Une visite féérique au Château du Breuil

by - mercredi, juin 28, 2017

Le tourisme industriel a actuellement le vent en poupe. Je n'aime pas beaucoup ce qualificatif, auquel je ne trouve pas grand charme, mais il dit bien ce qu'il veut dire. Et je reconnais que la curieuse que je suis en est particulièrement friande. Pouvoir découvrir des métiers, des lieux, des savoir-faire ou des produits est juste passionnant.


Si tu viens passer tes vacances dans le Calvados ou pas loin, si tu vis dans le coin et que tu cherches une beau moment à passer, je te propose aujourd'hui de visiter une distillerie de Calvados. Et pas n'importe laquelle, celle des Calvados V.I.P. ...Very Importante Pomme ! Le Château du Breuil.

Le parcours de visite y a été récemment repensé et j'ai eu la chance de pouvoir le découvrir en avant-première le mois dernier. Viens, je t'emmène !

*Source*

Un site historique classé

La première chose qui te frappe quand tu arrives au Château du Breuil, c'est la majesté du site. Niché dans un écrin de verdure, le château, tout en colombages et en tuiles rose, est classé Monument Historique depuis 1933. Construit aux XVIe et XVIIe siècles, il est un parfait exemple de l'architecture du Pays d'Auge.

Le parc, lui, est somptueux. Il abrite des arbres centenaires et est particulièrement fleuri. Les vergers jouxtent la propriété et s'étendent sur près de 42 hectares.
On est en plein cœur de cette Normandie de carte postale que j'aime tant et dont je te parle souvent. Et même si le temps y est parfois très gris, ce qui était le cas le soir de notre visite, on ne peut se lasser des trésors qu'elle a à offrir.

Ce lieu hors normes abrite l'une des plus belles et des plus prestigieuses distilleries de Calvados de la région.



Le Calvados AOC Pays d'Auge

Si tu me suis régulièrement, il ne t'aura pas échappé que le principe même d'AOC/AOP m'est très cher. Je prépare d'ailleurs un billet pour te parler du camembert, tu risques fort de voir d'un tout autre œil celui que tu achètes régulièrement. Bref, ce n'est pas là le sujet.
L'AOC, c'est une garantie de qualité, ainsi que du respect d'un savoir-faire souvent ancestral.

Concernant le Calvados AOC Pays d'Auge, il doit être fabriqué en Pays d'Auge, à partir de pommes du Pays d'Auge. La spécificité de son élaboration, c'est la double distillation, aussi appelée distillation à repasse : elle permet d'obtenir un Calvados plus raffiné, notamment grâce à l'élimination des parties les moins nobles de l'alcool.

Alcool qui vieillit alors en fûts, de chêne exclusivement. La nature, la dimension et l'âge de ceux-ci jouent un rôle essentiel dans la qualité de son vieillissement. La suite, c'est un secret bien gardé par le maître de chais.



Une visite qui fait appel aux cinq sens

Si la distillerie se visite depuis des années, le parcours a récemment évolué afin d'impliquer encore plus le visiteur en sollicitant tous ses sens. Quelle meilleure manière de susciter les émotions me diras-tu ?!

Tout au long de la visite, tu vas pouvoir tour à tour voir et écouter, évidemment, mais aussi toucher, sentir, et goûter. Les moyens d'aborder les secrets du Calvados sont nombreux.
De l'écran tactile installé dans la salle d'accueil à la bande-son qui fait vivre (et travailler) l'alambic 365 jours par an, des objets liés à l'univers du calvados à retrouver à l'aveugle jusqu'à l'idée que l'on peut porter l'eau-de-vie tout juste distillée au creux du poignet comme un parfum... Tout est pensé de façon fort ludique, c'est une vraie réussite.

© Normand Dis-moi Tout


Mais il n'est aucunement question que toutes ces nouveautés fassent passer les guides au second plan. Ils restent la part humaine indispensable à toute bonne visite, le nôtre était éminemment sympathique et ses connaissances encyclopédiques.


La Part des Anges, le clou de la visite


La part des anges, c'est le volume d'un alcool qui s'évapore au cours de son vieillissement en fût. Un nom bien poétique qui colle parfaitement à la féérie qu'offre la dernière étape de la visite.

Dans l'ancienne Orangerie qui abrite aujourd'hui les chais, un spectacle visuel se déploie sur les murs, les fûts et les poutres. Au son d'une musique particulièrement bien choisie, il te fait revivre l'élaboration du Calvados, depuis la floraison des pommiers jusqu'à sa mise en bouteille. C'est tout simplement époustouflant. Tellement époustouflant qu'on en a profité à plusieurs reprises. Je t'avoue que ça aurait pu durer encore, encore et encore que je ne m'en serais pas lassée. J'ai même versé ma petite larme, tellement j'ai trouvé ça beau, c'est te dire.

Je ne t'en dirai pas plus. Pour préserver à la fois l'émotion et l'effet de surprise. 😉 Mais sache que ça vaut vraiment vraiment le détour.


Le petit plus kid-friendly : une appli pour les plus jeunes

Pas évident d'intéresser les plus petits à une telle visite...? Qu'à cela ne tienne, on a pensé à tout. Ils vont pouvoir la suivre eux aussi avec l'application Guideez au Château du Breuil.
Tu la télécharges gratuitement sur ton smartphone ou ta tablette. L'enfant crée alors son personnage et le suit à travers les salles du château, entre dessins, puzzles, énigmes et photos.


Elle est particulièrement bien pensée puisqu'elle propose un niveau de vocabulaire adapté à l'âge de l'enfant, entre 5 et 12 ans. Il y a même la possibilité de créer un carnet de voyage personnalisé et de transformer selfies et photos en cartes postales pour envoyer à la famille ou aux copains une fois la visite terminée.
J'ai trouvé que c'était une super idée.




Château du Breuil
Les Jourdains
14130 LE-BREUIL-EN-AUGE

Contact :
02 31 65 60 00
chateau.breuil@wanadoo.fr

Ouvert tous les jours (sauf Noël et Jour de l'An)
De 9 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures
Derniers départs des visites à 11h30 et 17h30
Compter 45 minutes à 1 heure de visite
Adulte plein tarif : à partir de 4,70€

Visite et application sont proposées en français, en anglais et en allemand.

*
Merci au Château du Breuil et à Michèle Frêné Conseil pour cette belle découverte.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

You May Also Like

0 commentaires

Et si tu me laissais un petit mot...?