Une lecture historique

by - samedi, février 01, 2014

Pendant que j'étudie, je ne blogue pas, je ne regarde plus la télé, je délaisse un peu tout en fait. Enfin, à une chose près : je ne peux pas m'arrêter de lire ! Même s'il est évident que mon rythme est radicalement différent de celui, effréné, des moments d'oisiveté où je n'ai que ça à foutre.
Cette semaine, après avoir terminé un bon techno-thriller, je me suis plongée dans une ambiance toute autre avec Sigmaringen, le dernier roman de Pierre Assouline.

Il se déroule comme son titre l'indique à Sigmaringen, dans le sud de l'Allemagne, cette ville qui abrite le château des Hohenzollern où s'est réfugié le gouvernement de Vichy en exil à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. un petit bout de France où les passions sont loin d'être éteintes, où les trahisons le disputent aux ambitions démesurées, le tout sous les yeux du majordome Julius Stein, le narrateur de cette petite histoire dans la grande.

Une belle plume soutenue par un important travail d'enquête, une atmosphère unique, feutrée comme le sont les pas des gens de maisons princières, un bijou qui m'enchante et m'emporte, dans lequel je suis, dès que j'ai un instant, pressée de me replonger.

*** Une lecture historique que je partage aujourd'hui avec toi, Virginie ! ***

*

You May Also Like

4 commentaires

  1. Je ne connais pas du tout cet auteur!

    RépondreSupprimer
  2. Avant Assouline. Céline a écrit et décrit ce lieu, devenu le refuge de tous les collaborateurs de l'époque. Je ne sais pas si Assouline a rendu le même climat que celui de "Nord" (le récit de Céline). Une ambiance délétère où les vainqueurs d'hier deviennent les vaincus réunis dans une exode décadente.

    RépondreSupprimer
  3. Je ne suis pas spécialement attirée par les livres historiques ... mais tu en parles bien ;)

    RépondreSupprimer
  4. merci pour la découverte, j'aime bien l'histoire, les films qui relatent des moments, des représentent des personnages, je plonge pourtant moins dans les livres... peut être parce que j'en ai trop lu durant mes études ! merci pour ta participation

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?