Morning Glory, récap' #12



Une semaine de statuts matinaux sur FB.

***

Lundi 16 décembre

9h54

Ouais je sais.

Y'a des trucs dans la vie qui piquent. Qui agacent. Qui chafouinent.
Qui remuent le ventre et nouent les neurones.
Qui saccagent le sourire, étouffent le moral et minent les rêves.


Ça serait bien que tu puisses les laisser de côté.

Tu crois que tu sais pas...?

Ben, j'te jure, ma Fille, tu vas apprendre à savoir. Et pas plus tard que tout de suite.

Non mais !!

#labandesondujour -> The Dead South - In Hell I'll be in good company

***

Mardi 17 décembre

5h48

Oh. My. God.

C'est la quatre-vingtième fois que je viens déposer mes humeurs matinales par ici et je ne les ai jamais accompagnées de classique...? La vache. Tu parles d'une négligence à réparer !!!

Voilà. C'est chose faite.

Mahler accompagnera donc cette journée qui, je peux déjà le dire sans aucune crainte de me tromper, sera exactement comme je les aime : badass, ancrée dans la vraie vie et avec un petit air de dire f*ck au monde entier là encore exactement comme je l'aime.

Aujourd'hui c'est tattoo day !!

Ma peau s'apprête à accueillir un "petit" onzième très attendu. Comme (presque) toujours, il sera extrêmement visible et chargé d'une belle signification parce que, oui, j'ai beau m'en défendre quasi systématiquement en arguant du fait que je ne choisis que des flashes pour orner mon corps, je ne suis pas folle non plus, il faut bien que cela fasse sens.

Alors ouais, je vais encore me faire tatouer.

Ça continuera à faire se déplacer les vieilles qui s'étaient assises à côté de moi au cinéma, à flanquer la trouille aux petites filles sages dans les restaurants et à désoler ma mère... Moi, je m'en fous... Ça va faire mal, ça sera beau et je serai calmée sur le sujet pour un temps...

Et mon corps, lui, continue son chemin jusqu'à devenir un grand livre d'histoires. Si tu savais tout ce qu'il a déjà à raconter...!

Allez... Hauts les cœurs !
Et joli mardi FB. 😘

#labandesondujour -> Gustav Mahler -

***

Mercredi 18 décembre

12h05

Amortentia...

S'il y a des potterheads dans la salle, ils savent.
Que l'odeur que dégage l'amortentia est différente pour chacun. Pour moi, c'est un mélange d'air iodé, de bière ambrée et de draps froissés.


Quant à la bande-son, elle n'a absolument rien à voir, elle est badass et c'est tout.

#labandesondujour -> Blondie - Maria

***

Jeudi 19 décembre

15h22

Non. Ne dis rien.
Oui. Je sais.
15h30, c'est plus le morning.
J'ai traîné.
Une fois n'est pas coutume.
Il n'empêche.
Je pense à toi.

#labandesondujour -> Eagles of Death Metal - Complexity

***

Vendredi 20 décembre

9h31

C'est étrange, la vie.

Étrange de se réveiller pour le troisième matin d'affilée dans ma chambre d'enfant.

Étrange les rêves qui m'ont accompagnée sur la deuxième partie de la nuit, des rêves peuplés d'improbable mais surtout d'absence et de peurs.

Étrange de ne pas réaliser que Noël, c'est dans... rien du tout...!

Étrange de réaliser la place que l'on peut accorder aux choses, aux idées, aux gens.

Étrange de me dire que mes bras ne semblent plus que de peau et d'encre, et m'en extasier, me dire qu'il y a tant à y lire.

Étrange cette sensation malaisante qui ne cesse de me dire que quelque chose n'est pas à sa place. Ou manque.

Étrange cette hâte que j'ai que l'année se termine et cette idée que je sens grandir au fond de moi, qui me dit tout ce qu'elle risque d'emporter avec elle.

Étrange cette façon qu'à toujours Archive de s'imposer quand je sens que je décroche, que je perds pied.

C'est étrange.
Et non, ce n'est pas comme ça.
"C'est comme ça...", c'est un truc dont je ne peux convenir.
Parce que tout peut changer.

C'est étrange.
Mais il ne tient qu'à moi...

#labandesondujour -> Archive - Stick me in my heart

***

Samedi 21 décembre

11h13

Je ne sais pas toi, mais ici, y'a comme des airs de compte à rebours enclenché. Et un je-ne-sais-quoi qui me dit que mon week-end va s'apparenter à une immense to-do list, du genre qui semble se régénérer à l'infini et ainsi ne jamais vouloir prendre fin. Tout ce que je déteste. Particulièrement quand je commence ma journée en mettant le pied dans un saladier rempli d'eau...

F*ck.

Et accessoirement f*ck des tas d'autres choses aussi. M'enfin... J'ai décidé qu'il fallait que je me concentre sur cette notion de verre à moitié plein, contrairement au saladier qui vient de répandre son contenu dans ma cuisine.

Bref.

Je vais donc tenter de me concentrer sur cette idée dont tout le monde s'accorde à dire qu'elle peut être salvatrice.

Mouais. Je demande à voir.

Alors pour le coup, j'ai essayé de trouver un son qui me donne au moins envie de bouger mon boule. Pour l'efficacité, repasse donc en discuter ce soir au moment du coucher.

D'ici là, je t'envoie force et courage si, comme moi, tu patauges dans tes préparatifs de Noël.

Et je t'envoie du love aussi.

#labandesondujour -> Dead Pop Club - So you think you can dance

***

Dimanche 22 décembre

*

Bonjour bonjour !!

Ça devait arriver... mes préparatifs n'ont guère avancé. Et dans le même temps, mes Morning Glories se font de plus en plus tardifs... va savoir Charles !

C'est comme si j'étais paumée.
Comme si j'essayais désespérément de retenir le temps qui passe en choisissant de ne pas entrer dans la ronde.


Ouais.

C'est un peu comme ça...

🎶 But If I close my eyes then maybe I'll see you
And If I stop and I count to ten, then maybe I'll reach you
🎶

#labandesondujour -> Lou Doillon - Questions and answers

*

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les pourquoi en images 2014 - Philippe Vandel

Rassurez-moi, vous dites bonjour à vos voisins, vous...???