{2016} Les 5 gourmandises qui ont fait mon année

by - mercredi, décembre 28, 2016

Aujourd'hui, on attaque les choses très sérieuses : on passe à table ! Parce que l'idée d'une année bien remplie est indissociable de l'un de nos plus grands plaisirs, à MariChéri et à moi, le bien-manger. Là encore, il a fallu faire des choix. Et là encore, tu risques d'être étonné(e), il y a plus de sucré que de salé dans ma liste... Un vent de changement serait-il en train de souffler sur ma tête...? 😉

***


Le Fervaques

Un nouveau-né chez les fromages normands. J'avais envoyé MariChéri à la ferme près de chez nous pour acheter des œufs, et il n'a pu s'empêcher de glisser cette nouveauté dans son petit panier. Il faut dire, le fromage nous fait souvent de l'œil.

Le Fervaques est produit à Fervaques en toute logique, à la ferme de la Moissonnière précisément, non loin de Livarot. Fromage à pâte molle et à croûte lavée, il se caractérise par des arômes marqués et une pâte crémeuse et fondante. Les vaches de Carole et Olivier Françoise ne mangent que de l'herbe, ce qui confère ce goût inimitable. À goûter absolument si tu as la chance de venir par chez nous.

***


Les pascades sucrées d'Alexandre Bourdas

J'avais déjà eu la chance de goûter à une version salée au SaQuaNa et j'avais tellement aimé ça que, quand l'occasion s'est présentée d'aller déjeuner à Pascade cet été, je ne me suis pas fait prier. Cette jolie cantine-auberge au décor industriel, ne propose, comme son nom l'indique, quasiment que ces crêpes soufflées aveyronnaises. Agrémentées au gré des saisons, garnies de compositions culinaires dans lesquelles on retrouve tout le talent de notre grand chef honfleurais... Un délice.

Et moi, de façon très étonnante puisqu'il est de notoriété publique que je suis bien plus salé que sucré, je suis tombée en amour pour ces minis pascades sucrées qui sont venues clore notre excellent repas ce jour-là. D'un raffinement extraordinaire. rien que de t'en parler, là, il me semble à nouveau sentir les saveurs en bouche. J'ai même succombé à celle au chocolat, c'est te dire.

***


Ernest le glacier

Si tu passes par La Rochelle, voici une adresse qu'il ne faut absolument pas rater. Nous nous baladions à la nuit tombée sur le Vieux-Port quand nous avons vu une queue immense se former chez ce glacier. Et la queue chez le glacier, je m'y connais, ça veut très souvent dire que ce qui se passe à l'intérieur de la boutique vaut le déplacement. Des années de gourmandise satisfaite chez Simard à Ouistreham peuvent en témoigner.

Café-cognac et canelé de Bordeaux pour MariChéri, coquelicot et violette pour moi. Un délice absolu. Avec un cornet lui aussi délicieux, bien croustillant, c'est assez rare pour être signalé. Vivement notre prochaine virée rochelaise !

***


Le repas des 50 ans de mariage de mes parents

À la mi-août, par une merveilleuse journée ensoleillée, en tout petit comité, sur une belle terrasse dans mon 9-5 natal. Je me connais, j'ai forcément pris des photos de ce repas mais impossible de remettre la main dessus. Alors à la place de la divine entrée au homard, de plus impressionnant chariot de fromages qu'il m'ait été donné de voir et de la jolie vaisselle ornée de touches violette et vertes, tu as le droit à une photo de mes parents le jour J !

Les bons repas, c'est merveilleux. Mais c'est encore meilleur quand on les partage avec ceux qu'on aime. Là, pour le coup, tout était parfait. Et la très belle adresse en question, c'est l'Hostellerie du Nord à Auvers-sur-Oise.

***


Mes kanelbullar homemade

C'était à l'époque des Boréales, j'en voyais tellement passer sur les réseaux sociaux que je me suis lancée. Et je n'en ai pas fait qu'à la cannelle puisque celui de droite sur la photo est à la cardamome.

Même pas peur, pourtant je ne suis toujours pas une flèche en matière de pâtisserie. Mais avec de bonnes explications, je m'en suis bien sortie. La réussite a été telle qu'il en est à peine resté pour que MariChéri puisse les goûter à son retour de déplacement cette semaine-là...! Pas grave, j'aurais bien des occasions d'en refaire.

***

Et toi, qu'as-tu donc goûté de délicieux cette année...?

En 2016, j'ai aussi adoré :
- 5 livres
- 5 chansons

*

You May Also Like

8 commentaires

  1. Je ne suis pas très glace ou épice mais le fromage à l'air délicieux !

    RépondreSupprimer
  2. ha moi cette année j'ai carburé au coeur de Neufchatel (modérément)

    RépondreSupprimer
  3. Ici on a dégusté un thon façon rossini. Une tuerie!

    RépondreSupprimer
  4. On a goûté le Fervaques à Noël. Je confirme qu'il a bien sa place parmi les fromages normands.

    RépondreSupprimer
  5. Que de bonnes choses ! Pour ma part c'est chaque jour que je me régale avec la cuisine grecque qui est fort simple mais juste les produits sont frais, locaux et de saison, ainsi donc même la feta qui est à la base de nombreux repas n'a jamais le même goût puisqu'elle est en tonneau et que chaque tonneau est différent.

    RépondreSupprimer
  6. Les pascades sucrées me font rêver !
    Étonnée par tous tes choix sucrés : )

    RépondreSupprimer
  7. J'ai goûté des tas de choses délicieuses car j'ai la chance de vivre dans une région à ce niveau. Et le must, ce sont les chocolats de notre excellent chocolatier local!

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?