Le diadème

by - jeudi, novembre 12, 2015


Samedi dernier, j'ai passé toute la soirée avec un diadème sur la tête.

Tout d'abord, non, de toute évidence, un diadème ne peut pas se porter ailleurs que sur la tête. Mais je suis ici chez moi, j'écris ce que je veux !
Ensuite, je vais répondre à la question que tu te poses, si si, ne mens pas, je l'entends d'ici tellement tu y penses fort : non, je ne te montrerai pas de photo. Bien sûr, j'en ai puisqu'il y en a eu de prises, et en nombre, mais j'ai aussi et surtout deux excellentes raisons pour justifier ma décision de les cacher. La première est que je n'avais pas abusé que du port de diadème. Et la seconde, imparable, que ces photos n'engagent pas que moi. Et si je suis peu regardante sur certains aspects de ma réputation, je conçois que d'autres personnes tiennent à la leur et accessoirement souhaitent des tas de choses bien plus que de se voir publiquement associées à mes égarements du samedi soir. C'est donc irrévocable, non négociable et tout et tout, pas de photo.

Bref, samedi soir, donc, nous étions invités à dîner chez nos amis Éric et Laurence et cette dernière nous a accueillis avec un diadème sur la... enfin, tu vois, quoi. Une breloque qui j'avais souvent vue traîner sur le joli meuble de métier du salon, mais à ce jour encore jamais portée. Oh pas un diadème de princesse, hein, encore que, non non, juste un genre de serre-tête de déguisement façon Reine des Neiges, mais fort élégant au demeurant.
La soirée avançant et quelques verres de vin aidant, le-dit diadème a eu tôt fait de se retrouver sur moi, où, pour mon plus grand plaisir, il a finalement passé toute la soirée. Que veux-tu, quand on a huit ans dans sa tête, il y a un moment où on peut l'afficher dessus aussi !!!

Avec quelques jours de recul, et après avoir longuement repensé à Julie Depardieu qui met toujours des fleurs dans ses cheveux parce qu'à peu de chose près, "personne ne peut faire la gueule à quelqu'un qui a des fleurs sur la tête", je me suis dit que je me verrais très bien porter le diadème au quotidien. Aussi parce que force est de le reconnaître, et fais-moi confiance eu égard au fait que tu n'auras pas l'opportunité de le vérifier par toi-même, c'est ballot, ça me va comme un gant.
Porter le diadème au quotidien, outre le fait de pouvoir te prendre pour la Princesse de mes tes Genoux à chaque fois que tu passes devant un miroir, c'est un peu un truc à mi-chemin entre le coup de pompe dans le c*l de cette société où les gens font trop souvent la gueule et un rappel d'une évidence qui ne l'est visiblement pas pour tout le monde : la vie est courte, il ne tient qu'à toi de mettre des paillettes dedans.
Et alors imagine...

Au saut du lit, diadème.
Sous la douche après avoir changé la litière des chats, diadème.
Tu vas faire tes courses au supermarché, diadème.
En bagnole et en pensant secrètement au flic qui aurait la bonne idée de t'arrêter, diadème.
Un rendez-vous chez ton ami Pôle, diadème.
Dans la queue à la boulangerie, diadème.
À table et ça tombe bien parce que tu t'installes toujours au bout, comme pour la présider, diadème.
Quand tu vas acheter tes œufs à la ferme, diadème.
Pour larver devant The Big Bang Theory le samedi après-midi, diadème.
Aux WC, et parce qu'on a le trône qu'on peut, diadème.

Enfin, bref, pas besoin d'allonger cette liste indéfiniment, tu as compris le principe.
Le seul truc qui est vraiment dommage, dans cette histoire, c'est que j'en ai un, de diadème, super beau en plus. Mais que je ne l'ai jamais porté. Je l'avais acheté pour notre mariage et, quasiment à la dernière minute et va savoir pourquoi, Mademoiselle A. a réussi à me convaincre qu'il ne fallait pas, que c'était ridicule. Et elle n'avait pas si tort que ça parce que, pour un peu, ce jour-là, personne ne l'aurait remarqué...!

*
Photo We♡It.

You May Also Like

18 commentaires

  1. Je trouve que c'est une excellente idée. Il faut savoir se faire plaisir et trouver les petits bonheurs qui vont égailler nos journées. Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quitte à se faire remarquer, autant se faire plaisir !!!

      Des bises.

      *

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Et je n'en suis pas peu fière, crois-moi !!! :p

      *

      Supprimer
  3. Comme je vais bientôt faire connaissance moi aussi avec notre ami Pôle, j'adhère bien au concept du diadème !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, pas cool, pour Pôle... Manque de chance, je le connais bien et sais qu'il n'a pas encore l'humour nécessaire pour voir ça d'un bon œil, le diadème...! ;-)

      PS : c'est qui ?

      *

      Supprimer
  4. Qu'est ce que j'ai ri / pouffé ! j'imagine les contextes - flics / diadième, l'ami Pôle / diadème (très bientôt d'ailleurs) et je me vois bien aller chercher ma baguette... n'est pas donné à tout le monde de se balader ainsi mais le différent n'a jamais tué et il n'y a pas de mal à se faire plaisir :) - Carol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça, Carol, se faire plaisir en se démarquant. Et surtout, apporter du rire/sourire dans la vie !!!

      *

      Supprimer
  5. En royauté empire, le diadème fait un peu pâle copie de la couronne, lot de consolation en quelque sorte.
    En ce qui concerne ton diadème je l'imagine plus discret, sorte de serre-tête. Les Anglaises, bien moins coincées que les Françaises, en portent parfois "dans la vraie vie". Sans ridicule aucun, dans les cheveux non coiffés pour l'occasion, c'est parfait, autant que peut l'être un manteau rouge à décor doré,... On n'est jamais habillé suffisamment joyeux, le moral s'en ressent ...
    De MAG

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, oui, c'est vrai que les Anglaises sont beaucoup plus "culottées" que nous à ce niveau. Et qu'elles ont raison !!!!

      *

      Supprimer
  6. Le diadème pour moi ne colle pas a ce que je suis ....mais la couronne de fleurs, je la porterais bien aussi ...
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah c'est bien aussi, la couronne de fleurs !
      J'adorais ce que disait Julie Depardieu quand on l'interrogeait sur les fleurs qu'elle portait toujours dans les cheveux (je ne sais pas si c'est toujours le cas) : elle disait qu'on ne pouvait pas être désagréable avec une fille à fleurs. Je crois bien qu'elle avait raison !

      Bisous Arlette.

      *

      Supprimer
  7. il faut bien s'amuser un peu de tps en tps

    RépondreSupprimer
  8. Et en ces moments difficiles, ce serait bien aussi ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça, ça serait particulièrement adapté !!!
      Je le testerais volontiers dimanche au bureau de vote, tiens...!

      *

      Supprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?