En vrac #168


✔︎ Quelle incroyable soirée que le Concert pour la Paix vendredi soir à Saint-Laurent-sur-Mer !
Le cadre, exceptionnel et qui mérite grandement son classement au Patrimoine Mondial de l'UNESCO, l'ambiance bon enfant, le soleil contre toute attente, et Monsieur Youssou N'dour pour une soirée endiablée... C'était magique.
Un seul regret : que cet évènement n'ait pas eu un retentissement national. Parce qu'après tout, cette candidature est présentée et soutenue par la France, il aurait été de bon ton que l'on n'ait pas eu l'impression que la Région Normandie était la seule à être investie ce soir-là.

✔︎ L'année prochaine, je fais la Rochambelle. Je l'écris ici en toute lettre comme ça, il y aura des preuves pour qui voudra me blâmer quand, comme cette année, je verrai les copines enfiler leur tee-shirt rose et mon fil Insta dégueuler littéralement de cette couleur. Je me sens tellement nulle dans ces moments-là...

✔︎ Déjà dans la nostalgie de ma virée lyonnaise et des bons moments passés dans la capitale des Gaules.
Les copines, tellement précieuses, les terrasses et les bons restos, les aiguilles de Mamie Bousille et des tas d'autres trucs... Y'aurait la mer pas loin, peut-être que la question ne se poserait même pas...!


✔︎ L'Artothèque, enfin !
Il m'aura fallu plus de huit ans pour m'y inscrire... Quand je te dis que la procrastination est un art de vivre chez moi...! Et ce n'était pourtant pas faute d'y aller, d'y penser et autre.
Mais ça y est, nous avons enfin franchi le pas et sommes revenus chacun avec son œuvre sous le bras. Moi, comme tu peux le constater, je n'ai pas fait dans l'originalité. Mais rien que pour le plaisir de pouvoir dire que j'ai un Ben accroché dans ma chambre, je n'ai pas hésité longtemps.

✔︎ Chercher la 'Scous partout, faire un tour de jardin sous la pluie, hésiter à aller me coucher pour une sieste et méritée, et nécessaire. M'allonger un peu inquiète. Mais où pouvait-elle bien être allée se fourrer encore...?
Et, au réveil, le mien hein, parce que le sien, tu vas comprendre... la trouver lovée dans le bac à linge sale, quasi impossible à réveiller. Et les poils de chat sur les fringues, même pas propres, c'est cadeau !!!

✔︎ Ça y est, j'ai enfin réussi à me remettre à lire !!!
Après deux mois de disette, j'engrange à nouveau les pages. À tout petit rythme force est de le reconnaître mais le plus important était bien de remettre le pied à l'étrier. Et ceci, c'est à Virginie Grimaldi que je le dois.

 
✔︎ Faire la paix avec moi-même... L'affaire est en cours.
C'est un boulot monstre, au quotidien. Il ne faut jamais relâcher ni l'attention, ni la pression. Parce que, oui, on n'a rien sans rien. Et je sais que je me dois de me "surveiller" en permanence. Et peut-être qu'à grands coups de méthode Coué, de moments où je me brusque gentiment, et de bienveillance surtout, je finirai probablement par ne plus avoir à réfléchir à ma façon d'être, de vivre, d'avancer... Et le jour où tout cela sera devenu naturel, crois-moi, je serai vraiment excessivement fière de moi.

✔︎ Kiffe quand MariChéri nous prépare un apéritif dînatoire de compétition... Les petits légumes coupés en bâtonnets, les sauces bidouillées avec les fonds de placards, les rillettes amoureusement préparées... Et prendre le temps de déguster tout ça, en tête-à-tête, en papotant dans le canapé... Un plaisir simple de plus dont je ne pourrais me passer.

✔︎ Je ne sais pas si je dois remercier Mademoiselle A. de m'avoir fait découvrir Thérapie Taxi...!
Une bonne claque comme j'adore me les prendre et, pour le coup, tu commences à me connaître en matière de musique, leur pop décomplexée et bien trash tourne en boucle ici. J'ai même réussi à convertir MariChéri, c'est te dire.


✔︎ Lisbonne, j'arriiiiiive !!!
Mardi, on y sera. Enfin. Je ne te cache pas qu'en l'état actuel des choses, tout ce qui m'intéresse, c'est l'idée de passer quelques jours au soleil. Parce que la météo d'ici est à deux doigts d'avoir raison de mon flegme légendaire.
En attendant, je me délecte des photos et stories de ma copine Dame Skarlette qui y est actuellement. Et ça me fait un bien fou.

✔︎ C'est dit, c'est écrit : cet été sera celui de la robe.
Parce que j'en ai trouvé une absolument canon chez Kiabi, que je l'ai déjà portée et reportée, bien pratique quand on vient de se faire tatouer la cuisse, et que j'en attends quatre nouvelles commandées sur internet. Grosse grosse prise de conscience ou véritable virage vers la féminité (enfin), ça, seul le temps nous le dira...!

✔︎ Un moment que ça me trottait dans la tête mais la décision est enfin prise : les billets d'humeur vont revenir en ces pages.
Parce que, l'air de rien, ils m'ont un peu manqué et surtout, parce que c'est l'essence même de la blogueuse que je suis, ce qui m'a amenée à un jour commencer à écrire sur le net. Ils ont d'ailleurs recommencé à pointer le bout de leur nez depuis quelques semaines. Et puis, ils ont déjà bien trouvé leur place sur mon IG, alors il n'y a aucune raison que je ne leur laisse pas la place ici aussi.
J'ai choisi de les publier le dimanche. Parce que c'est un jour où on a du temps devant soi. Pour lire, pour réfléchir, pour commenter éventuellement... Bref, ça (re)commence dans la journée...!

*

CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Et si tu me laissais un petit mot...?

Back
to top