En vrac #120

by - vendredi, juillet 25, 2014


Dix jours sans internet, c'était quand même 'achement bien !!!
 Sa main dans la mienne, jusqu'à la fin des temps, c'est fou comme je l'aime !
 Marre des auteurs de polar qui bâclent le travail et qui dénouent une intrigue à la va-vite, en une dizaine de pages.
Ça y est, les coups de soleil de mercredi midi se sont enfin transformés en bronzage.
C'est triste, ces gens qui sont tellement centrés sur leur petite personne qu'ils en oublient de faire attention aux autres.
La maison me semble terriblement vide maintenant que mon niéçou est repartie.
La clim', la crève, ma vie...
Un jour, je ne serai plus bordélique et j'arrêterai de tout perdre, particulièrement ce qu'il ne faudrait pas que je perde.
Je suis folle de rage : mes sal*peries de chats ont encore tué une merlette...
Y'a pas à dire, la Normandie du Bas sous le soleil, ça a des airs de paradis.
Très envie d'aller pique-niquer à la plage un de ces soirs.
Tomber sept fois, se relever huit.

*

You May Also Like

4 commentaires

  1. Entièrement d'accord avec ta dernière phrase :) Plein de bisous ma Copine!

    RépondreSupprimer
  2. ça va?
    J'aime toujours autant tes vracs
    bisous

    RépondreSupprimer
  3. 10 jours sans le net ! ouah ! moi je vais faire une grande pause, mais une pause de ma participation bloguesque, je serai toujours branchée sinon !

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?