Et maintenant, je rêve de l'Ouest Américain...

by - lundi, décembre 09, 2013

Je suis une privilégiée : voyager aux USA, j'ai déjà eu l'occasion de le faire. À trois reprises. Deux fois en famille, mes grands-parents maternels nous avaient même accompagnés, et une fois avec le lycée. Et on aura beau dire ce que l'on voudra, traverser l'Atlantique pour aller passer quelques semaines aux États-Unis, ça laisse des souvenirs indélébiles. Souvenirs que je ne peux hélas pas partager avec toi, les photos se prenaient alors en argentique, les albums sont chez mes parents et, de toute façon, je n'ai pas de scanner à la maison. Toutes ces belles images, je les garde précieusement dans un coin de mon cœur et de ma tête. Elle ne s'effacent pas, même si elles sont très lointaines. dans tous les sens du terme. Oui, parce que mon dernier séjour est déjà vieux de vingt-cinq ans, ça pique je ne te dis que ça !

Maintes fois j'ai imaginé repartir. Maintes fois le projet n'a pas dépassé le stade du projet. Et plus le temps passe, plus j'ai envie d'une chouette aventure, en famille à nouveau, avec mes parents et ceux de Petit C. cette fois-ci. Aujourd'hui, s'il y a une chose que je nous verrais bien faire, c'est un grand voyage dans l'ouest États Unis. Pour retrouver les merveilles croisées l'été de mes 10 ans, les partager avec mes beaux-parents. Pour en découvrir de nouvelles. Pour vivre à nouveau en vrai le rêve américain. Il y a tant de choses qui me font envie...

Golden Gate Bridge, San Francisco - Crédit photo : Jeffrey Murray

Prendre du temps pour profiter de San Francisco, admirer le Golden Gate d'en haut, d'en bas, à toute heure du jour ou de la nuit. Descendre en cable car jusqu'au Fisherman's wharf. Visiter l'inquiétante Alcatraz. Aller à la rencontre du Frisco de Bullitt ou des chroniques d'Armistead Maupin que j'ai tant aimées. Chercher la maison de la chanson de Le Forestier, récemment repeinte en bleu. Revivre un petit bout du Summer of Love.

Big Sur Coast, Californie - Crédit photo : Graham Dean

Longer la côte californienne en mettant cap vers le sud, sur la Highway 1. Me dire qu'en ces lieux, l'Océan Pacifique ne porte pas si bien son nom. Nous arrêter pour ramasser des bigorneaux sur une plage déserte, observer les colonies de phoques qui croisent au large. Penser à Jack Kerouac, à Richard Brautigan et se dire qu'ils ont bien fait de choisir Big Sur pour y poser leurs valises. M'émerveiller devant la nature sauvage et flamboyante, communier avec les éléments.

Delicate Arch - Crédit photo : Dan Anderson

Savourer les couleurs du désert, ces paysages sculptés par le temps. Monument Valley, Antelope Canyon et tant d'autres, comme autant de lieux à la fois mythiques et familiers, tant on les a vus et revus, tant ils ont servi le cinéma américain. Défier et la pesanteur et ma peur en marchant dans le ciel au-dessus du Grand Canyon le long de la Skywalk. Revoir Bryce Canyon, probablement l'un des plus beaux endroits que j'aie jamais vu. Et la Forêt Pétrifiée, et le Cratère du Météore... Retrouver la ville et ses lumières à Las Vegas, la déraison aussi. M'y faire passer la bague au doigt, pourquoi pas, juste pour le fun.

Four Corners - Crédit photo : Patia Stephens

Pouvoir me tenir dans quatre états en même temps. Juste comme ça, pour le fun, parce qu'il ne doit exister aucun autre endroit au monde où il est possible de faire ça ! Mais ne surtout pas m'amuser à me contorsionner sur une photo, juste pour faire marrer mes compagnons de voyage.

Lake Tahoe - Crédit photo : Jeffrey Sullivan

Découvrir aux confins de la Californie et du Nevada, cet incroyable lac perché à plus de 1.850 mètres d'altitude. Sonder ses eaux transparentes jusqu'à une vingtaine de mètres de profondeur. Y prendre un cours de yoga sur planche de surf, le truc new age par excellence. S'offrir une soirée casino sur ses berges, côté Nevada. Dévaler à ski les pentes des montagnes qui l'entourent tout en profitant d'une vue à couper le souffle.

Morning Glory Pool, Yellowstone - Crédit photo : Tom Bielli

Découvrir dans le Wyoming le plus vieux parc national du monde. Y être impressionnée par l'intensité des manifestations de l'activité sismique de la terre. Ne pas en croire mes yeux devant les incroyables couleurs qui composent ce décor surgi d'un autre temps. Espérer y croiser des loups et des pumas, m'émerveiller devant son exceptionnelle faune. Remplir les cartes mémoires de Canon Boy en bien moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Se dire qu'on est peu de chose, bien peu de chose...

Et ce ne sont là que quelques unes des dizaines de choses qui me font envie, qui contribuent à nourrir ce rêve de grande évasion. J'aimerais tellement qu'il devienne vite réalité !

*
Article partenaire

You May Also Like

4 commentaires

  1. ah ah la traversée de l'Atlantique !! quand je le fais c'est pour rentrer sur mon petit caillou !
    mais j'aimerais faire le même voyage que toi avec ma petite famille !

    RépondreSupprimer
  2. Ah ouais, je suis d'accord, moi aussi je veux partir! ;)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai vécu 10 mois à Mamaroneck, au Nord de New York, il y aaaaaaaaaaaaaaaaaaaa... 26 ans !!
    Je rêve d'y retourner. Mais aussi de découvrir San Francisco, le grand canyon, la Louisiane...
    Aaaarrrghhhh !!!

    RépondreSupprimer
  4. Je veux y retournerrrrrr!!!!! (non je ne te remercie pas ^^)

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?