Souvenirs de rentrée

by - vendredi, septembre 12, 2014

Tout à l'heure, sur FB, je suis tombée sur un joli tag, qui a lui-même donné un joli billet. Alors, une fois n'est pas coutume, j'ai décidé de le reprendre ici, ça parle de rentrée. Pour la peine, j'ai même ressorti cette photo que j'aime tant et qui m'avait servi à illustrer un article sur le sujet l'an dernier !


1. Quel est ton meilleur et ton pire souvenir de rentrée scolaire ?
Le meilleur, c'est impossible à dire. Parce que pour moi, la rentrée a toujours été une fête, y'a qu'à voir ma tête réjouie sur la photo (et tu en conclus donc que je suis la petite fille de gauche !).
Le pire, ça, par contre, c'est facile, c'est ma rentrée en troisième. Parce que je l'ai faite au fond de mon lit, dévastée que j'étais par un combo mononucléose-hépatite-toxoplasmose. Pour faire court, ma pire rentrée, c'est quand je n'ai pas pu la faire !

2. Qu'est-ce que tu mettais dans ta trousse le premier jour d'école ?
Je n'étais ni fantaisiste, ni du genre à sortir des sentiers battus. Déjà, ce n'était pas une trousse que j'avais, mais un plumier, ouais, je sais, et je me tue à te le dire, je suis d'un autre âge. Il y avait donc dans mon plumier ce que ma mère y avait mis. Autant dire pas grand chose, hé oui, moi je suis d'une époque où on avait la liste de fournitures le premier jour de classe et où on devait se fader le soir-même le supermarché blindé de mamans et d'enfants à la recherche des mêmes choses que nous (oui, d'un temps aussi où les papas assuraient moins bien que ceux d'aujourd'hui sur ce genre de tâche !).
Un peu plus tard dans l'année scolaire, ça se compliquait : non pas que je perdais mes affaires, mais non seulement je bouffais mes stylos, mais en plus je m'étais fait une spécialité des mots doux envoyés à des garçons plus grands que moi, que je planquais innocemment dans mon plumier justement. Et j'aime autant te dire que, quand mes parents tombaient dessus, j'avais intérêt à me faire toute petite !!!

3. Comment vis-tu la rentrée de tes enfants (ou de ceux de ton entourage, petits-enfants, neveux si tu n'en as pas) ?
Très bien. D'autant mieux même que je ne suis qu'observatrice !
Bon, les enfants de mon Chéri sont grands et tous les trois dans les études supérieures. Je ne me fais donc pas de souci pour eux. Mais ma fierté de marâtre est toujours prête à ressurgir.
Pour ma nièce, cette année, et malgré la distance, j'ai eu un pincement au cœur : non seulement elle rentrait au CP, mais en plus dans l'école où ma sœur et moi avons usé nos fonds de culottes, celle-là même où a été prise la photo, il y a trente-cinq ans. Ça ne nous rajeunit pas ma bonne dame...!


Et si toi aussi tu souhaites répondre à leurs questions, il n'est pas trop tard !

*

You May Also Like

3 commentaires

  1. je me souviens d'un plumier pour moi aussi. Il était revenu en force une paire d'années... tout le monde (ou presque) en avait un dans mon collège :)

    RépondreSupprimer
  2. Tiens moi aussi je fais un jeu ^^ http://phenomenedemaud.com/2014/09/01/nouvelle-rubrique-sur-le-blog/

    RépondreSupprimer
  3. Je kiffe la photo, ça me rappelle ma jeunesse, coupe cheveux long style "au bol" et gilet en laine tricotait par ma grand mere ;-)

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?