Deuils de miel - Franck Thilliez

by - samedi, janvier 22, 2011


Après le décès accidentel de sa femme et de sa fille, le commissaire Sharko est un homme brisé. Insomnies, remords, chagrin... Difficile dans ces conditions de reprendre du service. Mais une macabre découverte va brutalement le ramener à la réalité : une femme est retrouvée morte, agenouillée, nue, entièrement rasée dans une église. Sans blessures apparentes, ses organes ont comme implosé. Amateur d'énigmes, le tueur est aussi un orfèvre de la souffrance. Et certainement pas prêt à s'arrêter là.
Pour Sharko, déjà détruit par sa vie personnelle, cette enquête ne ressemblera à aucune autre, car elle va l'entraîner au plus profond de l'âme humaine : celle du tueur... et la sienne.

"Conduite du récit pied au plancher, imagination diabolique, rebondissements en rafale. (...) Outrance dramatique, frénésie du rythme, suréclairage des détails, le lecteur n'a pas de répit."
Michel Abescat - Télérama

Cet ouvrage a reçu le prix Sang d'Encre des lycéens.

***

Alors, comment te dire, Hannibal, d'ordinaire, j'aime Thilliez. Tu le sais, je l'ai dit , et aussi à des tas d'autres endroits mais j'ai la flemme, je ne les retrouve pas :-S !
Bref, d'ordinaire, je disais, j'aime Thilliez mais là, je ne sais pas, avec celui-ci, ça n'est pas passé. Mais alors pas du tout.

Et justement, tout ce que je lui reproche, c'est tout ce qui est évoqué dans la critique de Michel Abescat : j'ai trouvé que ce roman était vraiment "trop". Trop dans l'outrance, trop dans le gore, trop rapide...
Évidemment, et comme toujours serais-je tentée de dire, l'intrigue est super bien fichue, coule de façon hyper logique mais ça ne devait pas être le bon moment pour moi...! Il y a peut-être en moi une petite nature qui sommeille... Enfin... Qui sommeillait avant mais qui s'est réveillée à cette lecture ;-) !

Mais, ne t'inquiète pas, ça ne m'a pas vaccinée de l'auteur pour autant !!!

*

You May Also Like

7 commentaires

  1. c'est dommage, le résumé donne envie de le lire... ;p

    RépondreSupprimer
  2. J'ai un ami à qui j'en avais offert un qui vient de l'acheter. D'après ce que tu dis, ça risque de lui plaire !^^

    RépondreSupprimer
  3. Le polar français j'ai un peu peur... je suis plus polar américain (Connelly par exemple ou JL Burke) ou anglais (PD james) et surtout irlandais (ian Rankin et Connolly)mais du coup, je vais aller voir Thilliez....

    RépondreSupprimer
  4. premier commentaire pour moi ici , j'aime beaucoup votre blog decouvert grâce a celui d'alice, je passe y faire un petit tour reguliérement, mais la deuils de miel je l'ai lu tres tres rapidement comme tous les thilliez (je ne peut pas m'en empêcher)et je l'ai adoré je viens de finir la mémoire fantome et il est encore mieux et ce soir je commence le syndrome(E) je voulais attendre qu'il sorte en poche mais ohhhhhh bonheur il était dispo à la bibliothèque cet après midi, je me donne 3 jours (ou plutôt 3 nuits ) pour le lire.Lire Thilliez la nuit quand toute la maisonnée dort c'est un peu flippant parfois mais j'adore çà.
    Bon week end
    hélène

    RépondreSupprimer
  5. @ Deamone Iak --> C'est bien quand même, tu sais ;-) !

    @ Memy --> Oui, il sera forcément moins chochotte que moi !!!

    @ Malorie --> Connelly, Burke, James etc... Que de très belles lectures !
    Il y a aussi de très bons auteurs en polar français

    @ Hélène --> Bienvenue ici et merci de m'avoir laissé un petit mot !
    Ton commentaire me conforte dans ce que je pensais : je ne devais pas être en état pour celui-là ;-) !

    *

    RépondreSupprimer
  6. Voilà le genre de bouquin que j'adore... mais qui me fait flipper. Donc j'avoue que j'ai un peu arrêté.

    RépondreSupprimer
  7. Je l'ai commencé hier soir et j'ai lu une centaine de pages. J'aime pour le moment...

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?