Ananas, Cornue des Andes et Green Zebra

by - lundi, juillet 20, 2015


Pour la gourmande que je suis, s'il y a un légume qui symbolise l'été, c'est bien la tomate. Tomate dont, ne t'inquiète pas, je sais pertinemment qu'il s'agit d'un fruit, mais perso, un truc que je mange dans des plats salés, j'appelle ça un légume ! Bref, c'est l'été et les tomates sont arrivées.
Parce que j'essaie de faire attention à n'acheter que des produits de saison et qu'ici, en Normandie, les tomates arrivent toujours un peu plus tard qu'ailleurs en France, la faute au soleil qui préfère visiblement traîner ailleurs plutôt qu'au-dessus de nous.

Je me souviens de celles que je mangeais chez mes grands-parents quand j'étais gamine. Mon grand-père les cueillait relativement tôt dans la saison et les installait sur de grandes tables sous une tonnelle où elles finissaient tranquillement de mûrir. Enfin, quand elles pouvaient le faire parce que ma sœur et moi faisions régulièrement des descentes dedans. Rien que d'évoquer ce souvenir et il me semble ressentir à nouveau le plaisir qui me saisissait alors que je croquais dans la chair chaude et sucrée...

Et les bonnes salades bien fraîches... La croque-au-sel... Les tomates-mozza... L'huile d'olive et le basilic... Le concombre, les olives noires, la feta et l'origan qui mettent la Grèce dans ton assiette... Tant qu'elles ne sont pas cuites, je ne peux m'en passer. Surtout l'été.

Nous les achetons au marché Saint-Sauveur (ça, c'est pour les Caennais), chez un maraîcher local. Avec une nette préférence pour les variétés anciennes et moins communes, mais pour ça, il faut se lever tôt et être sur place vers 7h30 car il n'en a jamais énormément.
Des Cornue des Andes, des Green Zebra, des Noires de Crimée, des Ananas, mes préférées. J'adore leur variété de goût, de texture.

Et là, tu vois, avec le temps pourri du jour, je vais couper quelques tomates pour ce soir, ça mettra au moins le soleil dans nos assiettes !


*** Pour Alice et Zaza avec qui on passe à table cette semaine. ***

*

You May Also Like

3 commentaires

  1. j'ai planté des ananas cette année, mais elles mûrissent moins vite que les autres ...

    RépondreSupprimer
  2. C'est pas pour rien qu'on les a nommés pendant un temps "les pommes d'amour" !

    RépondreSupprimer
  3. Nous venons de récolter nos premières tomates (sans mildiou cette fois!)! Un vrai bonheur, comme tout ce que l'on récolte soi-même d'ailleurs!

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?