Des bonnes résolutions, des céréales et des baskets, un mois plus tard !

by - jeudi, décembre 19, 2013

Le mois dernier, je t'ai raconté comment j'ai cédé à l'appel des sirènes de la bonne résolution et ma rencontre avec ce truc qui m'était jusqu'alors totalement inconnu et qui, je dois l'avouer, me faisait un peu peur, j'ai nommé le sport. Et je t'ai aussi promis de revenir pour te dire où j'en étais. Oui, je t'entends d'ici, je t'ai même parlé d'une surprise. T'inquiète, hein, j'ai pas oublié. Bref, me voilà au rapport !

Bon, on ne va pas se mentir, le mois qui vient de s'achever a été éprouvant, psychologiquement je l'ai passé au fond du trou, même si j'évite de faire état de ce genre de choses ici en faisant tout pour que ça se remarque le moins possible. Du coup, j'ai quelque peu relâché mes efforts. Physiquement tout du moins, parce que, dans ma tête, étonnamment, les idées de changement ont continué leur petit bonhomme de chemin. Elles sont même en passe de prendre une grande envergure, ouais, je sais, je suis pénible à faire des secrets comme ça, mais j'aime bien garder les trucs pour moi tant qu'ils ne sont pas actés.

L'aquagym, y'a eu des hauts et des bas. Là, on est en bas. Bien en bas. En pause quoi. Un petit souci de santé, le froid qui s'en mêle, ma belle-sœur qui décroche elle aussi, la loose quoi !
Mais les bénéfices se font sentir. Indéniablement. Notre week-end a Venise en a été un formidable indicateur : plus la moindre manifestation de mon épine calcanéenne et très peu de maux de dos, alors que nous passions nos journées à marcher. C'est comme si j'avais perdu dix ans. Et déconne pas, dix ans, à mon âge, c'est pas rien !!! Tout ça pour dire que je découvre enfin les joies du cercle vertueux, celui dont j'avais tant entendu parler mais dont j'avais fini par me demander si, tel le dahut, il n'avait pas été inventé juste histoire de faire causer les bavards : plus le temps passe, mieux je me sens, plus j'en fais, moins j'en souffre, du coup le temps passe, et mieux je me sens et cætera et cætera...! Note que, même dans ma tête, hein, ça a beau bien être le brun pour tout un tas de raisons, je sens quand même un mieux. En profondeur. Et même que je me suis racheté un jean une taille en dessous de celle que je porte actuellement.
Cela dit, début janvier, je replonge, hein, faudrait quand même pas abuser !

De toute façon, il va bien falloir parce que je me suis mise au défi sur un truc à peine croyable. En tout cas totalement incroyable pour tous ceux qui me connaissent bien. Je me suis inscrite à une course qui aura lieu en juin prochain, je t'en reparlerai plus en détail, c'est une épreuve incontournable pour qui habite la région et ce qui m'a plu, c'est que tu peux la faire soit en marchant, soit en courant. Du coup, pas d'appréhension à avoir sur tes capacités, c'est exactement le genre de chose qu'il me fallait.

Sur ce, je file, j'ai des tas de petits sablés de Noyël à préparer. Comme ça, quand je m'y remettrai, ça ne sera pas pour rien ! Et je te donne rendez-vous le mois prochain, tu auras même le droit de me taper sur les doigts si je n'ai pas tenu mes engagements...!

*

You May Also Like

3 commentaires

  1. Tu me fais penser que je n'ai pas mis les pieds dans une piscine depuis environ 3 mois... Alors que j'avais un super rythme...
    Tu fais bien de ne pas trop te mettrela pression! Et l'objectif de la course, c'est top! La forme physique, c'est tellement important...

    RépondreSupprimer
  2. Si dans ta tête, les idées de changement prennent forme, c'est déjà un grand pas! Le reste suivra :)

    RépondreSupprimer
  3. J'adore ce post,J'ai l'impression que tu parles de moi .J'ai pas de blog et viens depuis un moment te lire ,J'aime ta façon de voir les choses avec un peu de dérision et beaucoup d'humour
    Amitiés d'une Bretonne/Sénégalaise qui habite en Normandie qui tutoie facilement mais si cela pose probléme, faut me le dire
    Amitiés Marie-Pierre

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?