Samedi en musique #19... Côte Concorde - Feu! Chatterton

by - samedi, mai 28, 2016

J'avoue, j'ai séché le rendez-vous la semaine dernière. J'étais perchée tellement haut sur mon petit nuage festivalier, et accessoirement aussi encore en train de dormir, que j'ai zappé. Et pourtant, de la musique, j'en avais plein la tête, de la très bonne en plus.

C'est donc tout naturellement que je reviens aujourd'hui avec mon plus gros coup de cœur du week-end dernier. Plus qu'un coup de cœur même, une révélation, une claque, un sentiment que je n'avais pas connu depuis bien longtemps. Les responsables : Feu! Chatterton.
J'en avais entendu le plus grand bien sans jamais les avoir entendus eux-mêmes. J'ai donc eu très envie d'assister à leur prestation depuis le tout premier rang et crois-moi, aujourd'hui, avec le recul, je m'en félicite car c'était probablement l'un des tous meilleurs concerts auxquels il m'ait été donné d'assister, et Dieu sait si j'en ai fait !

Musicalement, c'est prodigieux. Les paroles, elles, sont un vrai régal pour qui, comme moi, aime la langue française, elles sont à la fois poétiques et puissantes. Quant à leur présence sur scène, c'est proche de la perfection, mention spéciale pour Arthur, le chanteur dandy aux allures de poète maudit à l'incroyable présence. Un univers vraiment unique, je suis tombée in love.

Alors tu t'en doutes, au moment de choisir une chanson pour ce billet, j'ai écouté, ré-écouté, hésité. J'en ai choisi une, puis une autre, j'ai essayé de me souvenir des sensations qui ont été les miennes à la première écoute, ce soir-là. En gros, j'ai hésité entre cinq et c'est Côte Concorde qui a fini par l'emporter. Parce qu'arriver à transformer le naufrage du Costa Concordia en une chanson d'une telle puissance, c'est juste du grand art et moi je ne m'en lasse pas.

"Du ciel tombent des cordes
Faut-il grimper ou s'y pendre ?"


*** Mon Samedi en Musique pour BBB's Mum. ***

*

You May Also Like

4 commentaires

  1. quelle belle découverte ! je ne connaissais je vais explorer un peu plus ! passe un doux we bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh je suis contente que ça te plaise. J'espère que la découverte sera belle !

      Des bisous et une belle semaine à toi.

      *

      Supprimer
  2. Lors de l'un de tes derniers articles parlant de ce groupe je te faisais part de l'admiration que j'ai aussi pour ce groupe mais apparemment je n'ai pas réussi à le valider- ce jour-là j'avais des problèmes de connexion. Juste, pout résumer je te disais que j'aimais beaucoup la personnalité de Arhur Teboul, le chanteur. Son dandysme, sa manière de dire et chanter des textes magnifiques. Le gourpe s'inspire des poètes du 19e siècle et cela fait du bien de voir des jeunes qui ne massacrent pas la langue Française. Il est à signaler aux lectrices qui ne les connaissent pas que le nom du groupe "Feu Chatterton" n'est pas en hommage au ruban adhésif cher aux électriciens mais à un poète Anglais prodige et un peu faussaire du 18e siècle, mort à l'âge de 17 ans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les mystères de l'internet, ça, Liza ! ;-)

      Ça me fait en tout cas très plaisir de voir que tu les apprécies toi aussi, sans m'étonner toutefois.
      Ces jeunes gens sont tout à fait fascinants et j'espère que leur carrière sera longue et belle, jalonnée de succès, ils le méritent grandement. Et dans le même temps, je n'en doute pas vraiment. de plus, ils m'ont donné envie de découvrir l'œuvre de Thomas Chatterton, que je ne connaissais jusqu'alors que de nom.

      Passe une belle semaine !

      *

      Supprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?