Morning Glory, récap' #2



Et hop hop hop, le petit récap' hebdomadaire des statuts FB qui vont bien !


***

Lundi 7 octobre

9h00

Comme un lundi !

Bon, on ne va pas se mentir, j'ai un temps envisagé de ne te laisser qu'avec la phrase du dessus. Je me suis dit qu'elle disait beaucoup avec une épatante et flagrante économie de mots, et qu'elle collait plutôt bien au mood du jour.

Tu sais, un de ces jours dont tu n'arrives pas à déterminer s'il commence bien ou pas tant que ça.
Un de ces jours qui te tend la main mais pour la retirer pile poil au moment où tu allais réussir à l'attraper.
Un de ces jours nécessaire et inévitable. Que tu aurais attendu mais dont tu ne sais finalement que faire.

Il y a 149 ans, Arthur Rimbaud fuguait et montait dans un train direction Charleroi, Bruxelles puis Douai. C'est précisément le 7 octobre qu'il a écrit ce poème qui m'est si cher et qui ne me quitte jamais, Rêvé pour l'hiver.

À chaque fois que je l'entends ou que je le lis, en l'occurrence souvent, il est accroché au mur juste au-dessus de ma tête dans mon bureau, je mesure la chance que nous avons, nous, les romantiques et les sensibles, les amateurs de poésie qui noue les tripes, que Paul Demeny ait égaré les manuscrits qu'Arthur lui avait alors confiés et n'ait ainsi pu les brûler comme le jeune poète le lui avait demandé.

Alors tu vois, à la question "Where is my mind ?", ma réponse est du coup ce matin toute trouvée : dans ce petit wagon rose.

... juste comme un lundi j'avais dit...!

#labandesondujour -> Pixies - Where is my mind

***
 
Mardi 8 octobre

9h27

Wao p*tain... c'est moi ou c'est dur, ce matin...?!

Genre ça fait bien deux heures que t'es levée et aucune des connexions censées te permettre de mener une existence basico-normale (pas encore l'heure d'envisager plus/mieux) n'est encore opérationnelle.

Genre t'as perdu une bonne part de ton vocabulaire au cours de la nuit, ou peut-être qu'il est resté coincé sous la couette quand tu es enfin parvenue à en extirper ton corps encore tout chaud de la nuit blablabla toussa toussa...

Genre y'a pas moyen d'organiser tes idées. Et pourtant la liste des trucs que tu as à faire est longue comme ton bras. Enfin c'est une expression parce qu'entre nous, si t'avais le bras réellement aussi long que ça... bref... tu vois, quoi !

Genre faut que tu deales avec tous tes défauts primaires, ceux que tu gommes allègrement voire sans même y penser en temps normal. Tu sais, cette tendance à être hyper vulgaire voire à jurer volontiers, à te passer la main dans tes cheveux jusqu'à ce qu'ils tiennent tous seuls droit sur ta tête, à palabrer pendant des heures pour au final ne pas arriver à exposer tes idées. Et encore, je te fais grâce de la partie immergée de l'iceberg.

Genre t'as l'impression qu'une voix t'appelle depuis l'étage, qu'elle s'insinue en toi et t'attire irrémédiablement vers l'escalier, la chambre, le lit, le matelas, les oreillers... Si si, je te jure, je l'entends très distinctement.

Nan, sérieux... c'est dur ce matin !!!

P*tain, viens, on repart dans nos rêves...!

Note pour toi-même : oui, on peut être tout à la fois décalquée et très bien, la dichotomie est mon amie !

#labandesondujour -> Marilyn Manson - Sweet dreams


***

Mercredi 9 octobre

10h37

Holà !

* Imagine-le scandé bien fort et accompagné d'un claquement de talons, va savoir pourquoi, probablement des restes de la soirée d'hier avé les Copines *

* Cette femme est folle *

Bref.

Je ne te ferai pas le coup du casque à pointe, celui qu'a la pointe à l'intérieur, parce de casque il n'est point question. Preuve que 75 cl de bière me suffisent à faire bien des conneries. Ma résistance à l'alcool n'est plus ce qu'elle était !
Pour les conneries en question et au cas où il t'aurait échappé, je te renvoie à mon dernier statut nocturne.

Note pour toi-même si toutefois en me lisant tu as le sentiment que les choses ne sont pas revenues à 100% dans l'ordre par ici : c'est lui, le statut, qui t'a échappé et non pas mes conneries nocturnes... Je ne maîtrise pas toujours mes gestes ni ma langue, en revanche l'orthographe et la grammaire, surtout sobre, je mets un point d'honneur à toujours assurer.

Bref bis.

Je viens de me réveiller.
J'ai encore tellement de rouge sur les lèvres que je pourrais direct repartir faire la tournée des bars.
J'ai pas envie de quitter mon lit.
Et p*tain j'ai encore et toujours cette chanson dans la tête... peut-être que si je la pose ici, elle finira par en sortir...! C'est beau de rêver.

Je vais plutôt me concentrer de façon à te donner une meilleure image de moi demain...

Happy mercredi FB !

#labandesondujour -> Whitesnake - Here I go again

***

Jeudi 10 octobre

7h41

Le jour se lève et j'irais bien faire des tas de trucs avec le merle d'à côté... voilà voilà voilà...!

Nan parce que je vous raconterai pas ce qui s'est passé ici ce matin mais ça mérite au moins ça en terme de représailles.

Conclusion : la meuf est en forme.
Elle a excessivement peu dormi mais elle est en forme.

Son mari part à Lyon sans elle, une fois n'est pas coutume et si tu te poses la question, évidemment qu'il m'a proposé de l'accompagner, parce qu'il sait que, moi, Lyon, ben, voilà quoi, je vais pas te faire un dessin, mais juste une journée dans la capitale des Gaules, c'est un véritable crève-cœur, j'ai pas le don d'ubiquité, le truc difficilement compatible avec l'envie de tous vous voir, les Lyonnais, et en plus, ça m'oblige à des choix cornéliens que j'ai tout sauf envie de faire, du genre "puis-je ou non me passer d'une pause tartare à la Brasserie Georges ?!?", et encore, j'essaie de faire abstraction des pancakes, des bières et de mes envies de tatouage....

Alors je suis restée ici et je vais aller confier ma tête à ma coiffeuse magique afin qu'elle en efface les signes de l'âge, découvrir le nouvel appartement de mes copains d'amour et me faire une séance de ciné toute seule, mon petit plaisir coupable et égoïste ultime !
On fait ce qu'on peut avec ce qu'on a et ça aura déjà bien occupé quelques unes de mes heures en solitaire. Si jamais tu as d'autres idées, je suis preneuse.

Passe un joli jeudi, FB !

#labandesondujour -> Rita Mitsouko - Ding ding dong 

***

Vendredi 11 octobre

8h09

Réveil inavouable aujourd'hui.
Bon OK, ça va, hein, une fois de temps en temps, on peut se le permettre, non...?! Je te rappelle que j'aurais pu être en train de me réveiller à Lyon alors faut pas me contrarier ce matin. 

Cette chanson, monument de la variété des années 70, s'est rappelée à mon bon souvenir hier en toute fin de journée. Je ne te dis pas comment, j'aurais trop peur de gâcher le plaisir des personnes comme moi qui l'aiment et seraient amenées à se la prendre en pleine gue*le comme moi je me la suis prise en pleine gue*le, après tout y'a pas de raison que je sois la seule à en "profiter". Ouais j'ai mis des guillemets, je t'assure, ils ont toute leur place ici.

Si j'étais tout à fait honnête, j'aurais partagé la version studio, 6 minutes et des soupières absolument incomparables en terme de mièvrerie pop émotionnante à souhait, mais je n'ai pas résisté à l'appel du pull rose et du col pelle à tarte à paillettes, et ouais, je suis comme ça. Toujours prompte à une certaine nostalgie.

Tout ça pour te dire qu'il y a des tas de trucs qui pourraient être magiques. Des tas, oui. Et que ce p*tain de verbe pouvoir, un jour, j'adorerais l'écrire autrement qu'au conditionnel. Voire le virer carrément de la phrase.

Friday mood un peu en dedans...Merci Monsieur Manilow... C'est pas grave, ça passera...

#labandesondujour -> Barry Manilow - Could it be magic

***

Samedi 12 octobre

9h06

Hey !!!

T'sais quoi ?!? T'as bien failli te fader une deuxième fournée de Barry Manilow ce matin après celle d'hier. Le truc qui t'a sauvé, c'est que j'arrivais pas à me décider entre la lacrymalement-compliquée Mandy et l'éminemment-remue-popotin Copacabana... la vie et la qualité d'un réveil tiennent à bien peu de choses finalement et te voilà épargné !

Au lieu de ça, j'ai choisi de te mettre du Marillion dans les oreilles, c'est bien, Marillion. J'en connais en tout cas deux-trois par ici que ça ne devrait pas déranger.

Un samedi qui commence bien quoi.

Le mien s'annonce assez chargé alors je ne m'attarderai pas ici pour bavarder. C'est pourtant pas faute d'en avoir une énôôôôrme envie.

Enjoy your day !

#labandesondujour -> Marillion - Kayleigh

***

Dimanche 13 octobre

10h30

Y'a des matins comme ça...

Enfin, non, au contraire, ça faisait bien longtemps qu'il n'y en avait pas eu.
Et ils ne me manquaient pas vraiment.
Pas du tout.
Pas tout court.


Nuit pourrie, à 4 heures je n'avais toujours pas trouvé Morphée. Imagine le bonheur quand à 6h30 a retenti le réveil. Celui d'hier que j'avais oublié de déprogrammer...

Me rendormir aurait de tout évidence été trop facile alors depuis tout ce temps, j'écoute de la musique les yeux rivés sur la sous-pente au-dessus de ma tête. Et quand je dis de la musique, je préfère t'affranchir, on est loin de Copacabana et compagnie.

J'ai même déterré cette chanson que je ne pouvais plus écouter tant elle me rappelait des souvenirs dérangeants. Des souvenirs abjects refoulés qu'il serait bon que je parvienne à évacuer une bonne fois pour toute. Et dieu sait si je suis convaincue qu'il y a bien des choses qu'il convient de transcender.

Bref... un jour peut-être...

Dimanche qui s'annonce bien de m*rde.

J'me lève. Faut que je me mette en quête de mon sourire, de mon énergie, de mon envie d'accrocher des rires et des lueurs de joie partout et, une fois que je l'aurai retrouvée, de ma capacité à le faire. Et j'ai l'impression que j'aurai pas trop de toute une journée pour ça.

Passe un joli dimanche, Toi !

Ici, ça ira mieux demain.

#labandesondujour -> Starsailor - Tie up my hands

***

Et si tu veux en savoir plus sur ce nouveau rendez-vous dominical, je t'explique tout dans le tout premier. ;)

*

Commentaires

  1. J'aime bien ce RDV dominical dont je me délecterai désormais le lundi en plus de La jolie semaine !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Et si tu me laissais un petit mot...?

Posts les plus consultés de ce blog

Les pourquoi en images 2014 - Philippe Vandel

Rassurez-moi, vous dites bonjour à vos voisins, vous...???