Venise et sa lagune - Le marché du Rialto

by - mercredi, décembre 11, 2013

* Mercredi Gourmand #124 *

Quand l'opportunité de partir à Venise sur un coup de tête s'est présentée à nous, non seulement nous n'avons pas hésité une seule seconde, mais nous avons abordé cette escapade sans idée préconçue. Enfin sans trop d'idées préconçues ! Je n'avais que trois souhaits : retourner à Burano, découvrir une partie des collections de François Pinault et voir en vrai le superbe marché du Rialto dont j'avais tant entendu parler, que j'avais tant vu à la télévision. Le samedi matin, nous nous sommes donc levés très tôt afin de pouvoir y traîner un peu avant de nous rendre au Palais des Doges, où une formidable et originale visite guidée nous attendait.

Après trois bons quarts d'heure de vaporetto, je te rappelle que notre hôtel se trouvait sur le Lido, nous avons donc débarqué au pied du pont du Rialto, avant neuf heures, dans une Venise sinon encore un peu endormie, en tout cas hyper calme. Nous avons rapidement traversé le quartier en direction du marché.
Il se compose de trois espaces disctincts : l'Erbaria où tu trouveras fruits, légumes, herbes et épices, la Pescheria qui comme son nom l'indique est le paradis des produits de la mer et pour finir, la Beccaria qui est la halle aux viandes. À titre personnel, c'était la première et surtout la deuxième qui nous intéressaient. Parce qu'il ne faut pas venir à Venise pour manger de la viande, non qu'il y soit impossible d'en trouver de la très bonne mais ce n'est en tout cas pas ce qui fait la réputation gastronomique de la ville.

Au niveau de l'Erbaria, j'ai admiré les couleurs : que de rouge, de jaune, de vert dans cette froide et, il faut le dire, un peu grise dernière matinée de novembre. Peu de fruits, ou alors ils ne m'ont vraiment pas attiré l'œil, excepté les kakis. Concernant les légumes, c'est juste magique : des tomates qui ne donnent qu'une envie, croquer dedans, des salades, notamment la roquette, l'un de mes produits italiens préférés, et des trévises à feuilles très étroites comme je n'en avais jamais vues, des piments de toutes les couleurs, séchés ou non... Et le roi du marché, c'est incontestablement l'artichaut : on en trouve énormément, de beaucoup de variétés différentes, très petits pour la plupart, jusqu'à des cœurs et des fonds déjà épluchés, qui trempent dans l'eau afin de ne pas s'altérer en attendant d'être vendus.







Mais incontestablement, ce qui m'a le plus marquée, c'est la Pescheria ! C'est pour ça que je venais, et je n'ai pas été déçue, loin de là. Je crois bien que jamais je n'ai vu une telle surface d'étals de poissons, de crustacés et de fruits de mer. On sent qu'on est dans une région qui vit entièrement tournée vers la mer. Les produits sont innombrables, d'une fraîcheur incroyable, les crevettes, les crabes et les petites cigales de mer emblématiques de la région frétillent frénétiquement, je n'ai jamais vu ça, c'est bien simple, tout fait envie !!! Du poulpe parce que j'adore ça et que je n'en mange quasiment qu'en Italie. Des bioux, ces escargots de mer que je n'ai plus dégustés depuis que j'ai quitté Montpellier il y a six ans. Les tout petits rougets à l'œil vif, plus frais tu meurs. Tu regardes à droite, à gauche, et aussitôt te viennent des idées de plats, des envies de cuisine. Limite on s'est dit qu'on en mettrait bien dans la valise, quoi...!
Bon, évidemment, si tu n'aimes pas le poisson, ou pire, si ça te répugne, tu risques de ne trouver ni charme ni intérêt aux clichés qui vont suivre. Et encore, j'ai eu pitié de toi, j'ai gardé pour moi les mètres linéaires de calamars et de seiches tout noircis d'encre, je me suis dit que ce serait peut-être un peu hardcore pour un mercredi aux aurores.








Ce qui fascinait le petit garçon de mon Instant T. de la semaine !




C'est bien simple, si nous n'avions eu une guide qui nous attendait à l'autre bout de la ville, j'aurais pu y rester pendant des heures et des heures. À pendre des photos, à découvrir tous ces produits d'exception, à me délecter des voix chantantes, des échanges entre les petites mamies et les commerçants, même sans rien y comprendre, à observer la précision des gestes, la dextérité des couteaux, écailler, vider, lever les filets, décortiquer... Un super joli moment que je ne suis pas prête à oublier, un top souvenir de vacances que je partage avec mon Chéri, tout ce que j'adore quoi !

Et toi, tu aimes traîner sur les marchés...?

***

Et cette semaine, tu trouveras de la gourmandise chez...



*** La semaine prochaine, ce sera le dernier Mercredi Gourmand de l'année, Noël et le Jour de l'An tombant justement un mercredi, nous aurons toutes certainement d'autres choses à faire ces jours-là que de traîner sur internet... Profiter de bien des gourmandises notamment ! ***

*

You May Also Like

13 commentaires

  1. Je comprends que ce marché fut un passage obligé, il regorge de trésors ! Miam!

    RépondreSupprimer
  2. C'est bien simple, je peux passer des heures aux marchés, c'est d'ailleurs le remède le plus efficace en cas de mauvaise humeur ou de vagues à âme. Et en effet je peux rester longuement devant les étals des poissonneries mais j'aime encore plus voir les bateaux de pêche rentrer avec leur cargaison et observer la valse des casiers.

    RépondreSupprimer
  3. Incroyable marché aux poissons et produits de la mer que tu as vu là! Je suis sous le charme.
    Merci de ce petit voyage en Italie!
    Bisous de Bourgogne
    Danièle

    RépondreSupprimer
  4. j'adore faire les marchés où que j'aille, ça passionne moins mes enfants alors c'est plutôt quand je pars en amoureux )
    aujourd'hui sur le blog un entremet citronné (mais avec du chocolat oups)
    bises
    Virginie

    RépondreSupprimer
  5. j'adore aller au marché ! regarder les étalages, sentir les légules gouter à droite à gauche c'est incontournable quand je pars en vacances de découvrir les marchés !

    RépondreSupprimer
  6. Tes photos sont vraiment belles. Je ne connaissais pas. Ça donne envie d'y aller.

    RépondreSupprimer
  7. Je prends mon panier et je t'accompagne au marché !

    RépondreSupprimer
  8. Ma participation est en ligne, au programme : Gourmandise & Tradition ! Un sacré mercredi gourmand chez toi ;o) Bisous Anne-Laure

    RépondreSupprimer
  9. Je te l'ai déjà dit mais j'adooooore Venise, tu es trop chanceuse ! Merci pour ce partage, tu me donnes trop envie :p

    RépondreSupprimer
  10. Quel beau reportage tu nous as fait ! certains étalages sont vraiment exceptionnels.
    encore de quoi "inventer" de bien beaux plats, mais je suppose que tu n'avais pas apporté ton panier à provisions.
    belle nuit

    RépondreSupprimer
  11. ho la la que tu me donnes envie....malheureusement je ne sais plus me promener dans les marchés
    bises

    RépondreSupprimer
  12. Quel bonheur !!! ça donne envie d'y aller !!

    RépondreSupprimer
  13. Génial et dire que j'ai loupé ça...J'adore l'ambiance des marchés et aussi celle des criées ds les ports étrangers!! Un bon moyen de se plonger ds le quotidien des habitants...:-)

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?