Trouver ma place

by - jeudi, octobre 27, 2011


Je suis une fille. Une fille dans ma culotte évidemment mais aussi au sens progéniture du terme.
J'aime mon père, même si je le trouve un peu chiant parfois. J'aime ma mère, son incroyable énergie et son infinie générosité. Je savoure chaque instant passé avec eux, même si je les trouve trop rares. Je m'applique à chaque instant à utiliser chacune des précieuses clés qu'ils m'ont données pour que je puisse avancer sur le chemin de la vie. Tout ce que je suis, c'est à mes parents que je le dois, et je me sens tellement riche de ces valeurs-là.

Je suis une sœur, une grande sœur même si ça ne veut plus dire grand chose à l'âge que nous avons.
J'essaie tant bien que mal de partager mon expérience, tout en sachant tout ce qu'elle a d'insignifiant. Je suis, malgré la distance, la sauveuse en cuisine, celle qui relit et corrige les CV, celle qu'on prévient de suite en cas de bonne nouvelle. Je suis une sœur aînée tellement fière de sa cadette !

Je suis une tante. Une marraine aussi.
Folle d'amour pour cette petite fille espiègle, ce petit soleil qui vit loin de moi. J'aime tant lui donner, la couvrir de bisous, de câlins, sentir sa petite main dans la mienne, partager ses jeux, la regarder vivre et grandir. Je sais que je m'emploierai toute ma vie à faire en sorte que son existence soit douce, remplie de bonheur.

Je suis une marâtre. Pas une copine, ni une deuxième maman. Un peu des deux en même temps.
Je partage, j'accompagne. Je ris beaucoup, je râle un peu. Je fais trois lessives par jour, je repeins régulièrement la cuisine à grands coups d'expériences culinaires, j'ai appris à prêter mes affaires. Et, plus le temps passe, plus je perds l'usage d'un de mes mots préférés : non !

Je suis une amoureuse. Une âme toute simple qui a succombé à des mots, un sourire, un regard franc. Qui sent son cœur battre chaque jour un peu plus fort, et je n'en reviens pas.
Je suis une amie. Une pote, une vraie. Une avec qui il refait le monde autour d'une bière, une qui se fend la poire à ses vannes, une qui sait tout de lui.
Je suis une amante. Incapable de résister à la douceur de sa peau, à ses baisers. Prête à succomber à chacune de ses caresses.
Je suis une complice. Je l'écoute, le conseille, le soutiens. Je soulage ses mauvais moments, partage l'enthousiasme des bons : à deux, on se sent tellement plus forts !
Dans ce rôle-là, je suis en quelque sorte une partie d'un tout, indissociable de l'autre. Mon autre. Mon merveilleux autre.

Je suis tout cela mais je suis surtout moi, une et indivisible, juste moi.
Mais finalement, peu importe ce que je suis, qui je suis, puisque, par delà tout ça, je sais une chose, une chose qui a bien plus de valeur que n'importe quelle autre : j'ai enfin trouvé ma place. À 40 ans, il n'est pas trop tôt ! Et s'il y a bien une chose que je n'ai pas tardé à comprendre, c'est que je n'en changerais pour rien au monde.

Pour le rendez-vous du jeudi de Crisprolls et Lucky Sophie.


*

You May Also Like

19 commentaires

  1. Très beau texte et très touchant

    RépondreSupprimer
  2. joliment écrit bonne journée bises

    RépondreSupprimer
  3. Wahou!!!superbe ton billet!!je ne sais pas quoi dire de plus...

    RépondreSupprimer
  4. Belle écriture donc superbe texte que dire de plus, tu l'a si bien décrit. Bravo, que dit je, félicitations, c'est superbe.

    RépondreSupprimer
  5. Oh, c'était bon.
    Tout le long de la lecture, mon sourire ne s'est pas effacé.
    Merci pour ce moment de poésie.

    RépondreSupprimer
  6. Très joli texte =)
    On te sent apaisée, et c'est bon!

    RépondreSupprimer
  7. J'aime beaucoup comme tu parles de toi ! Demain chez moi c'est aussi moi sous un autre angle mais bon... quand même ;)

    Bisous Anne-Laure :)

    RépondreSupprimer
  8. Oh oui, c'était un très joli moment que la lecture de ton texte !

    RépondreSupprimer
  9. j'adore ma belle, j'avais en tête quelque chose similaire, mais pas pareil ;) que je ferais un de ses quatre! en tout cas! j'aime bien c'est que tu es

    RépondreSupprimer
  10. C'est un très très beau texte Anne Laure :)

    RépondreSupprimer
  11. Superbe texte, très touchant !
    Merci Anne Laure.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  12. oui et tu es une super blogueuse aussi!! ;)

    RépondreSupprimer
  13. Magnifique ! je l'avais raté, celui-là. bises

    RépondreSupprimer
  14. Très bel article, qui me laisse songeuse :)

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?