Trois minutes vingt-neuf d'émotion pure

by - mardi, mars 11, 2014

Parfois, au milieu de la laideur, de la violence, de la banalité et de l'indigence déversées en quantités indécentes sur les réseaux sociaux, tu tombes sur une perle. Une pépite brute qui te chamboule les sens, qui te réchauffe le cœur. En l'occurrence un petit film magique qui, moi, m'a bouleversée.

La réalisatrice, Tatia Pilieva, a demandé à dix couples formés de personnes ne se connaissant pas de s'embrasser. Le genre d'idée que tu aurais adoré avoir eue, mais ne rêvons pas, tu n'es réalisatrice de rien jusqu'à preuve du contraire, tu as déjà bien du mal à diriger ta propre existence, c'est pas vraiment pour te la jouer metteur-en-scène de celle des autres... Bref.
Je l'ai regardé une fois. De battre mon cœur s'est arrêté. Une deuxième fois, rien ne s'est arrangé. Une troisième, une quatrième, une cinquième, et j'ai eu envie de le partager avec la Terre entière, ce que j'ai d'ailleurs fait, enfin, modestement, avec mes deux milliers de contacts FB. Je ne saurais absolument pas te dire l'effet que ces trois minutes et quelques ont eu sur moi, j'ai souri, j'ai pleuré, j'ai frissonné. Je me suis imaginée à la place de ces personnes, derrière la caméra. Bref, tu l'auras compris, ce court-métrage m'a littéralement bouleversée. Et je suis aujourd'hui totalement incapable de te dire combien de fois je l'ai visionné.

Il ne t'aura peut-être pas échappé, à toi non plus, vu comme il est repris de partout, depuis ce matin. Si tu ne l'as pas encore vu, enjoy !
Enjoy les regards, les petits rires gênés, la timidité, les mains qui se frôlent, les mots censés détendre l'atmosphère, l'émoi... presque palpable.
Enjoy ces étreintes particulières, sans passé et sans avenir, diaboliquement électriques et sensuelles pour certaines, toutes incroyablement touchantes.
Enjoy ces baisers pas comme les autres qui, à moi, m'ont raconté tellement d'histoires, des histoires de séduction comme tricotées à l'envers, pour lesquelles ils seraient un début et non pas un aboutissement.
Enjoy la bande-son aussi, signée SoKo, juste parfaite, tellement parfaite qu'on pourrait l'imaginée écrite juste pour ce film.
Trois minutes vingt-neuf d'émotion pure...


*

You May Also Like

6 commentaires

  1. C'est exceptionnel....Vu et revu, je te laisse pour aller le re re revoir...merci pour ce partage...bonne journée...

    RépondreSupprimer
  2. Ils sont tous beaux...
    c'est idiot mais je me suis dit que ce moment devait être fabuleux à vivre (chut pour L'Epoux)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est l'idée surtout qui plaît Alice, de là passer à l'acte ...
      est-ce qu'ils s'étaient lavés les dents au moins ? (ha je lui casse tout à AnneLaure mdr !)

      Supprimer
  3. Vu aussi aujourd'hui, c'est très fort notamment l'intimité qui peut se créer en si peu de temps... Pour retomber ensuite :)
    Il fallait y penser!

    RépondreSupprimer
  4. Très touchant ! C'est vrai que la musique est parfaite, d'ailleurs la petite blonde au bonnet du clip n'est pas une inconnue puisque j'ai reconnu Soko.
    Je t'embrasse moi aussi, belle journée (on continue à penser à toi chaque mercredi ;-) )

    RépondreSupprimer
  5. Oh ben tout à fait comme moi d'ailleurs !!
    Mon homme ne comprends pas pourquoi ça me touche, voire m'a bouleversé ! Je sais pas trop l'expliquer, mais ce court métrage est terriblement puissant je trouve.
    Encore merci pour ton partage, j'ai vraiment adoré !

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?