Ma tête by night

by - jeudi, novembre 13, 2014

*Source*

La nuit, je rêve. Oh mais pas des rêves genre prince charmant, hein, non, et puis, de toute façon, le prince charmant, il est dans le lit à côté de moi... Non non... Moi je rêve bizarre, je rêve glauque, je rêve obsessionnel, je rêve flippant, je rêve débridé, je rêve d'une façon que t'aimerais pas être dans ma tête, en fait !

Alors, pour la peine, parce qu'il n'y a aucune raison qu'il n'y ait que moi qui subisse ça, voilà ce qui se balade dans mes rêves : la salle où j'ai fait de la danse pendant une douzaine d'années, Sinclair présentant une émission de déco, un artisan chausseur faisant de magnifiques boots pour homme sur mesure, une grande roue qu'on m'a offerte, une maison en bois en forme d'igloo, Gérard Louvain qui se lance dans la chirurgie esthétique, une pente couverte de boue que je tente de monter à quatre pattes, des nénettes qui chaussent du 36 et portent des talons de 3 cm, des dizaines de vases fleuris sur la paillasse d'un scientifique indonésien, de la menthe extraterrestre qui déchire parfaite pour les mojitos de mon Chéri, le loup qui croque mon mollet de petit chaperon rouge, ma mère qui fait du curling, des cyborgs qui me traquent dans les rues ravagées de ma ville natale, mon parrain qui organise des méga-fiestas, des sex-toys sur mesure, des chouettes appartements de fonction sur des plateformes pétrolières dans le grand nord, des piscines dans lesquelles personne ne se baigne, une avocate naine qui se fait sodomiser par un mec trop trop membré, un bar à la montagne où tu paies tes consos en œufs en pâte à modeler, une ville aux murs noirs de crasse, les couloirs de la clinique où je suis née et qui n'existe plus aujourd'hui, un resto marocain où tu peux manger des tripoux, le fils de ma prof d'EMT de sixième, des avions qui tentent désespérément d'amerrir, des joueurs de rugby qui viennent frapper à la porte de ma chambre d'hôtel la nuit, Malika Ménard enceinte jusqu'aux yeux, un fabricant de chemises sur mesure pour chiens de petite taille, des sentiers escarpés recouverts de coquilles d'œuf broyées, toute une collection de tee-shirts en papier de soie, un vieux cargo posé à flanc de montagne et transformé en hôtel paradisiaque... Et encore, là, je passe sur tout ce dont je ne me souviens pas au réveil...

Bien longtemps que je n'étais venue vider mes nuits ici... Je me suis d'ailleurs fait peur en relisant mes deux derniers billets sur le sujet, ici et . N'empêche qu'après ça, faut pas que je m'étonne de ne pas avoir un sommeil réparateur, je peux pas tout faire, moi, la nuit ! Il va peut-être devenir urgent d'appeler Sigmund, tu ne crois pas...?

*

You May Also Like

8 commentaires

  1. mdr !! tu devrais arrêter de regarder la télé et de faire du shopping sur le net, ça calmerait ton cerveau la nuit ! faut bien qu'il se venge !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tout le monde regardait la télé autant que moi, les patrons de chaînes mettraient la clé sous la porte...!

      *

      Supprimer
  2. En même des rêves réalistes... c'est c****t! :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dois être bouchée à l'émeri, je ne capte pas ton "c'est c****t" !!! :p

      *

      Supprimer
  3. on fait vraiment de drôles de rêves et on se demande où l'on va chercher ça

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Autant pour certaines choses, je peux comprendre, mais il y en a vraiment qui semblent sorties de nulle part effectivement !

      *

      Supprimer
  4. et si tu mélangeais tout ça pour écrire un livre ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh pétard... Un livre qui ferait très peur, alors !!! ;-)

      *

      Supprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?