Roulés croquants de camembert de Normandie

by - mercredi, septembre 30, 2015

Mercredi gourmand #163... in extremis !

Oui, je sais, je t'ai déjà parlé apéro la semaine dernière mais que veux-tu... Non seulement je ne m'en lasse pas, mais en plus les circonstances m'ont offert cette délicieuse recette comme-qui-dirait sur un plateau d'argent. Alors je ne peux faire autrement que t'en faire profiter.

Samedi dernier, nous avons passé un excellent moment à la Foire de Caen. Excellent parce que j'avais eu la chance de gagner un cours dispensé sur la cuisine mobile de Flyin'Chef autour d'un thème qui m'est cher : les fromages AOC/AOP de Normandie. Qui sont, je te le rappelle au passage parce qu'un peu de culture n'a jamais fait de mal à personne, le livarot, le pont-l'évêque, le neufchâtel et le camembert de Normandie. C'est ce dernier que nous avons travaillé en préparant, MariChéri et moi, des petits roulés croquants de camembert de Normandie.


Bon, je t'épargne le moment où il nous a fallu revêtir le tablier en plastoc, la charlotte en papier et les gants en latex, une bonne rigolade, que j'ai pris soin d'immortaliser avec quelques photos-dossiers.
Le chef, dont je n'ai pas retenu le nom, je m'en excuse, très sympa, nous a mis à l'aise et au boulot dans la foulée. Et comme je suis plutôt une gentille fille, je partage aujourd'hui la recette avec toi.

Ingrédients :
1 camembert de Normandie
2 belles courgettes
1 dl de vinaigre balsamique
1 dl d'huile d'olive
30 g de noix
noix de muscade râpée
1 ou 2 tranches de pain de mie
sel, poivre
herbes fraîches (aneth, ciboulette selon votre goût)

Laver les courgettes et en couper les extrémités.
À l'aide d'un éplucheur à légumes ou d'une mandoline, trancher de belles lamelles sur toute la longueur, en prenant bien soin de ne pas entamer la courgette jusqu'aux pépins, non seulement ce n'est pas bon, mais c'est moyen pour l'esthétique de ta petite bouchée. Les couper en deux (elles doivent mesurer une dizaine de centimètres de long environ) et les disposer dans un plat.
Saler, poivrer, arroser généreusement de vinaigre balsamique et placer le tout au frais pour une dizaine de minutes.



Retirer la croûte du camembert et le découper en petits dés réguliers.
Faire chauffer l'huile d'olive dans une poêle ou une casserole, y mettre les dés de camembert à fondre à feu relativement doux en touillant régulièrement jusqu'à obtention d'une pâte moelleuse.
Ajouter les noix hachées grossièrement et la muscade râpée, en fonction de vos goûts, poivrer et réserver au chaud, le mélange ne doit pas solidifier.
Rouler les lamelles de courgette pour former de petits tubes, les maintenir en forme en les transperçant à l'aide d'un cure-dent en bois.

Détailler des petits morceaux de pain de mie de façon à pouvoir les insérer dans les tubes de courgette : ils vont empêcher le camembert fondu de se répandre.
Verser la préparation au camembert à l'intérieur et décorer d'un ou deux brins d'herbes fraîches, c'est prêt !


Un délice que j'ai eu un peu de mal à goûter, les gens se sont si vite jetés dessus... Mais que je reproduirai à coup sûr dans le calme de ma cuisine.

Et toi, tu aimes cuisiner le fromage...?

***

Et aujourd'hui, les gourmandes qui nous accompagnent sont :

- Les délices d'Anaïs qui nous emmène au Vietnam.
- Alice qui a régalé ses collègues d'une tarte aux saveurs de l'Espagne.
- Ptisa qui a trouvé une chouette recette de lasagnes dans son magazine télé.
- Petits Diables en mode "je prolonge l'été" avec du frozen yoghourt.
- Val qui cuisine des aubergines à la façon de Jamie Oliver après une cueillette à la ferme.
- Chocoladdict avec un grand classique du goûter.
- Nad qui revient avec gourmandise sur les glaces de son été.
- Virginie avec un biscuit de Savoie original et sans gluten.
- Magda qui a utilisé les peaux d'orange et de citron qui lui restaient de la semaine dernière.
- Arlette qui a tentée elle aussi le lapin au lait.
... 

Et bien sûr mes deux copilotes :
- Sysy qui a préparé ses menus et recettes pour le mois d'octobre qui commence.
- et Sophie dont les barres de céréales sont ultra-raffinées.


*** Tu veux nous rejoindre ? Tu publies un billet avec une gourmandise dedans, tu y insères un lien vers chacun de nos blogs, à Sophie, Sysy et moi, et tu viens nous donner l'url de ta participation en commentaire sur nos articles. Nous nous chargerons de récapituler toutes les gourmandises publiées. Et bien sûr, si tu le souhaites, tu peux venir toquer à la porte du groupe FB que nous avons créé pour l'occasion. ***

*

You May Also Like

16 commentaires

  1. miammmm....
    dans mon mercredi je parle de toi!!http://www.chezmamysoren.com/2015/09/mercredi-gourmand.html

    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, j'ai vu ça.
      Et je suis ravie que toute la famille ait apprécié !

      Bisous Arlette.

      *

      Supprimer
  2. Ho mais dis donc, que ça a l'air bon ça!!!

    RépondreSupprimer
  3. Ah le fromage c'est une grande histoire d'amour chez les CompletementNad et du plus grand au plus petit ! Cette recette à l'aire délicieuse et en plus simple et rapide je la conserve.
    Ma participation
    http://www.completementnad.com/2015/09/au-pays-des-glaces/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Simple et rapide, je n'irais pas jusque là, ça demande beaucoup de minutie, ça nous a pris une bonne heure.
      Mais absolument délicieuse, oui, sans hésiter ! ;-)

      *

      Supprimer
  4. Je viens souvent lire tes chroniques mais je ne mets pas souvent de commentaire ........honte à moi ! Et pourtant j'aime beaucoup te lire.
    Aujourd'hui je me lance ..........: j'adore ta recette et je la note avec grand plaisir. Je pense la faire très vite à mon tour, tranquillement dans ma cuisine et je sais d'avance qu'elle va plaire à mes gourmands !!
    Merci pour tout : tes recettes et tes billets d'humeur. J’essaierai à l'avenir d'être un peu plus bavarde et ne plus venir "en cachette" ;o))
    Bonne journée
    Michèle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh que c'est gentil de t'être arrêtée aujourd'hui ! (enfin, façon de parler puisque je viens répondre aux commentaires quinze jours plus tard)
      Tes adorables mots me touchent beaucoup, d'autant plus que j'ai un peu le moral dans les socquettes en ce moment, un peu envie d'arrêter.
      Je vais moi aussi tacher d'être plus bavarde chez toi.

      Et j'espère surtout que tes gourmands vont se régaler avec cette jolie recette.

      Des bises et à très vite Michèle.

      *

      Supprimer
  5. Faut que j'en fasse d'urgence à mon aîné !!! ;-) (oui on aime le fromage, on est du Nord ;-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À parce qu'on n'aime pas le fromage d'où qu'on soit...? ;-)

      J'espère bien que ça lui plaira !

      *

      Supprimer
  6. mioum mioum.. le jour où tu as publié cet article, j'étais à Deauville, du coup, je n'ai pas pu participer à ce rdzvous gourmande, mais ce qui est drôle, c'est que ce soir-là au dîner, j'ai pris au restaurant une brochette de viande avec son jus... au camembert. Délicieux ! Oh, que j'aime la Normandie ! Cette recette file de suite dans mon tableau Pinterest, zou !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est à dire que la Normandie, c'est quand même un des lieux où on a le plus de chance d'en cuisiner ou d'en manger, du camembert...! ;-)
      Avec une brochette de viande, ça devait être extra.

      *

      Supprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?