Mon Année Bonheur #25 {Retrouver une amie}

by - dimanche, juillet 02, 2017


Parfois, sans qu'on le veuille, on a beau s'aimer très fort, il arrive que la vie nous sépare. La distance, les circonstances, la vie tout simplement... Autant de raisons qui peuvent sembler anodines, qui le sont en fait.
Mais le temps qui passe et les contraintes du quotidien font leur œuvre, insidieusement. Et puis le petit silence de quelques jours "fête" sa première semaine, puis sa deuxième... Un jour, le silence affiche plusieurs mois au compteur.

Des mois sans paroles échangées mais pas sans pensées. Presque tous les soirs, au moment de s'endormir. La nuit, dans les rêves. À chaque fois qu'on croise un truc pour lequel on a (je ne peux me résoudre à écrire "avait") un intérêt commun : de jolies fleurs, un auteur de romans noirs, un air de musique, des paysages époustouflants, des beaux mecs sur IG, bah oui, avec mes copines, je regarde aussi les beaux mecs sur IG ! 😉
Des mois à me dire, au coucher : "Demain, je lui écris un mot/une carte/un texto"... Parce qu'écrire a toujours été plus facile pour moi quand il est question de briser le silence.
Hélas aussi, des mois à me lancer chaque matin, au réveil, dans une nouvelle journée sans repenser à mes résolutions de la veille.

Mais m'inquiéter... Sentir un grand vide... Me poser des tas de questions... Me sentir mal... Quant à mon attitude. Terriblement mal.

Et puis, la retrouver, comme ça, un soir. Sans signe avant-coureur, presque par hasard, par surprise aussi.
Oser lui dire. Combien je l'aime, combien elle m'a manqué, que je suis en train de pleurer sur mon clavier, que c'est chouette, tellement chouette d'être à nouveau sinon réunies, du moins en contact.

Et surtout, avoir l'impression que ces mois de silence vont très vite être effacés. Me sentir heureuse... tellement heureuse...!

http://mamanbobo.fr/2017/01/02/annee-bonheur-2017/

*** Une fois n'est pas coutume, la photo n'est pas réellement d'actualité puisqu'elle a été prise au début du mois mais elle colle parfaitement aux circonstances. ***

*

You May Also Like

4 commentaires

  1. billet très émouvant :) je suis bien contente pour toi , pour vous. Je nuancerai cependant: dans toute relation on est toujours deux je ne dis pas que tu n'as pas des tords dans cet absence seulement que tu n'y étais pas seule mais finalement on s'en fout puisque l'amitié est retrouvée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien raison, au final, l'important, c'est de s'être retrouvées.
      Et puis, la situation était un peu plus complexe qu'un simple éloignement... ;)

      *

      Supprimer
  2. Emouvant ton billet..il résonne en moi sans nouvelles depuis de longs mois de ma meilleure amie (en fin je pense...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te souhaite de tout cœur de connaître la même joie que moi.
      Parfois l'éloignement est juste une affaire de circonstances défavorables... Tant de choses peuvent entrer en compte.

      *

      Supprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?