Mon Année Bonheur #40 {Paris comme je l'aime} et #41 {Balade en bord de mer}

by - dimanche, octobre 22, 2017

Si je peine à venir ici, c'est que mes semaines sont bien remplies. Tellement que le week-end arrive comme une grande respiration. Et comme les semaines de MariChéri sont encore plus remplies que les miennes et ont dernièrement une fâcheuse tendance à se dérouler loin de la maison, quand arrivent le samedi et le dimanche, on n'est ni l'un, ni l'autre très présent sur l'internet. Et on ne s'en porte pas plus mal, force est de le reconnaître.

Mais ce qui est chouette, dans le fait d'être overbookée, c'est que pour le coup, des petits plaisirs, on en croise à la pelle.

***

Paris comme je l'aime


Deux ou trois fois pas an, je m'accorde plusieurs jours d'affilée à Paris. Juste entre Paris et moi. Bon, un peu avec MariChéri aussi, le soir. Paris, pour moi, c'est un bonheur absolu maintenant que je ne suis plus obligée de la subir.

Au programme cette fois-ci :
- du cinéma, par deux fois dont une journée entière, thanks to the Showeb, et un film extraordinaire dont il faut absolument que je te parle,
- du théâtre, par deux fois aussi, pour deux soirées vraiment très différentes, j'ai évoqué la première ici dès la semaine dernière
- un très chouette resto croate où nous nous sommes régalés de poissons et fruits de mer grillés au feu de bois dans une ambiance familiale que nous avons adorée,
- des coups de cœur en librairie, et au rayon maroquinerie d'un grand magasin aussi,
- une virée chez Tang frères, là, c'est l'occasion qui a fait le larron, et on en est ressorti bien chargés,
- et surtout, une belle rencontre IRL comme je les aime : Dame Skarlette, que je lis depuis des années et que je n'avais encore jamais croisée.

Je suis revenue à la maison crevée, mais ravie. Et c'est bien là l'essentiel !

***

Le bord de mer en automne


Depuis sept ans que je vis en Normandie, j'ai eu mille occasions de me dire que je ne partirais m'installer ailleurs pour rien au monde. Et s'il y a une saison où je me le dis quasi quotidiennement, c'est bien à l'automne. Parce qu'au-delà d'aimer l'automne, je l'aime tout particulièrement par ici.

Et la balade en bord de mer est vraiment ce que je préfère faire quand les jours raccourcissent, quand le ciel se charge de gris et que le vent se met à souffler un peu plus fort, que les températures baissent.

Hier, c'était à Courseulles, sous un soleil un peu capricieux mais bien présent. Il y avait un peu de monde, des enfants qui cavalaient dans le sable et bien des courageux dans l'eau, sur leurs paddles malgré les vagues, en planche à voile aussi. Il flottait dans l'air une bonne odeur de crêpes et de gaufres, le kiosque à gourmandises était ouvert sur le front de mer, et les mouettes se la jouaient starlettes, un peu bêcheuses, prenant la pause paresseusement en plein soleil.

Comme une après-midi parfaite, en fait.

***


*

You May Also Like

2 commentaires

  1. Oh comme c'est gentil. Plaisir partagé et plus encore si affinités ;) J'ai, nous avons vraiment passé un super moment en ta compagnie et si vous n'aviez pas du repartir aussi rapidement je pense que l'on aurait pu diner ensemble... Partie remise. Tu as raison de t'accorder de bons et longs moments comme tu le fais. Des bises <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, il faut absolument qu'on parvienne à se caler un truc ensemble. ;)

      Je vous embrasse tous les deux.
      Câlins au Bout de Zan !

      *

      Supprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?