En vrac #167... Spécial Art Rock


✔︎ Voilà, c'est fini... Et quel week-end ça a été !!!
Tous les ingrédients étaient réunis : du soleil, des copains, des bons gueuletons, un peu de bière et bien évidemment de la musique, de la musique, encore de la musique, et de la danse aussi. La perfection quoi !

✔︎ Un festival en plein cœur de ville, c'était un truc vraiment inédit pour moi. Et quelle ambiance géniale !
De la musique partout, des terrasses, du monde dans les bars et les restos en permanence. Pas certaine que les autres commerçants en bénéficient mais après tout, ce n'est qu'un week-end dans l'année.

✔︎ Bon OK, c'est vrai que, faire les festivals dans les conditions dans lesquelles je les fais, c'est plutôt franchement confortable.
Ce que j'aime le plus, c'est assister aux balances, je ne m'en lasse pas. L'impression de pénétrer un peu dans l'intimité des artistes, on se sent vraiment privilégié.
Et puis si, derrière, on peu passer tout le concert contre les crash-barrières, alors, c'est le top.


✔︎ Paie ta claque avec Mat Bastard en ouverture du festival ! Une dinguerie absolue que ce concert !!!
Le mec a une énergie de dingue, d'ailleurs, tu vois, il n'est pas sur la photo, il devait être parti courir ailleurs. J'ai adoré son attitude, son message... Franchement, rarement un concert m'a autant retourné le cerveau, ni ne m'a autant sevrée de mots pour en parler...!

✔︎ Figure-toi que ce concert a aussi été l'occasion d'affiner une théorie sur laquelle je travaille depuis des années. Je suis en effet convaincue que de tous les musiciens, ce sont les bassistes les plus sexy.
Bon, pour être tout à fait honnête, j'ai aussi eu derrière mille occasions de la réfuter, ma théorie à deux balles. M'enfin, j'en ai pris plein les yeux et c'est bien là l'essentiel. :p

✔︎ Mention spéciale pour la place laissée à la danse contemporaine.
L'expo Decouflé était top, particulièrement pour nous qui aimons tant son travail et ne manquons jamais une occasion d'aller voir un de ses spectacles.
Quant à My Rock de Gallotta, ni MariChéri ni moi n'en sommes encore remis. C'était tout à la fois étonnant et bouleversant. Bien trop court en tout cas. Et quelle superbe émotion que ces longs longs applaudissements à la fin...!


✔︎ Le meilleur moment de la journée, c'est quand tu te glisses enfin sous la couette et que tu prends dix minutes pour découvrir ce qui se cache sur tes cartes-mémoires. On ne va pas se mentir, tu n'as plus vraiment les yeux en face des trous, mais quel pied que de revivre ta journée comme ça avant de t'endormir !

✔︎ Art Rock, ça a aussi été pour nous l'occasion de jolies rencontres.
En forme de retrouvailles pour certaines puisque j'y ai retrouvé mes copines Lalydo et Chris.
De passage du virtuel au réel pour d'autres comme Koalisa ou Anaïs alias Madame Ordinaire.
Et puis, il y a ces inconnus avec qui tu partages l'espace, le temps d'un concert ou un peu plus, avec qui le courant passe, avec qui tu discutes un peu, beaucoup. Pensée évidemment pour nos compagnons de soirée du samedi : c'était top ces quelques heures passées avec vous ! :)

✔︎ On en parle, des coups de soleil que j'ai rapportés en souvenirs...? De mon nez qui fait gyrophare, de ma joue droite qui va pouvoir se passer de blush pendant au moins une semaine, de mon bras droit qui ne ressemble plus à rien, de mon décolleté tellement brûlé qu'il a passé depuis longtemps le stade de la simple incandescence...?
On ne se méfiera jamais assez du ciel breton...!


✔︎ Gros coup de cœur des gourmands que nous sommes pour Rock'n Toques !
Proposer aux talents culinaires locaux, chefs étoilés et autres pâtissiers, chocolatiers ou artisans glaciers, de venir nourrir les festivaliers en musique, c'est une idée juste géniale. Et l'occasion de manger des plats gastro à des prix vraiment minis.
Bon, bien sûr, l'évènement est pris d'assaut mais franchement, avec un peu d'organisation et de patience, rien d'insurmontable.

✔︎ Un seul regret pour nous, avoir loupé Orelsan. Bah ouais, c'est l'âme normande qui parle, là. Mais avec deux heures et demi de route et l'obligation d'être sur Paris en début d'après-midi le lendemain pour MariChéri, rester jusqu'à minuit n'aurait franchement pas été raisonnable.

✔︎ Tout ça, ce n'était qu'un amuse-bouche, hein, tu auras bien évidemment le droit à un article bien plus complet. Une fois que j'aurai récupéré mes photos qui sont présentement dans un ordinateur dans une chambre d'hôtel à Alger, parties justement en déplacement pro avec MariChéri. Quand on n'a pas de tête...!
Tu l'auras compris, Art Rock édition 2018, c'était topissime. En tout cas, nous, on est sous le charme.

*

CONVERSATION

4 commentaires:

  1. Comme toi je suis une admiratrice de Decouflé et de GALLOTTA ... Des grands noms de la danse que j'ai eu la chance de voir débuter.

    RépondreSupprimer
  2. C'est génial cette idée de Rock'n Toques!

    RépondreSupprimer
  3. C'était biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiien! Et encre plus en votre compagnie et celles des autres copines. Plein de bisous et j'espère à très vite ♥

    RépondreSupprimer
  4. Oh oui c'était trop chouette, et quel plaisir de vous avoir rencontrés tous les deux ! Bisous bisous ! <3

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?

Back
to top