Morning Glory, récap' #18



Une semaine de statuts matinaux sur FB.

***

Lundi 3 février

10h12

Holà Toi !

Tu les connais, toi aussi, ces lundis matins hyper paresseux ? Que tu ne voudrais faits que de douceur, de gestes au ralenti et de dentelles et de caresses et d'idées délicieuses et...

Bref.

Je suis en plein dedans. Et le truc, c'est que je n'arrive même pas à savoir si c'est bien. Ou pas.

Parce que force est de reconnaître que ça noue le ventre un peu, tout ça.
Non.
Pas qu'un peu en fait.

Alors je ferme les yeux et je laisse les choses être. Parfois ça ne sert à rien d'essayer de lutter.
Et peut-être même que ça augure d'une belle semaine. Ce serait dommage de s'en priver, tu ne crois pas...?!

Que ton lundi soit aussi **** que celui qui s'annonce ici.  😏

Note pour toi-même : les ****, tu les remplaces par ce que tu veux, tant que ça te fait tripper.

Note pour toi-même 2 : j'aime pas les Bangles plus que ça, ni même cette chanson en particulier note bien, c'est juste plus fort que moi, là, tout de suite. Le 🎶 Close your eyes, give me your hand 🎶 il me rend toute chose, ce matin. Va savoir...

Et note pour toi-même 3 : non je ne parle toujours pas espagnol... épikoienkor !!

#labandesondujour -> Bangles - Eternal flame

***

Mardi 4 février

11h17

Il m'arrive régulièrement de traîner des idées/envies pendant des semaines, parfois sans que je sois même capable de me souvenir comment elles me sont venues...

Là, tout de suite, j'ai une furieuse envie d'aller à Bruges.

Envie de me réveiller au son des carillons dans des draps blancs et sous la caresse du soleil d'hiver traversant crânement les fenêtres à plombs.
Envie de me perdre dans les ruelles chargées d'histoire.
De pousser la porte de quelques uns des innombrables couvents, chapelles, abbayes et églises qui parsèment la cité.
De monter au beffroi et de m'abîmer dans la contemplation de la ville vue d'en-haut.
De longer le Groenerei et son ambiance d'un autre temps à toutes heures du jour comme de la nuit.
De me régaler de tous les délicieux petits biscuits dont les Brugeois ont le secret.
De céder à l'appel de la balade en bateau, terriblement touristique certes mais au charme fou.
De vérifier si le joli labrador sable somnole toujours à sa fenêtre, depuis le temps, ils ont au moins dû être 5, 6,10, 15 labradors sable à somnoler à cette fenêtre !
Mais aussi de m'éloigner des circuits très/trop fréquentés.
De disparaître dans la brume sur les canaux.
De me poser pour lire au calme dans un parc.
D'arpenter la ville de long en large une fois le jour caché.
De n'être accompagnée que par le bruit de mes pas sur les pavés. Bon. Des tiens aussi.
De frissonner dans la lueur tremblante des réverbères.
De retrouver le chemin étroit et dérobé menant à cet estaminet où le temps semble s'être arrêté.
De boire des bières jusqu'au bout de la nuit.
De glisser ma main dans la tienne, mes yeux dans les tiens...
Et de revenir me couler, avec toi et aussi des tas d'idées derrière la tête, dans ces draps blancs, exténuée peut-être, la tête qui tourne un peu sûrement, mais heureuse. Tellement.

Bref.

Il m'arrive régulièrement de traîner des idées/envies pendant des semaines, et la meilleure façon de m'en "débarrasser" c'est de passer à l'acte.

Voi-là.

On part quand...?

Note pour toi-même : y'avait rien qui m'évoquait Bruges, musicalement parlant. J'ai juste essayé de faire au moins pire. En me disant que ça ferait une chouette bande-son à ce rêve éveillé.
Mais si tu as mieux, je suis preneuse !

#labandesondujour -> Cigarettes after Sex - Don't let me go

***

Mercredi 5 février

12h53

Oups... mais c'est que j'ai bien failli oublier de publier ce matin. Ouais. Oublier. Rien de plus, rien de moins non plus. Oublier. Pfffff... comme ça.

Peut-être encore un peu sous l'effet "Jojo Rabbit" faut croire.

Pour la peine, je t'offre la version allemande d'un immense classique du non moins immense Môôôssieur Bowie. C'est précisément cette chanson qui clôt le film. Et de quelle façon !

Oh et puis tiens, tant que j'y suis, j'y ajoute quelques vers de Rainer Maria Rilke. Eux aussi closent le film. Et de quelle façon !

🖋 Let everything happen to you
Beauty and terror
Just keep going
No feeling is final
🖋

Note pour toi-même : non, ne dis rien, ils sont en anglais, je sais, et je te fais confiance pour trouver un moyen de les lire dans une langue que tu comprends. Je l'avoue, j'ai été un peu égoïste sur ce coup-là... Et dans le même temps, je les ressens tellement comme ça...

Note pour toi-même 2 : estime-toi heureux, j'aurais pu opter pour l'allemand... Et ouais, tu le sens bien, là, le coup du verre à moitié plein toussa toussa...!?! 😉

#labandesondujour -> David Bowie - Helden

***

Jeudi 6 février

11h03

Ça fait dix fois que j'écris.
Que j'efface.
Que je recommence.

Patti et Bruce feront le job bien mieux que moi...

#labandesondujour -> Patti Smith Group - Because the night

***

Vendredi 7 février

10h10

J'ai failli écrire ce Morning Glory à 4h06 ce matin... Et puis je me suis dit qu'il était probablement encore un peu tôt, alors j'ai reposé mon téléphone avant de me rendormir. Rapidement j'imagine.
Ouais rapidement sûrement.

On ne va pas se mentir, je serais bien incapable de te dire ce que j'avais en tête à cette heure matinale pour moi, probablement tardive pour d'autres, pour accompagner cette magistrale reprise de Radiohead.

En revanche, là, maintenant, tout de suite, je te dirai volontiers tout le bien qu'une voix peut te faire. Et pas besoin de chercher bien loin pour le vérifier, celle d'Haley Reinhart en est juste une preuve parfaite.

Alors laisse-toi aller. Laisse-toi caresser. Ferme les yeux et évade-toi. Ouais, tout ça, parfois, ça ne tient qu'à une voix...

Passe une belle journée, Love.

Note pour toi-même : j'aurais volontiers qualifié mon humeur de "mieux" ce matin, mais y'avait pas, parmi les multiples choix offerts par FB. Alors, "bien", faudra faire avec...!

#labandesondujour -> Postmodern Jukebox feat. Haley Reinhart - Creep

***

Samedi 8 février

12h14

Pas mieux...
Alors je me suis mis en tête de lister ces choses qui me font me sentir forte, qui me donnent envie d'aller de l'avant et l'impression que rien ne peut m'atteindre, que je peux traverser l'existence easy ainsi, qu'il ne tient finalement qu'à moi.

Alors pour mon moi idéal, je demande, en vrac :
- beaucoup moins de gin que je n'en ai ingurgité hier soir
- du rouge Pirate sur mes lèvres
- des grasses matinées paresseuses et réconfortantes
- des talons hauts
- un flacon entier de Thé Darbouka, ce parfum qui me tourne la tête et me retourne les sens
- mes ongles peints de rouge, de bordeaux ou de noir
- des mots à foison, de ceux qui donnent envie de réfléchir, de s'évader, de grandir, d'oublier
- un porte-jaretelle en dentelle noire sous mon jean
- le courage d'écrire enfin ce qui me tourne dans la tête depuis des semaines
- un roman du vieux Buk sur ma table de chevet
- des surprises au réveil
- ... plein d'autres trucs mais bon... non seulement ça serait hyper long à énumérer mais en plus... je suis pas sûre que... enfin... tu vois quoi... et si tu vois pas, dis-moi que moi, je vois pour toi... ouais... je sais... on en revient toujours au même !

Et que ton samedi soit joli ! 😘

Note pour toi-même : à ajouter à ma liste parce que j'ai failli oublier : la caresse de la voix de Ray LaMontagne aussi...

#labandesondujour -> Ray LaMontagne - Crazy

***

Dimanche 9 février

*

J'ai peu, très peu d'heures de sommeil au compteur.
La tempête fait (petite) rage dehors.
J'ai troqué le sexy pour de l'hyper confortable.
Y'a du pain et des œufs frais, et de la bière au frigo.
Un plaid qui me fait de l'œil depuis le canapé.
Ricky Gervais, Charles Bukowski, Alex de la Iglesia sur ma table basse, genre ils n'attendent que moi.
La bougie qui brûle là tout de suite porte fort à propos le nom caressant de Warm Cashmere.
J'ai un modeste rencard avec le XV de France tout à l'heure.
Des révélations à faire mais ha ha... je suis pas sûre que ce soit ni le lieu, ni le moment pour.
Et tu trouveras un éventuel message pas subliminal pour deux sous dans la chanson que je m'apprête à te faire écouter.


... and the Oscar goes to..... 😜 

Note pour toi-même : je sais pas si t'as vu, mais on est passé à "très bien" en terme d'humeur... j'en reviens à peine moi-même !

#labandesondujour -> Eagles of Death Metal - Wannabe in LA

*

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Et si tu me laissais un petit mot...?

Posts les plus consultés de ce blog

Les pourquoi en images 2014 - Philippe Vandel

Rassurez-moi, vous dites bonjour à vos voisins, vous...???