Le dimanche...

by - lundi, février 06, 2017


On se lève un peu tard... Parfois avec un peu mal à la tête, ça dépend de ce qui s'est passé la veille au soir. En tout cas, pour ma part, avec systématiquement les cheveux hyper en pétard, une des grandes joies des coupes courtes, ma moitié est habituée.
On paresse au lit, parfois dans un demi-sommeil, parfois en discutant, en bouquinant. Toujours avec Chiffon à nos côtés, en mode pot-de-colle. Mais si, tu sais, Chiffon, ce chat auquel on a imaginé un temps interdire l'accès à la chambre...

Souvent, on brunche. Après une virée au marché Saint-Pierre. Des œufs frais, du fromage, du pain tout chaud, des yaourts, un bon café et un jus de fruit. Des pancakes ou un gâteau si j'ai eu le temps/le courage. Et puis, il arrive qu'on reçoive le midi. C'est rare, ça perturbe notre gentille routine dominicale bien huilée, mais ça arrive. Dans ce cas-là, point de brunch évidemment, mais un MariChéri en tablier et de bonnes odeurs gourmandes qui s'échappent de la cuisine.

L'après-midi est, lui, un peu tributaire de la météo. Balade, chaise longue, sieste, c'est selon. Le bon bol d'air de bord de mer reste quand même un grand classique. Avec l'appareil-photo en bandoulière. Parfois, cette promenade, on l'écourte, parce qu'on a présumé de la météo, qu'on ne s'est pas assez couvert, qu'on a la goutte au nez, mais on ne revient jamais sans avoir glissé quelques coquillages dans le tote-bag qui ne nous quitte jamais. Et on rentre alors à la maison avec du sable plein les Converse, en songeant aux bottes de pluie qu'on se promet d'acheter depuis des années...

On se réchauffe alors avec un bon thé, devant un match de rugby, des chats sur les genoux, en reprenant la lecture interrompue le matin. On laisse aller, on laisse couler, souvent dans le plus grand calme, l'important c'est d'être ensemble.

Quand vient le soir, on a un autre rituel culinaire : #lacuisinedumondedudimanchesoir. On l'avait un peu abandonnée ces temps derniers mais on y revient avec plaisir. Pas encore avec assiduité, ça viendra. Ce repas est aussi souvent l'occasion de revenir sur l'organisation de la semaine à venir, j'ai beau avoir un cerveau et un agenda, je m'emmêle toujours les pinceaux dans les dates et lieux de déplacement de mon Cher & Tendre, une piqûre de rappel n'est jamais de trop. Même si, je l'avoue, je préfèrerais m'en passer et le garder près de moi.

Et la journée se termine comme elle a commencé, doucement. En attendant de basculer dans le premier des six jours nous séparant de la prochaine fois où nous pourrons à nouveau prendre le temps...
 
 *** Mon Lundi à Deux pour Alice et Zaza. ***

*

You May Also Like

2 commentaires

  1. Tes dimanches ressemblent à peu de choses près aux miens. Sauf que souvent le canapé l'emporte sur la balade! ;)
    Bises et belle semaine Ma Copine!

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?