À vingt-deux jours du grand jour

by - vendredi, octobre 03, 2014

Le temps passe. À une vitesse folle. Et parfois, je me demande ce qui m'a pris de vouloir organiser en un mois et demi un truc que d'autres peaufinent pendant au moins un an. Oui, parfois, j'ai l'impression d'être au pied de l'Everest tant ce qu'il me reste à faire me semble insurmontable. Et pourtant...


Pour la déco de la pièce, je suis en très bonne voie. Les idées fourmillent, j'ignore encore comment je vais tout mettre en œuvre, mais je ne me fais pas vraiment de souci. Là aussi je me suis lancée dans des trucs un peu fous, je n'en ai pas dit la moitié à mon Chéri, mais il a une confiance absolue et est débordé de boulot en ce moment, une parfaite excuse donc pour me laisser la main pour ce genre de choses !
En fait, le postulat, c'est transformer une pièce décorée en beige, marron et vert anis, en salle blanche et violette... Un défi que j'espère pouvoir relever.

Côté table, je suis bien. Il ne me manque qu'une nappe sur les cinq dont j'ai besoin, ainsi que mes chemins de table violets, pas encore trouvés. J'ai toute ma vaisselle, sauf les couverts qui attendront le retour de vacances de mes beaux-parents. Pour le buffet, j'ai demandé de l'aide à droite à gauche, et ma mère et ma sœur m'ont fourni pas moins de cent verrines, je sens que je vais pouvoir m'amuser ! Si tant est que nous arrivons à nous fixer sur un menu précis. Bon, on n'a pas tout perdu, les gâteaux sont commandés, mes parents apportent le champagne et ceux de mon Chéri du foie gras maison.
Dans mes rêves les plus fous, j'adorerais avoir de jolies chaises, mais si je ne les ai pas, je n'en ferai pas un drame. Sinon, en terme de déco de table, je suis au taquet : les bougies, les marque-place, les sachets de dragées, tout y est. J'ai même pensé à acheter un vase dans lequel je pourrai mettre mon bouquet.

Ah oui parce que, le bouquet, parlons-en ! Je pense que ma mère a été proche de l'évanouissement quand je lui ai annoncé au téléphone que, quoi qu'il arrive, je ne choisirais pas l'option "fleurs fraîches". La tradition toussa toussa. Elle m'a même sorti ce que visiblement elle considérait comme sa carte maîtresse : "Mais tu sais, j'ai toujours le bouquet de ta sœur à la maison !". Là, je t'avoue, j'ai commencé à flancher. Tant et si bien qu'avant-hier, j'ai fini par rendre visite à mon fleuriste. Chez qui j'ai appris que toutes les fleurs qui me plaisaient n'étaient pas de saison, imagine la louse... Du coup, je lui ai donné un budget, une contrainte de couleurs et carte blanche. Tout ça pour apprendre, de retour à la maison que ma mère avait effectivement conservé le bouquet de ma frangine, mais qu'il ne ressemblait plus à rien depuis bien longtemps... Trop forte, ma mère !

Et puis comme elle vient à la maison ce week-end, elle n'oubliera pas de me donner son avis sur ma robe, sur mes chaussures, sur mon maquillage et mes idées de coiffure. Fort heureusement, j'aurai des trucs à lui montrer. Parce que s'il y a un domaine où je suis au point, c'est bien celui-là. Enfin, si on oublie le fait que la chrononutrition, ça marche bien, que j'en suis à -3,6 kilos et que je pense que ma belle-mère va être bonne pour me faire de sacrées retouches à la dernière minute. Si on oublie aussi le fait que je ne supporte mes pompes que pendant un quart d'heure, et qu'avec, je marche avec la délicatesse d'un éléphant. Mais bon, matériellement, je suis au taquet. J'ai même réussi à trouver LE vernis à ongles parfait en allant m'acheter du paracétamol à la pharmacie !
Je suis en tout cas bien plus au taquet que mon Chéri qui, je pense, va ressortir des fringues qu'il a déjà. Même s'il faudrait quand même qu'il se trouve une cravate.

Sinon, les faire-part, je les termine ces jours-ci, ma demoiselle d'honneur est déjà surexcitée, même si elle n'a pas encore trouvé sa robe, les sites de météo sont devenus mes meilleurs amis, je cherche des choupis petits nœuds violets à accrocher autour du coup de mes filles pour le grand jour, il va falloir que je trouve l'inspiration pour ce qui est de ma coiffure, je dois aller récupérer l'un des éléments principaux de ma déco auprès des personnes auxquelles je l'ai prêté avant l'été, je prends des notes, partout, tout le temps, je serais même capable de me réveiller la nuit pour ça... Et pendant ce temps-là... Tic-tac, tic-tac, tic-tac, tic-tac......

*** J'ai refait la déco par ici, histoire qu'il y ait autant de violet et blanc ici qu'il y en a dans ma vraie vie en ce moment. Je préfère te prévenir, tu risques de frôler l'overdose ! ***

*

You May Also Like

26 commentaires

  1. Tu es super organisée, et j'imagine comme tu dois êtres excitée aussi !
    j'aurais des trucs à te prêter pour le blanc mais tu es trop loin :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ça, excitée, je le suis. Et pas qu'un peu !

      Et pour le blanc, ne t'inquiète pas, je pense que j'ai plus qu'il n'en faut maintenant !!!

      *

      Supprimer
  2. Pour la déco pas de soucis j'adore la couleur!
    J'ai eu la boule au ventre en lisant alors j'imagine ton état! En même temps tu as l'air en bonne voie!
    Bisous Danièle spatule et crayon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien simple, Danièle, je crois que je ne réalise même plus ce dans quoi nous nous sommes lancés, ni même ce qui nous attend !!!
      Et le temps file, file...

      Bisous !

      *

      Supprimer
  3. Super organisée Anne-Laure !! Tu vas y arrivé, ça ne fait aucun doute ... Overdose de violet ? ça ne me gêne pas, j'adore cette couleur ;o) Bisous et bon courage pour la suite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de constater qu'il n'y a pas que moi qui aime le violet ! ;-)

      Bisous Nikita. Et merci pour les bonnes ondes !

      *

      Supprimer
  4. Organisée comme tu es, tu vas y arriver ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est fou ce que je peux devenir organisée quand il s'agit de choses importantes comme celle-là !

      *

      Supprimer
  5. Et bien, quelle organisation. Profite bien de tous ces moments et du jour J

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que ces moments-là sont des moments précieux à part entière.
      Et je les savoure. tout passe tellement trop vite !

      *

      Supprimer
  6. Quel boulot!!! PAs fâchée d'avoir tout délégué, moi, je n'aurais pas été fichue de faire le quart de ce que tu fais!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En même temps, j'ai le temps. Si je bossais, je ne pense pas que j'aurais pu remplir le contrat dans ces délais-là.

      *

      Supprimer
  7. Un vrai challenge mais tu vas y arriver.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'en suis convaincue !
      Les petits moments de doute ne sont là que pour faire apprécier le reste...!

      *

      Supprimer
  8. On s'est marié "sur le pouce" et je n'en suis pas fachée .....On était quatre au diner après ....(et demi j'attendais mon fils) ...
    Je t'admire!!
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça l'important : avoir le mariage que l'on souhaite, qui nous ressemble. Que l'on soit 4 ou 80 à table !
      Nous, on sera 13, mais on s'en fiche, on n'est pas superstitieux !!!

      Bisous Arlette !

      *

      Supprimer
  9. A Chacun son tour ! c'est drôle comme j'aimeles couleurs que tu as choisies ;-) En tout cas, bon courage pour tout ces préparatifs dans un temps record, t'aimes bien te mettre la pression toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé hé !!!

      Dans le même temps, c'est un tout petit mariage, c'est moi qui ai toujours tendance à m'affoler un peu-beaucoup ! ;-)

      *

      Supprimer
  10. quel bonheur de lire ton aventure qui j'en suis sur sera la belle <3 gros bisous ma coupine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en doute pas le moins du monde !

      Merci d'être là. Gros bisous ma Coupine !

      *

      Supprimer
  11. quel belle idée que ce choix de cette couleur violet, celle de la spiritualité ! pour ton bouquet, c'est toi qui décides. Je trouve que tu es bien avancée... courage, mais attention de ne pas trop te fatiguer, pour ne pas être trop crevée le jour J !
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ignorais que le violet était la couleur de la spiritualité, c'est toi qui me l'apprend Ava ! Et ça me plaît bien.

      L'impression que je n'en vois pas le bout, alors ça me fait du bien de lire que tu trouves que je suis bien avancée. On a toujours besoin d'un regard extérieur.

      Des bisous !

      *

      Supprimer
  12. Tout ceci me rappelle beaucoup de souvenirs... Bon courage pour cette dernière ligne droite ma Copine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et l'impression que le temps ne cesse d'accélérer, c'est normal aussi...???

      ;-)

      *

      Supprimer
  13. Magic Anne-Laure est là ! Même pas peur !!!! Bravo à toi ! Belle organisation et j'espère que ce jour sera pour vous inoubliable et surtout, à la hauteur de tes attentes :-) Bisous (mon dernier commentaire sur ton blog a disparu.... snif)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfois, je me demande s'il n'a pas un petit côté "triangle des Bermudes", ce blog...!

      J'espère en tout cas que tout sera au top le jour J !!!

      Bisous Sandy.

      *

      Supprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?