Maîtres du jeu - Karine Giébel

by - samedi, février 21, 2015


Quatrième de couverture :

Il y a des crimes parfaits.
Il y a des meurtres gratuits.
Folie sanguinaire ou machination diabolique, la peur est la même. Elle est là, partout : elle s'insinue, elle vous étouffe... Pour lui, c'est un nectar. Pour vous, une attente insoutenable.
D'où viendra le coup fatal ? De l'ami ? De l'amant ? De cet inconnu à l'air inoffensif ? D'outre-tombe, peut-être...

Ce recueil comprend les nouvelles Post mortem et J'aime votre peur.

***

Mon avis :

J'ai découvert ce tout petit recueil en allant à ma bibliothèque. Figure-toi que Karine Giébel y sera présente le 24 mars prochain pour une soirée qui s'annonce passionnante et que, par conséquent, ses ouvrages sont mis en avant en ce moment. Je n'ai pas tout lu d'elle mais je lui trouve un immense talent, je garde notamment un souvenir terrifiant mais néanmoins impérissable de Meurtres pour rédemption. Je n'ai donc pas laissé passer l'occasion de découvrir ces deux nouvelles.

La première, c'est l'histoire d'une actrice qui touche un mystérieux héritage, à la mort d'un homme qu'elle ne connaît pas. Dérangeant et machiavélique à souhait, bourré de rebondissements, une vraie réussite. Bon, j'avoue, j'ai malgré tout trouvé le twist final superflu, je suis certaine qu'il y aurait eu d'autres façons de parvenir au même résultat.
La seconde nous offre de suivre un criminel échappé d'un hôpital psychiatrique qui trouve refuge dans un centre de colonie de vacances. Là encore, l'auteur nous emmène sur une fausse piste, distille une ambiance oppressante et joue avec les sentiments. Redoutablement efficace.

En résumé, des intrigues bien ficelées, qui nous tiennent en haleine de la première à la dernière page, ça en est même étonnant de pouvoir passer par autant de sentiments en si peu de pages, 128 pour être précise. Évidemment, ça te fera un déjeuner de soleil mais pour 2,90€, ça ne vaut vraiment pas la peine de t'en priver !

*** Le Samedi, on lit chez Virginie. ***

*

You May Also Like

3 commentaires

  1. Je ne lis plus de romans noirs mais ton billet me donne envie de retenter encore une fois. Qui sait .......peut-être ?
    Bises et bon W.E
    Michèle

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connais pas ces nouvelles mais j'aime bien cette auteure qui écrit plutôt des "pavés" ! Merci du partage

    RépondreSupprimer
  3. Une auteure que je ne connais pas du tout, merci pour cette découverte!

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?