Le Guide du voyageur galactique, H2G2 T1 - Douglas Adams

by - dimanche, janvier 30, 2011


Comment garder tout son flegme quand on apprend dans la même journée : que sa maison va être abattue dans la minute pour laisser place à une déviation d'autoroute ; que la Terre va être détruite d'ici deux minutes, se trouvant, coïncidence malheureuse, sur le tracé d'une future voie express intergalactique ; que son meilleur ami, certes délicieusement décalé, est en fait un astrostoppeur natif de Bételgeuse et s'apprête à vous entraîner aux confins de la galaxie ? Pas de panique !
Car Arthur Dent, un anglais extraordinairement moyen, pourra compter sur le fabuleux Guide du voyageur galactique pour l'accompagner dans ses extraordinaires dérapages spatiaux moyennement contrôlés.

Douglas Adams (1952-2001) a exercé tous les métiers possibles avant de se tourner vers l'écriture pour la radio et la télévision, où il développera son aptitude à manier l'absurde et le nonsense. Il est essentiellement connu en France pour sa série du Guide du voyageur galactique, space opera loufoque et délirant, proche de l'esprit des Monty Python.

***

Attention monument de l'humour à l'anglaise :-D !!!

Bon, je ne t'apprendrai rien en te disant que la SF, ce n'est pas ma tasse de thé... Que je voudrais mais que je n'y arrive point et pourtant, ce n'est pas faute d'avoir essayé...
Déjà, je dois l'avouer, cette série est souvent présentée comme une trilogie en cinq volumes, et ça, dans le genre humour à deux balles, ça m'a emballée !
À la lecture, ce n'est pas sans rappeler la série des Wilt de Tom Sharpe. Et puis tu penses obligatoirement Mister Bean, ou Monty Python comme la quatrième de couv' t'invite à le faire, même si tu aurais été capable d'effectuer le rapprochement sans son aide ;-) !

Le style est fluide, le récit semble couler de source.
J'ai toujours peur, dans ce type d'ouvrage, de m'emmêler les pinceaux avec la multitude de noms qui nous est proposée, des planètes aux différents types d'extraterrestres, sans compter les armes qui n'existent que dans le futur ou dans l'espace... Je crois qu'au fond de moi, je suis tétanisée par l'ampleur de l'imagination que se doit de posséder l'auteur de ce style de romans. Et puis, finalement, au bout de trois ou quatre pages, j'ai oublié ces appréhensions et je n'ai plus pu lâcher le bouquin.
L'histoire, franchement, c'est compliqué d'en parler, je peux juste te dire que le postulat de départ, je le trouve génial.

Je me suis éclatée, j'ai ri, j'ai été émue, tout en visitant d'innombrables galaxies. Ce roman foisonne d'idées, de personnages, de situations et tous sont plus délirants les uns que les autres.
Le Guide du voyageur galactique, c'est un peu comme si le Routard et La SF pour les nuls avaient fait un gamin ensemble, sous l'œil attendri et bienveillant des rois de l'humour à l'anglaise... Ça donne envie de le lire, non...?!?...

*

You May Also Like

0 commentaires

Et si tu me laissais un petit mot...?