L'heure d'hiver


Une heure de plus... aujourd'hui, tu as une heure de plus à vivre.

Une heure de plus pour rêver.
Pour aimer.
Pour profiter.
Pour réfléchir.
Pour imaginer.

Une heure à dormir.
À rire.
À fantasmer.
À savourer.
À jouir.
À être toi.
À te sentir libre, beau/belle, fort, et tout ce que tu voudras.
À embrasser le monde et à te laisser toi-même embrasser jusqu'à en perdre la tête.

Une heure, ça paraît court, comme ça, sur le papier. Mais une heure, ça peut grandement suffire à vivre des choses passionnantes et/ou passionnées, belles, excitantes, parfois inoubliables.

Une heure, c'est peu mais c'est beaucoup.

Et de toute façon... la quantité, on s'en fout, c'est l'intensité qui compte.

*

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Et si tu me laissais un petit mot...?

Posts les plus consultés de ce blog

Les pourquoi en images 2014 - Philippe Vandel

Rassurez-moi, vous dites bonjour à vos voisins, vous...???