Le son de la semaine #4... Kahina - The Volunteered Slaves

by - mardi, avril 18, 2017


The Volunteered Slaves, c'est une histoire de rencontres.
Une rencontre entre musiciens à l'été 2002, dans la chaleur du festival Jazz in Marciac. Rencontre d'influences, de styles, de cultures et de générations. Et aussi la rencontre du jazz avec la pop, la musique afro, ou encore l'électro. Décloisonner les genres, c'est leur truc.

Des années de live, de multiples expériences et quelques albums plus tard, le collectif s'offre aujourd'hui un nouveau virage, vocal celui-ci.
Lorgnant du côté du funk et de la disco, il convie sur son nouvel album, Ripcord, quatre jeunes chanteuses afro, tendance hip hop, Indy Eka, Mafé, Raphaela Cupidin et Kiala Ogawa, on ne peut que citer de telles voix, ainsi que le slameur de Chicago Allonymous.
Pour la touche électro de l'album, on peut faire confiance à Emmanuel Duprey et aux ondes analogiques de son Moog, ainsi qu'au vocodeur de l'organiste Emmanuel Bex.


Cet album est une merveille. De diversité, de création et de liberté. Il nous offre un voyage à la fois dans le temps et dans l'espace, il nous invite à nous imaginer dans la peau d'autres qui sont loin de nous, dans l'espace, dans le temps, d'autres que nous ne serons jamais.
Je me suis sentie embarquée dès la première note. Le jazz n'est pourtant pas mon genre de prédilection et je l'aborde toujours avec une certaine, sinon méfiance, du moins perplexité. Mais là, rien de tout ça, j'ai moi aussi entendu les voix qui ont inspiré le collectif et j'ai plané avec elles à bonne distance du sol.

Mention spéciale pour les trois reprises, absolument inattendues, à savoir celles de Video killed the radio star des Buggles, la mythique God only knows des Beach boys et Us and Them de Pink Floyd, ma préférée, tu t'en doutes si tu me connais.

Je te propose d'en découvrir le premier extrait, Kahina,


The Volunteered Slaves seront en concert le 11 mai prochain au Café de la Danse à Paris, pour célébrer le lancement de leur album.
On les retrouvera aussi dans certains festivals de jazz tout au long de l'été :
- à Porquerolles le 8 juillet
- à Marciac le 30 juillet
- et à Granville le 10 août, dans le cadre de Jazz en Baie, un rendez-vous normand incontournable.

*

You May Also Like

0 commentaires

Et si tu me laissais un petit mot...?