec la caisse d'épargne que j'ai eu un souci cet été. Une facture passée tardivement, et hop, bug ! jamais aucun problème avec les deux précédents conseillers, mais quand mon compte a été suivi par la directrice de la banque, celle-ci a puisé dans mon compte à la louche. Je crois qu'ils savent que de toute façon, ils auront toujours des clients. La Banque Postale est la moins chère, et maintenant que le service "individualisé" n'existe plus, on s'y fait !

    RépondreSupprimer
  9. Je rejoins Ava pour dire que "tout dépend du conseiller qui suit ton compte". Et tout est lié à son professionnalisme. Nous sommes depuis toujours au Crédit Agricole et nous n'avons jamais eu un souci. On avait une conseillère super qui a su nous suivre dans notre projet immobilier et une fois aussi, nous avions dépassé le découvert autorisé : un mail quasi aussitôt, les frais nous ont été remboursés la journée suivante. Malheureusement, il y a toujours des personnes que des situations un peu en border line doivent exciter. Dans ton cas, j'aurais fait comme toi et changé effectivement de banque car quand ils veulent, ils peuvent, qu'ils arrêtent avec leur hiérarchie pourrie. Et j'en profite pour te souhaiter tout de même de très bonnes fêtes Anne-Laure et une belle fin d'année.

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?