La théorie des six - Jacques Expert

by - dimanche, novembre 06, 2011


Selon la "théorie des six", énoncée en 1929 par le Hongrois Frigyes Karinthy, tout individu sur terre peut être relié à n'importe quel autre par une chaîne de connaissances ne comptant pas plus de cinq intermédiaires. Ainsi, chacun de nous est à six poignées de main de n'importe quel habitant du fin-fond de la Mongolie-Extérieure.
Cet auteur ne s'attendait certainement pas à ce que sa théorie devienne un jour le mode opératoire d'un tueur en série. Julien Dussart lance pourtant ce défi à la police : il annonce qu'il a décidé de tuer "quelqu'un" et que la seule façon de l'arrêter consiste à comprendre sa logique. Qui sera la sixième cible ?
La réponse à cette énigme permettrait au commissaire divisionnaire Sophie Pont de sauver les cinq premières victimes. Enfin... quatre. Le premier cadavre est retrouvé, le jeu peut commencer...

***

J'avais été enchantée par ma première rencontre avec Jacques Expert, c'est donc tout naturellement que j'ai eu envie d'en lire plus. Très intriguée par la théorie de Karinthy, c'est donc tout naturellement que j'ai choisi ce roman.

C'est tour à tour chacun des personnages qui parle puisque le roman est écrit à la première personne, on retrouve donc la construction qui avait été choisie pour Ce soir je vais tuer l'assassin de mon fils. De prime abord, cela m'a déçue mais force est de reconnaître qu'il s'agit quand même d'une super ficelle, rien de mieux pour te faire vivre l'intrigue de l'intérieur, un peu comme si tu étais dans la tête du tueur.
Deux personnages principaux : le tueur et la commissaire. Seul mauvais point de cette lecture : je n'ai pas compris le lien entre les deux, ou alors le fait d'être malade a peut-être altéré mes capacités de concentration. Étonnamment, j'ai ressenti autant de sympathie pour le premier que d'aversion pour la seconde, qui est juste odieuse, souffrant d'un complexe de supériorité que je ne souhaite à personne ! Une chose est sûre, Jacques Expert a le don de faire vivre ses personnages : la galerie de portraits est juste énorme !

L'histoire, quant à elle, est étonnante. Et bien sûr, tout est fait pour que tu dévores littéralement ses quelques 248 pages. Plus j'avançais dans ma lecture, plus je me demandais qui allait être la cible finale. Et même si, je dois l'avouer, j'ai rapidement deviné, ça n'a en rien gâché mon plaisir de lecture.
Décidément, Jacques Expert n'est pas qu'un excellent journaliste.

Et forcément, je n'ai pas pu refermer ce livre sans expérimenter sur moi-même la théorie des six : figure-toi que je ne suis qu'à quatre poignées de main de Barack Obama ;-) !

Ma treizième lecture pour le Challenge Thriller organisé par Cynthia.


*

You May Also Like

9 commentaires

  1. Et bien j'ai pluka ... mais la femme du monstre m'attend avant celui-là :)

    RépondreSupprimer
  2. Oh oui, je l'ai aussi, celui-là!
    Et je viens d'acheter Adieu à mon père, il paraît qu'il est génialissime !!!

    Bisous Eve et bon dimanche !

    *

    RépondreSupprimer
  3. Je commence a en avoir un certain nombre en attente...Ma biblio se remplit....Je note...Bonne journée...

    RépondreSupprimer
  4. Ca me tente bien, ça... Imaginer que je puisse être à 6 poignées de main de faire un bébé -euh... un bisou...- à Hugh Grant... ;0)
    Non, sans déc', je l'ajoute sur ma liste au Père Noël ! Merci pour cette découverte !

    RépondreSupprimer
  5. Je ne savais pas que Jacques expert écrivait des livres moi... la théorie m'interroge mais la pratique me répond que j'ai encore beaucoup de livres sur ma pile !

    Bisous Anne-Laure, bonne journée :)

    RépondreSupprimer
  6. Un roman qui semble, comme j’aime être vivant, je retient donc cela et te souhaite un excellent dimanche

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?