Petite étoile

by - vendredi, novembre 28, 2014


On se connaissait à peine, juste virtuellement en tout cas. Mais je suis bien placée pour savoir la place que certaines relations 2.0 peuvent prendre dans nos cœurs. Des années, peut-être six, que nous nous suivions mutuellement sur la toile, je me souviens, c'est ta gentillesse et ta simplicité qui m'avaient accrochée.

Tu étais la douceur et la discrétion incarnées. Je ne me rappelle même plus comment nous nous étions "connues", je sais juste que rarement quelqu'un m'a touchée autant que toi. Et puis il y avait cette douleur que nous partagions...
Tu m'avais laissé un gentil message au lendemain de mon mariage, tu avais été la première à m'appeler Madame, je n'avais pas encore pris la peine d'y répondre. Je m'en sens tellement honteuse aujourd'hui.

Tu étais dans mon cœur. Tu y es et y resteras toujours. J'aurais tellement aimé que la vie nous offre une rencontre IRL. Il y a des milliards de choses que j'aurais envie de te dire, que je regretterai toujours d'avoir dû garder pour moi. Le temps passe tellement vite, jamais il ne faut se dire qu'on l'a toujours pour soi. Je fais partie des personnes que ton silence a alarmées, pas assez, la faute au tourbillon de ma vie. Ces mêmes personnes qui ont eu la chance de te croiser d'une façon ou d'une autre, et qui te pleurent à chaudes larmes aujourd'hui.



Tu vas tellement me manquer... Et s'il te plaît... Veille sur moi de là où tu es...

*

You May Also Like

7 commentaires

  1. C'est tellement soudain et tellement choquant... J'ai encore du mal à m'en remettre.
    Elle va aussi énormément me manquer ❤

    RépondreSupprimer
  2. c'esu beau le net mais que d'émotions en plus, heureusement des bonnes aussi ça compense un peu ...car la fin laisse toujours un vide
    bises ma belle

    RépondreSupprimer
  3. des paroles bien émouvantes et ce genre de situation arrive souvent hélas

    RépondreSupprimer
  4. C'est un très bel hommage, qu'elle mérite amplement... Merci pour elle <3

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?