Samedi en musique #69... Cold little heart - Michael Kiwanuka

by - samedi, juillet 08, 2017

Dernier artiste de la programmation de Beauregard 2017 que je te fais découvrir aujourd'hui. Oui, j'ai décidé de mettre prématurément fin à ces mises en avant unilatéralement avec moi-même, un peu aussi avec la complicité du clavier de Monsieur Mac et de deux-trois autres bricoles dont je ne parlerai pas ici.

Je compte sur toi et ta curiosité naturelle pour aller jeter un œil au site du festival si tu souhaites en découvrir encore plus.


Michael Kiwanuka est né au nord de Londres en mai 1987. Ses parents, ougandais, se sont installés en Angleterre afin de fuir le régime d'Idi Amin Dada.
Très tôt, il se montre attiré par la musique. Le rock tout d'abord, il écoute notamment Nirvana et Radiohead, puis ses goûts s'ouvrent au jazz et à la soul. Musicien doué, il suit les cours de l'Académie Royale de Musique.

Tout d'abord guitariste auprès d'autres artistes, il est repéré, rapidement signé par un label et assigné aux premières parties des concerts d'Adèle, ce n'est pas rien.
Soutenu par la critique, dithyrambique à son sujet, élu Grand Espoir de l'Année en 2012 par la BBC, le voilà lancé.


Love & Hate est son second album. Une pépite produite par Danger Mouse qui installe définitivement Michael Kiwanuka comme un artiste incontournable.
Sa voix est incroyable, sa palette musicale riche et variée, il te donne tour à tour envie de danser et de pleurer, c'est tout à la fois plein de douceur et très en puissance... Bon bah tu as compris, je suis in love !

Soyons Clairs, j'ai choisi de te faire écouter Cold Little Heart de façon tout à fait arbitraire. Il n'y a pas un seul titre en-dessous des autres sur cet album magistral qui promet une carrière hors normes à cet artiste d'exception. Oui, je sais, ça fait beaucoup de superlatifs (qui n'en sont pas techniquement, je dis ça pour les ayatollahs du français qui passeraient par là, mais l'essentiel, c'est que mon propos soit compréhensible et avec ce mot-là, je pense qu'il l'est). Bref, ça fait beaucoup de superlatifs mais après écoute, je suis certaine que tu trouveras que c'est mérité.


Sur ce, je te souhaite un joli samedi et m'en retourne dans mes réserve, te dégoter d'autres jolies découvertes à te faire écouter. Stay tuned !


Michael Kiwanuka à Beauregard
Dimanche 9 juillet
Scène Beauregard
À 19h10

*** Mon Samedi en Musique pour BBB's Mum. ***

*

You May Also Like

6 commentaires

  1. Réponses
    1. Une voix qui ne laisse pas insensible, n'est-ce pas...?!? ;)

      *

      Supprimer
  2. waouhhhh... dis donc quelle programmation ce festival ! belle nouvelle semaine ma belle bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et encore, je l'ai trouvée un peu en-dessous cette année. De grands et beaux noms, mais une prog' pas super généreuse pour les jeunes qui ont, pour le coup, été un peu déçus. Et accessoirement, pas assez d'artistes locaux à mon goût... Je suis une chieuse du festoche ! :p

      Plein de bisous ma Douce Amie et belle semaine à toi aussi.

      *

      Supprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?