Les jolis matins

by - mardi, octobre 13, 2015

 
Si tu me suis sur Instagram, tu le sais, il n'y a rien qui me réjouit tant que de commencer une journée en photographiant le ciel. Si tu me connais bien, d'ici ou d'ailleurs dans la vraie vie, tu le sais, le matin est, sans conteste aucun, le moment que je préfère dans la journée. C'est une promesse de renouveau, la page blanche sur laquelle tout reste à écrire, un moment suspendu et, par conséquent, magique.

Les champs derrière chez moi sont habitués à me voir débarquer en pyjama, emmitouflée dans un gros pull et une écharpe en ce moment, ça caille au petit jour, avec les appareils-photo à la main et les Filles sur les talons.
En fonction de l'humeur, je me balade. Plus ou moins loin. Toujours dans la même direction. Mais je ne m'en cache pas, je suis une contemplative alors, la plupart du temps, je m'assieds sur les rochers qui marquent le bout de notre impasse et attends là que l'astre daigne montrer le bout de son nez. Cet instant précis où j'ai systématiquement l'impression d'être seule au monde et qu'en même temps, celui-ci tout entier m'appartient, à moi et à moi seule. C'est fugace. Douloureusement éphémère parce que je sais que, quoi qu'il arrive, la réalité va revenir à la charge à la vitesse de l'éclair, le temps d'un claquement de doigts, cet infiniment petit temps qui suffit à faire s'évanouir toute magie.

Mais qu'importe, je l'ai eu, mon joli moment. Je l'ai capturé en partie, en prenant bien soin de ne pas l'abîmer, qu'il puisse en toute tranquillité vivre sa vie, tenir ses précieuses promesses.
Et je rentre alors à la maison, après avoir attrapé le journal dans la boîte aux lettres, le nez rougi par le froid, mais des images et de la lumière plein la tête et les cartes-mémoire, les minettes toujours à mes trousses, motivées par la perspective d'un bol de lait frais. Que je dois impérativement servir avant même de préparer mon café au lait, d'impérieux miaulements ayant achevé de me dissuader de procéder autrement.
Voilà, la journée peut enfin commencer.

Même si... Attends... Je vais te dire un secret... Parfois, je l'avoue, il m'arrive de me recoucher. Et ces instants de sommeil volés m'offrent alors toujours les rêves les plus beaux.











*** Une douceur que je partage avec Maman@Home. ***

*** Et je sais, oui, il semblerait que je trouve bien des choses jolies en ce moment... ***

*

You May Also Like

14 commentaires

  1. C'est magnifique, pas juste joli ! bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons que ça me coupe tellement le souffle que j'en ai du mal à trouver le vocabulaire adéquat. ;-)

      Bisous !

      *

      Supprimer
  2. Tu sais à quel point je les aime ces ciels, je partage cette passion avec toi (sauf que moi, j'ai des arbres qui ne me permettent de pouvoir les contempler aussi facilement...)!
    Bises Ma Copine, merci pour ce régal matinal!

    RépondreSupprimer
  3. Merci de partager tous ces soleils !

    RépondreSupprimer
  4. tu as bien raison de te faire plaisir en admirant la nature

    RépondreSupprimer
  5. quelle chance d'avoir cette vue! Tu me diras qu'il me suffirais de monter a l'étage pour avoir une partie du lever ..mais bon...

    bises

    RépondreSupprimer
  6. une bien jolie douceur que je ne prends pas le temps de déguster...Bon, faut dire que je n'habite pas à la campagne donc cela nécessiterait forcément de monter dans la voiture ! Le matin, sur le chemin du boulot, je n'ai pas le temps malheureusement....

    RépondreSupprimer
  7. Le hasard de mes promenades du matin sur Instagram...m'ont menée jusqu'ici !
    Une normande et les beaux ciels que nous offre cette naturelle me réjouisse !
    Ici le soleil se lève au dessus des flèches de Douvres la Délivrande...
    Alors plein de merveilles à découvrir au fil des pages...
    A bientôt...

    Muriel...

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?