Mes plaisirs de juin

by - lundi, juillet 03, 2017

*


✔︎ P2N17... Encore une édition au top !
Et même si nous n'y avons passé qu'une soirée, le vendredi en l'occurrence, je trouve toujours autant de charme à ce festival hétéroclite, bon enfant et à dimension humaine. Nous avons slalomé entre les averses, la photo que j'ai choisie ne le montre pas, mais la soirée a été excellente.
Point d'orgue : le grand retour de Matmatah. Juste l'impression de me retrouver vingt ans en arrière, p*tain qu'est-ce que c'était bon !!!


 ✔︎ Un excellent week-end à Bagnoles-de-l'Orne.
C'était à l'occasion de la fête des plantes organisée chaque année dans le parc du château-hôtel de ville de la commune. Nous nous sommes vraiment régalés.
Tout d'abord parce que ça m'a permis de revenir dans cette ville où je n'avais pas mis les pieds depuis... 46 ans ! Oui parce que figure-toi que c'est le premier endroit où mes parents m'ont emmenée après ma naissance, pour rendre visite à ma grand-mère maternelle qui y était en cure. Voilà, tu sais tout !
Bref. Ça nous a surtout donné de grandes envies de jardinage. J'ai eu un mal fou à tenir MariChéri devant les hortensias et les rosiers. J'essaie de t'en reparler en détail dans les jours qui viennent.


✔︎ Visiter le château de Carrouges.
Sur notre chemin du retour de Bagnoles, nous avons pris le chemin des écoliers et j'ai découvert ce château magnifique dont j'avais tant entendu parler.
Nous ne nous étions au départ arrêtés que pour prendre quelques photos puis nous nous sommes laissé tenter par la visite et bien nous en a pris car nous avons découvert un lieu étonnant, à l'histoire très riche. Personnellement, je suis tombée littéralement amoureuse de l'immense collection de sièges qui compose le mobilier, des formes et des tissus tous plus beaux les uns que les autres, ainsi que de son escalier d'honneur, l'un des plus beaux qu'il m'ait été donné de voir.
Un arrêt que je ne regrette aucunement.

✔︎ Mon hortensia, qui n'a jamais été aussi beau...
Je ne sais pas si c'est l'effet "Entre Ville et Jardin", mais je suis au taquet avec mes plantes cette année. Et, une fois n'est pas coutume, je trouve qu'elles me le rendent bien. Il n'y a rien à y redire, juste à en profiter.

✔︎ M'émerveiller devant une rénovation d'exception.
Si tu as l'occasion de passer à Caen, n'hésite surtout pas à lever les yeux devant le 54 de la rue Saint-Pierre. Cette maison à pans de bois date du XVe siècle, elle a été en travaux pendant de très longs mois, et le résultat vient tout juste de nous être révélé... C'est magnifique, à couper le souffle, plein de couleurs et de détails. Une très belle réussite.
Sa voisine, le 52, permettait jusqu'alors de bien remarquer le contraste avant/après. Mais elle va subir le même traitement dans les semaines qui viennent, nous n'aurons eu qu'un court moment pour en profiter.


✔︎ Trouver le sommeil grâce à mon Dodow.
Mon Dodow, c'est l'espèce de petit galet blanc que tu vois sur la photo. Il s'est posé sur ma table de chevet il y a quelques semaines et j'en suis ravie car il a en quelque sorte révolutionné ma façon de m'endormir. Un système très ingénieux dont je te reparle très vite par ici.

✔︎ Un goûter chez Keys & Co.
Oui, je sais, je suis cette fille qui fait/découvre tout bien après tout le monde !!! Moi, perso, je m'y suis faite depuis longtemps. Avoir toujours un métro de retard, j'y suis comme qui dirait habituée, ce n'est pourtant pas faute de me tenir au courant.
M'enfin, ce qu'il y a de bien, c'est qu'il y a toujours un moment où j'ai un genre de révélation, une occasion de rentrer "dans le rang". Merci donc à Mademoiselle A. de m'avoir emmenée découvrir cette incontournable adresse caennaise, déjà mille fois instagramée par mes consœurs locales. Mieux vaut tard que jamais !

✔︎ Du lin dans les champs.
Mais pas dans n'importe quels champs : ceux qui sont juste derrière chez moi. Si j'avais bien remarqué le blé d'un côté, et l'avoine de l'autre, j'avais totalement zappé la petite bande entre les deux... Du lin ! Le trésor normand par excellence.
Quel dommage que je l'aie remarqué bien après qu'il ait fleuri. Et dire que l'an prochain, il y aura probablement des bâtiments à la place... 😕


✔︎ Découvrir enfin l'Abbaye d'Ardenne.
Oui, enfin... Je sais, c'est un mot dont j'use et j'abuse. Mais c'est tout moi. Ça va faire sept ans que je vis ici, sept ans que je suis curieuse de tout, sept ans qu'on me parle de l'abbaye d'Ardenne en me disant que c'est un lieu que j'adorerai forcément. À la fois pour son côté "vieilles pierres", mais aussi parce qu'elle abrite l'IMEC, l'Institut Mémoires de l'Édition Contemporaine.
J'ai sauté sur l'occasion de la découvrir grâce aux visites guidées gratuites organisées tout au long de l'été, le lundi et le mercredi. Encore un truc dont je me suis promis de te parler...

Un je-ne-sais-quoi me dit que j'ai du pain sur la planche en juillet...!

*

You May Also Like

2 commentaires

  1. J'ai découvert la restauration du 54 par hasard pendant la Rochambelle et le résultat est superbe et encore plus quand on compare avec sa voisine.
    Pour ce qui est du train de retard... je ne suis pas encore allé chez Keys and co et je passe presque tous les jours devant l'abbaye d'ardenne dans avoir poussé la porte...
    Ici aussi je bave devant les rosiers et hortensias... en ce moment j'ai envie de clématites ��
    Un joli mois de juin et de jolies photos

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais quoi...?! Keys & Co, il faudrait qu'on s'y retrouve un de ces quatre...! Ça nous permettrait de faire d'une pierre deux coups. ;)

      Pour les fleurs, je ne te dis pas par la faute de qui je me suis retrouvée avec toutes ces envies en tête, hein, je crois que tu le sais...!
      La clématite, tu as raison, c'est top aussi. Et la passiflore, tu aimes ?

      *

      Supprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?