Tueuse, salade et festival

by - dimanche, mai 18, 2014

Ma semaine en Instagram #83

Avec inside une prouesse jamais réalisé en 82 semaines : tu vas avoir le droit à mes trois chats. Ne dis rien, j'ai bien compris que ça te laissait sans voix...!

Dimanche

Journée paresseuse, bah voui, c'est dimanche quoi ! Mon grand plaisir du jour : regarder les trois derniers épisodes d'Une saison à la Juilliard School en replay, depuis le fond de mon lit et en féline compagnie. D'ailleurs, Chiff' semble aussi subjuguée que moi ! Si tu ne l'as pas vu et que le spectacle vivant t'intéresse, je ne saurais que trop te recommander cet excellentissime documentaire en six parties sur l'enseignement prodigué dans la célèbre école new-yorkaise. Il vient d'ailleurs de sortir en dvd.

Recette pour une après-midi parfaite...

Lundi

Nous avons un rituel en formation : les anniversaires. On les fête, avec un gâteau, un cadeau et surtout une carte ! J'ai reçu la mienne aujourd'hui et j'ai été très touchée par tous les mots gentils qu'elle contenait, chacun d'eux m'a vraiment remuée, c'est que je suis une grande sensible, moi. Bref, exactement le genre de truc propre à restaurer ma confiance en l'être humain, pas mal émoussée au cours des dernières années.

Mes collègues sont des amours !!!

Mardi

Journée qui commence comme je déteste. Enfin, pour être plus juste, jusqu'à ce que je sorte de chez moi pour partir en cours, tout allait bien : le soleil avait plutôt tendance à briller, j'avais bien dormi, les oiseaux chantaient, c'était coooooool !!! Et puis, j'ai ouvert ma porte, j'ai trouvé la Minuscule trempée comme une soupe et la gueule remplie de jolies plumes grises : cette punaise prenait la pose, avec un air de fierté non dissimulée, avec une merlette morte à ses pieds...
Et d'une, je déteste quand mes petits félins me font le coup de la prédation. De deux, les merles, pour moi, c'est sacré. De trois, je dirais même surtout de trois, Petit C. est en déplacement, je n'ai jamais touché un animal mort de ma vie et ce n'est pas aujourd'hui que j'ai envie de commencer, en accompagnant ce pôvre piaf jusqu'à sa dernière demeure.
J'ai donc reporté la corvée à mon retour. Ne sachant pas comment j'allais m'y prendre. Ça m'a bouffé ma journée, cette c*nnerie. J'ai donc évité de réfléchir en rentrant, ai chopé un bout d'essuie-tout et un sac plastique dans la cuisine, ai serré les dents et fermé les yeux au moment de me saisir du petit corps supplicié et l'ai accompagné jusqu'à la poubelle.
Avant d'essuyer les reproches silencieux mais évidents de la tueuse comme tu peux le constater sur le cliché qui suit !

La tueuse est chat-fouine...

Mercredi

Hier, lors de notre évaluation de communication, nous avions un flyer à "critiquer", flyer que nous avons bien évidemment tous conservé une fois nos copies remises. Le souci, c'est qu'à l'intérieur se trouvait une espèce de papertoy à "monter" soi-même, tu sais, le genre d'activité qui te passionnait quand tu usais tes fonds de culotte sur les bancs de la maternelle.
Et bien figure-toi que cette activité passionne aussi les grands garçons de 25 à 33 ans, j'ai pu le constater aujourd'hui : mes voisins ont passé l'après-midi à découper, coller, customiser leurs petits bonshommes. Pendant les cours évidemment, sinon, c'est moins drôle.
Et dire que j'avais exceptionnellement changé de place pour pouvoir mieux suivre... J'aurais pas dû !!! :p

Mes petits camarades sont à bloc !

Jeudi

Envie d'une belle et bonne salade composée ce soir. Les premiers rayons de soleil me font toujours cet effet-là !
Et comme le soir, j'ai tout mon temps et que c'est le moment béni pour les légumes, c'est pas moi qui le dis, c'est la chrono-nutrition, je me suis régalée d'un saladier presque entier.

La salade du soir.

Vendredi

Un grand soleil sur la Normandie du Bas aujourd'hui. Et comme je bosse demain, j'ai quitté le théâtre bien tôt cet après-midi. Retour en chantant à tue-tête dans la voiture, ouverture des fenêtres de la maison en grand pour emmagasiner un maximum de vitamine D, trois lessives mises à sécher dehors et mon vieux chat tout pelé qui a surkiffé cet air printanier en bullant en plein soleil pendant des heures. On a des plaisirs simples par ici !

Ma vieille loupiote qui profite du soleil.

Samedi

Ça ne m'était pas arrivé depuis près de quatre ans : j'ai travaillé aujourd'hui, samedi !
L'association au sein de laquelle j'effectue mon stage étant à la fois une compagnie de théâtre et une maison d'édition, j'ai la chance de toucher un peu aux deux activités. Et quand mon tuteur m'a demandé si ça me disait de venir leur donner un coup de main sur Passages de Témoins, le festival du livre caennais, je n'ai pas hésité une seule seconde. J'y ai passé un peu plus de quatre heures, et en ai aussi un peu profité pour m'y balader avec mon Petit C. quand il est venu m'y chercher. Une belle expérience !

Ze place to be à Caen aujourd'hui !

Que la semaine qui vient soit belle, douce et remplie de tout ce que vous aimez !

*** Pour Madame Parle, encore en vadrouille et remplacée aujourd'hui par Maëline, et pour VirginieB ! ***

*

You May Also Like

7 commentaires

  1. Hey bien ils sont tout beaux tes félins ! Je t'avoue j'aurai eu du mal à ramasser le pauvre petit oiseau... Belle semaine à toi !

    RépondreSupprimer
  2. DIS donc quelle belle semaine
    de grosses bises ma copine

    RépondreSupprimer
  3. Vieux chat tout pelé??? Pauvre Toupie, elle sait que tu parles d'elle comme ça? Maîtresse indigne :p

    RépondreSupprimer
  4. Une belle semaine et de bô chats! Que demander de plus? Un mojito peut-être?

    RépondreSupprimer
  5. rôôô les minous .... soupir....à cause de ça: http://bbbsmum.wordpress.com/2014/05/16/projet-52-2014-20/

    RépondreSupprimer
  6. Bonne nouvelle semaine! Sans oiseaux mort...beurk...

    RépondreSupprimer
  7. Elle était bien chouette ta semaine ma bichette. <3

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?