Le camembert DE Normandie, le seul et l'unique

by - mercredi, janvier 31, 2018


La semaine dernière, avec MariChéri, nous nous sommes régalés d'un camembert d'exception. En l'occurrence, celui produit par Francine et Patrick Mercier à la Ferme de la Novère à Champsecret, dans l'Orne. Le seul camembert à disposer de la triple étiquette : bio, fermier et AOP. Un délice pour les papilles et aussi un déclic pour enfin rédiger cet article que je me promets de rédiger depuis des mois.

Cela fait longtemps que je me dis que, si on devait demander aux gens de choisir une chose et une seule pour symboliser la Normandie, il y a fort à parier que le camembert figurerait sur le podium final. Un je-ne-sais-quoi me pousse même à avancer qu'il se trouverait sur la première marche.
Moi, tu le sais, il est cher à mon cœur et aura toujours une place à part dans mon histoire avec ma région d'adoption. Je sais d'ailleurs qu'il y en a parmi vous qui ont bien connu Madame Camembert. Bref, passons, là n'est pas le propos de cet article.

Je me suis aperçue récemment que la perception qu'a le grand public de ce qu'est le camembert de Normandie (oui, tu le verras plus loin, cette précision a toute son importance) était loin de coller avec ce qu'il est en réalité.
D'où l'envie que j'ai eue de venir te parler de ce fromage que j'aime tant. Et qu'hélas les industriels sont en train d'assassiner. Oui, le mot est dur, mais il n'en est pas moins réaliste.

Alors bien sûr, si tu es incollable sur le principe même d'AOP, et d'AOP fromagère en particulier, je ne t'apprendrai rien et tu peux bien évidemment passer ton chemin. Idem si tu t'en fiches royalement de la qualité de ce que tu mets dans ton assiette. Dans le cas contraire, je te propose de découvrir quelques secrets du camembert. Du vrai camembert.


Le camembert de Normandie, appellation d'origine protégée depuis 1983

Cela veut dire que sa production répond à un cahier des charges à la fois strict et exhaustif. Et que le respect de ce cahier des charges est garanti par l'INAO, établissement public placé sous la tutelle du Ministère de l'Agriculture. Cette appellation garantit une qualité, des caractéristiques tant en terme de typicité et par conséquent de goût. Elle lie très officiellement le produit à son terroir.

Pour preuve, la définition précise de l'AOP : "un produit dont toutes les étapes de fabrication (la production, la transformation et l'élaboration) sont réalisées selon un savoir-faire reconnu dans une même zone géographique". À titre personnel, j'aime l'idée qu'elle puisse aussi protéger à la fois le consommateur, et le producteur, qui est souvent l'héritier d'une longue tradition familiale, en tout cas souvent homme ou femme de conviction.

Le camembert de Normandie, c'est donc :
- une aire géographique bien délimitée
- au moins 50% du troupeau en vaches de pure race normande, depuis le 1er mai dernier
- pâturage au moins 6 mois dans l'année, avec des surfaces de prairies à respecter
- un stockage du lait cadré en terme de durée, et de conditions comme la température par exemple
- moulage à la louche en 5 passages minimum...
Bref, je t'épargne tous les détails, je pense que tu as compris le principe. Si toutefois ta curiosité l'emporte, le cahier des charges complet est consultable sur le site des fromages AOP de Normandie.

Petite précision : si tu te poses la question de la différence entre AOC et AOP, sache que la seconde est simplement la transposition au niveau européen de la première. Le principe de base reste le même.
Un produit qui serait simplement estampillé AOC est juste un produit dans l'attente de son enregistrement et de sa protection par les instances européennes.


Camembert DE Normandie vs. camembert fabriqué en Normandie

Le premier relève de l'AOP, de tout ce que je viens de t'expliquer. Il a du goût, il sent la ferme, il est à tomber par terre.
Manger du camembert DE Normandie, c'est se régaler bien sûr mais c'est aussi soutenir l'agriculture dans ce qu'elle a de plus noble, contribuer à la pérennisation d'un savoir-faire, célébrer le terroir.

Le second est un leurre... Une vaste fumisterie qui permet aux industriels de berner le consommateur, voire à terme de modifier ses goûts, de les standardiser pour pouvoir lui faire avaler tout et n'importe quoi. Un avis qui n'engage que moi bien sûr.

Fabriqué en Normandie, ça veut dire ce que ça veut dire. Donc pour le coup, il peut être produit à base de lait pasteurisé, venu du fin fond du pays voire "pire", d'une autre région d'Europe.
Bien sûr, on peut aussi avoir affaire à un fromage à base de lait cru, produit en Normandie mais qui n'aura pas obtenu l'appellation simplement parce que l'exploitation laitière comptera moins de 50% de vaches de race pure normande par exemple. Un moindre mal me diras-tu. Mais moi, dans le doute, je préfère largement m'abstenir.
D'ailleurs les producteurs de camembert AOP luttent depuis des années pour l'interdiction de cet étiquetage, propre selon eux à tromper le consommateur. Un avis que je partage tu t'en doutes.

Note pour toi-même : n'achète jamais un camembert les yeux fermés, vérifie systématiquement son étiquette ! Même si tu choisis toujours le même. Ça t'évitera de constater un beau jour que le produit en lequel tu avais toute confiance ne dispose plus de son AOP.
A priori, ça ne change pas grand chose à son goût, du moins pas immédiatement. Et puis, le producteur peut être de bonne foi et continuer à faire son travail de façon tout à fait respectueuse, j'en ai tout à fait conscience. Mais il peut aussi y avoir autre chose derrière ce changement d'étiquette, sous-entendu quelque chose de moins louable.


Si le sujet t'intéresse et que tu souhaites aller plus loin...

La vendeuse de produits culturels qui ne sommeille jamais en moi te recommande une lecture et un DVD.


Le camembert, mythe français - Pierre BOISARD
Éditions Odile Jacob
L'auteur, sociologue de formation, s'interroge sur la place de ce fromage mythique dans notre culture, sur ce qu'il représente et sur son avenir. Entre anecdotes historiques et réflexion profonde, c'est hyper intéressant.
Je remercie d'ailleurs au passage Patrick Mercier qui me l'a conseillé, oui, Monsieur Patrick Mercier dont je te parlais en introduction, du camembert du Champ Secret ! ;)



Ces fromages qu'on assassine - Joël SANTONI, Jean-Charles DENIAU
Éditions Montparnasse
Un docu absolument passionnant sur la route des fromages et de ceux qui les produisent, en compagnie de Périco Legasse et d'Erik Svensson. Les deux journalistes nous mènent à travers la France, l'Europe et même aux États-Unis, à la rencontre de producteurs passionnés et convaincus mais aussi à la découverte des dessous de la production industrielle et de son cynisme abyssal. 
Indispensable !
Le petit plus : tu peux le trouver assez facilement sur YT.


Comme d'hab', n'hésite surtout pas si tu as des questions. Laisse-les-moi (Trop de tiret tue-t-il le tiret ? Help mes cops profs de français !) ici, dans les commentaires, sur la page FB du blog ou même via Instagram. Je n'aurai certainement pas réponse à tout mais j'essaierai de satisfaire ta curiosité.

Sur ce, je te laisse, je vais manger... une pomme. C'est que ça m'a donné faim, tout ça !

*

You May Also Like

0 commentaires

Et si tu me laissais un petit mot...?