Mes Papillons de Nuit

by - mardi, mai 24, 2016

Les jolis moments ont ça de particulier qu'on les attend pendant un temps qui nous semble s'étirer à l'infini et qu'une fois qu'ils sont là, ils passent à la vitesse d'un claquement de doigts. Ce week-end de festival n'aura pas échappé à la règle.

Alors pour être fidèle à moi-même, je te livre mes impressions en vrac... Oui, en vrac, comme mes photos, qui ne suivent pas forcément le fil du texte, je dis ça parce que j'entends d'ici les récriminations de MariChéri. Go !


✔︎ Le site, absolument top. Non seulement le coin est adorable, du genre qui donne envie d'y revenir rien que pour se balader, mais il est surtout vallonné ce qui en fait le lieu idéal où organiser des concerts. Même si tu n'as pas mangé assez de soupe quand t'étais môme, même si tu es loin de la scène, tu vois et c'est extra.

✔︎ Pouvoir voir l'envers du décor, profiter des lieux vides avant tout le monde, quel pied !

✔︎ Top le principe du bracelet Pay&Play qui te permet de te payer une binouze, de t'offrir un tee-shirt et de grignoter un truc sans avoir d'argent à sortir de ta poche.

✔︎ Deux énormes coups de cœur : The Goaties et Feu! Chatterton.
Les premiers ont ouvert le festival et je suis tombée instantanément dingue de leur univers aussi riche que barré. Tu mélanges rock, punk et ska, tu ajoutes une touche de cirque, une autre de spectacle de rue, des visages fardés de blanc, des vestes de dompteurs de lions, tu glisses le tout dans des pantalons d'équitation blancs taille 14 ans et tu kiffes !!!! Ces gamins ont une énergie de dingue et elle est communicative, crois-moi.
Les deuxièmes, j'avoue, à ma grande honte, je ne les connaissais que de nom. Là encore un très bel univers, un chanteur dandy avec une présence et un charisme incroyables, et des textes ciselés, le tout mis en valeur par des jeux de lumière super chiadés. De futurs très très grands.

The Goaties / Jahen Oarsman

✔︎ Coup de cœur aussi pour la jolie émotion de Broken Back. Il n'avait jamais joué devant autant de monde.

✔︎ Qui dit coups de cœur dit aussi hélas regrets et j'avoue, j'en nourris quelques uns. Avoir préféré L.E.J. à Nach (c'est un peu le souci avec les festivals, tout est question de choix et sur ce coup, j'ai fait le mauvais), avoir loupé Thylacine et Jabberwocky (mais on commençait à sentir venir la fatigue et il nous restait 125 bornes de route à faire pour rentrer) et avoir dû jeter l'éponge le dimanche (on fera mieux la prochaine fois).

✔︎ Trois concerts au premier rang, tout contre les crash-barrières, de l'inédit pour moi !

✔︎ Indochine sur scène, ça valait le coup d'attendre ça pendant 35 ans. Je ne suis pas une groupie mais
Et là, tu comprends pourquoi ils durent, les mecs... Tout tient dans un seul mot : gé-né-ro-si-té. J'en ai vu, des concerts, dans ma vie, mais rarement une telle connexion entre les artistes et leur public.
Mention spéciale aux petits clins d'œil faits à Bowie et Prince.

✔︎ La jolie folk de Jahen Oarsman et sa voix à la Ben Harper m'ont enchantée.

✔︎ J'avais pas vraiment prévu la crème solaire, il faut dire que la météo ne m'y avait pas incitée. Alors du coup, ma joue et mon bras gauches se souviennent bien de la chouette après-midi de samedi.

✔︎ Qui l'eut cru : Nekfeu, c'était bien mieux que je ne l'aurais imaginé.

Rover / Louise Attaque
Nekfeu


✔︎ C'était une chouette idée les chaussures de rando, pour le deuxième jour. Oui parce que je suis cette fille qui est rentrée chez elle dans la nuit de vendredi à samedi avec une grosse ampoule sous chaque pied, ça faisait tellement longtemps que je n'avais pas dû rester debout tout une journée !

✔︎ Banban, mon petit chat, j'espère que tu as retrouvé tes copains et que ta fin de festival a été à la hauteur de tes attentes !

✔︎ Les paroles de chansons, c'est un peu comme le vélo, ça ne s'oublie jamais tout à fait.

✔︎ J'ai fini mon samedi en mode "dance like nobody is watching you". Un truc impensable ne serait-ce qu'il y a deux mois de ça, qui a bien fait marrer MariChéri qui ne m'avait jamais vue comme ça. Et p*tain, qu'est-ce que c'est bon !!!

✔︎ Jeanne Added est juste phénoménale. La voix, l'énergie, tout prend une autre dimension sur scène. J'aurais voulu que ça ne s'arrête jamais. Un concert qui trouve incontestablement sa place dans mon Top 5 du week-end.

Broken Back / Jeanne Added
Indochine / Feu! Chatterton

✔︎ Au taquet quand même l'ambiance champêtre, villageoise et familiale qui contribue à garder à ce grand rassemblement (66.000 personnes sur trois jours quand même) sa dimension humaine. J'ai adoré.

✔︎ Louise Attaque m'a emmenée au vent... Graaaaave !!!

✔︎ Les rencontres, les échanges. Qu'il s'agisse de trois mots vite fait, d'un coucou dans la foule sur fond de fou rire ou d'essayer en chœur d'attraper le même ballon à quinze. Ça me réconcilie avec les gens des moments comme ça.

✔︎ Quand la petite qui était à côté de moi pendant le concert d'Indochine a dit à sa copine que je lui faisais penser à sa mère, j'ai spontanément opté pour le côté "cure de jouvence" de la soirée plutôt que "coup de vieux", ce vers quoi je serais naturellement allée il y a quelques mois. Y'a du mieux.

✔︎ Je suis certaine que j'en oublie, ça me reviendra probablement plus tard...

En conclusion, un top moment que nous avons savouré, MariChéri et moi, les Papillons de Nuit m'ont comme-qui-dirait réconciliée avec les festivals. La prochaine édition aura lieu du 2 au 4 juin 2017 et, à moins d'un coup dur, il y a fort à parier que j'y serai. On s'y retrouve ?
D'ici là, tu peux revivre ce week-end de folaïe un peu partout sur le net, il suffit d'un bon moteur de recherche, mais aussi sur les blogs des copains-copines qui y sont allés eux aussi, je mettrai à jour les liens au fur et à mesure des publications.

*** Un grand merci à Papillons de Nuit et à l'agence Éphélide qui ont rendu tout ça possible. ***

*

You May Also Like

2 commentaires

  1. Ton enthousiasme à propos de ce festival fait plaisir à lire!

    RépondreSupprimer
  2. Je suis tombée par hasard sur ton article en cherchant des infos sur ce festival, et je dois dire que tu m'as totalement convaincu! Du coup, hâte d'en être à la prochaine édition :D Merci!

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?