Ma Princesse...

by - lundi, août 22, 2016


Ma Poupée, ma Dissidente, ma Peluche, ma Petite Voleuse, mon Bouchon...

Je regarde cette photo de toi et je ne parviens toujours pas à y croire. Tu n'es plus là.

Tu t'es éteinte paisiblement samedi matin, au cabinet vétérinaire où nous t'avions emmenée la veille parce que tu ne mangeais plus. Te savoir loin de moi à ce moment-là a été un crève-cœur mais j'avais, et j'ai toujours, la certitude que tu étais entre de bonnes mains, expertes, professionnelles et aimantes. Une vilaine tumeur du tube digestif t'a terrassée. Elle était probablement là depuis des mois, des années, et elle a choisi de nous pourrir notre fin d'été...

Tu nous manques déjà. Toi et ta petite silhouette bancale avec cette patte avant-droite qui ne voulait plus en jouer mais qui ne t'a jamais empêchée de courir, de sauter, de te défendre, de commettre bien des méfaits dans le quartier et à la maison. Toi et ces drôles de bruits qui étaient les tiens : ton ronronnement qui tenait plus du roucoulement, et cette incapacité que tu avais à miauler et qui te faisait ressembler à un canard enroué à chaque fois que tu avais un truc à dire ! Tes câlins, ta douceur, ta présence. Cette façon que tu avais de regarder Mademoiselle A. fixement depuis la table basse jusqu'à ce qu'elle accepte de te faire une place sur ses genoux, ou de t'abandonner aux câlins de Lilly qui t'adorait.

Tu me manques déjà mais je suis si heureuse que nous ayons pu vivre tes six derniers mois ensemble. Nos retrouvailles ont été brèves, certes, mais intenses et c'est bien ça le plus important. Ton départ brutal mais sans douleur, et ça aussi, c'est terriblement important.

Éclate-toi au Paradis des Chats, je sais que tu y es en excellente compagnie. Et tu vivras toujours dans nos cœurs de pépère et mémèràchats. ♥︎

*

You May Also Like

8 commentaires

  1. Oh, qu'elle tristesse. Sa fin ressemble beaucoup à celle de Nermia, rapide, inattendue. Terrassée par une tumeur. C'est brutal.
    Nermia et Ornicar sont en bonne compagnie là haut au paradis des chats.
    Je t'embrasse très fort.

    RépondreSupprimer
  2. Sincèrement navrée. Bon courage.

    RépondreSupprimer
  3. Désolée pour cette triste nouvelle
    plein de courage

    RépondreSupprimer
  4. Plein de pensées pour toi et ta princesse. C'est toujours douloureux...

    RépondreSupprimer
  5. Son départ brutal me ramène à deux pertes, tout aussi rapides, qui laissent un vide profond, même des mois après. Je pense à toi, à ton chéri et je vous embrasse très très fort ♥

    RépondreSupprimer
  6. Elle aura au une belle vie pas comme d'autres!
    c'est ça qui doit te rester à l'esprit...
    bises

    RépondreSupprimer
  7. je comprends ta peine, ce n'est jamais facile, les autres minettes doivent aussi ressentir son absence. Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  8. Je suis de tout coeur avec toi et tes proches, je sais à quel point nos chats nous manquent quand ils s'en vont. Elle a eu une vie heureuse avec toi, c'est le plus important. Gros bisous !

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?