Les états d'esprit du vendredi {vendredi 11 septembre}

by - vendredi, septembre 11, 2015

Les états d'esprit du vendredi #15


Jour ☞ vendredi 11 septembre
Heure ☞ 14h23

Fatigue ☞ Nuits décousues, mais je me force à me coucher sinon tôt, du moins pas à des heures indécentes. Et il n'y a pas à dire, c'est plus facile de me lever pour le coup.
Humeur ☞ Bonne. Si on excepte ce dont je parle un peu plus bas.
Estomac ☞ En forme, s'adapte bien à ses nouvelles conditions de vie.
Condition physique ☞ Ça va !
Esprit ☞ Perturbé, merci l'empathie...
Boulot ☞ No comment.
Reste ☞ Juste à trouver des idées de recettes pour l'apéritif dînatoire de demain soir.
Penser à ☞ Ranger. Ranger. Et ranger aussi.
Avis perso ☞ Je n'avais déjà pas tellement foi en la nature humaine, mais ces jours derniers, avec tout ce que je lis ou entends, ça ne va pas en s'arrangeant. L'être humain me terrifie.
Message perso ☞
Loulous Petits félins ☞ En mode bouillotte sous la couette. De quoi adorer le retour de l'automne !
Amitiés ☞ Que je déteste savoir une amie dans la peine. :-(
Love ☞ Épatant : il paraît qu'il sait déjà ce qu'il va m'offrir pour notre premier anniversaire de mariage...!
Sorties ☞ Rien de prévu. Ou alors slalomer entre les gouttes pour retourner cueillir des mûres.
Divers ☞ Qu'est-ce qu'on mange, ce soir ?
Courses ☞ Un supermarché de producteurs locaux vient d'ouvrir dans le coin, bien envie d'aller y jeter un œil.
Envie de ☞ Partir loin.

'Zic ☞ Il y a trente-huit ans, Pierre Perret chantait ça...


Fin ☞ 14h56

*** Un très chouette rendez-vous signé Fedora, qui voit la vie en vert, et The Postman, qui profite encore un peu des bons petits plats de sa maman. Évidemment, tu peux nous rejoindre toi aussi ! ***

*

You May Also Like

4 commentaires

  1. L'empathie, c'est le côté obscure de la Force... ça vous amène à faire des erreurs de coeur quand la raison doit prédominer. L'empathie, c'est le maaaaaaaal (comme les Pim's ;-))

    Repose-toi bien et passe un bon week-end!

    RépondreSupprimer
  2. L'excès d'empathie, j'en souffre mais je ne me vois pas sans... surtout quand j'entends les énormités que certains "non empathiques" racontent... J'ai un collègue comme ça : j'ai envie de lui coller des baffes !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  3. je devrais aussi me résoudre a me coucher tot...mais

    bises

    RépondreSupprimer
  4. que c'est dur de trouver ce qu'on va manger et tous les jours il faut recommencer

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?