Le ciel du matin, le ciel qui moutonne et le ciel avant la pluie

by - dimanche, septembre 06, 2015

Cette semaine, j'ai...

...beaucoup contemplé le ciel, tu vas pouvoir le constater. Rien de vraiment surexcitant dans ma petite existence, un moral un peu en mode fond-des-socquettes, pas de jolies choses à prendre en photo. Heureusement, il y avait #lecielaudessusdematete. ;-)


... mangé sous les palmiers. Enfin, presque. Ma sœur a la chance d'en avoir quelques uns de superbes dans son jardin et moi, je trouve ça juste ex-tra !

... regardé mon niéçou souffler ses 7 bougies. Je n'en reviens pas. Ou plutôt, je me revois encore tellement bien la tenant dans mes bras alors qu'elle avait tout juste deux semaines, que je n'arrive pas à croire qu'autant de temps se soit écoulé depuis.

... profité une dernière fois de la piscine chez mes parents. Parce que, sauf rebondissement inattendu, l'été est maintenant derrière nous.
Il n'empêche qu'avec le temps caniculaire de dimanche dernier, ce bain a été une parenthèse des plus agréables. Elle nous a permis de reprendre sereinement la route vers notre Normandie. Où, quand nous sommes arrivés, le thermomètre affichait 15 degrés de moins qu'en région parisienne, et où il pleuvait. Bon retour !


... découvert encore de nouvelles lubies chez ma clique. Le rebord de la fenêtre de la cuisine est devenu un genre de dernier salon où l'on cause. La semaine dernière, c'était la fenêtre qui s'était transformée en porte d'entrée. Je fais donc ma vaisselle en ayant sous les yeux ces demoiselles qui se pavanent, qui dorment au soleil, qui évaluent leurs chances d'attraper tel ou tel piaf sans jamais songer à l'attaquer. Une petite clique de buses fainéantes, en fait.


... ressenti comme une impression d'automne. C'est comme ça, ici, à peine la rentrée passée, les jours raccourcissant plus vite qu'on ne le souhaiterait. Les couleurs sont un peu plus cuivrées, les petits matins un peu plus frais, la paresse s'installe, on a envie de soupe. Et il faut que je mette un pull au-dessus de mon pyjama quand je sors photographier le lever du soleil !!!

... eu froid, terriblement froid. C'est le corolaire du point précédent, mais la température est rarement passée au-dessus des 17°C, ça a même été un grand maximum. Pour le coup, on a un peu refermé la fenêtre de notre chambre la nuit, on a ressorti les manches longues, le pantalon de yoga, long lui aussi, et les chaussettes... On a aussi rallumé le chauffage. Je m'en serais bien passée.


... rêvé d'avoir des talents de peintre. Car, quand le ciel se met à moutonner comme il sait si bien le faire en Normandie du Bas, comment ne pas penser à Eugène Boudin et à ses merveilleux tableaux.

... chiné des verres à liqueur et des Agatha Christie. Les premiers parce que j'ai trouvé qu'ils seraient parfaits chez mes parents, qui n'en ont pas, et moi je n'aurais rien contre un petit digestif à la fin du repas. Et les seconds pour me faire plaisir, parce que je n'ai rien pu m'acheter depuis des mois, mais surtout pour compléter ma collection, dont je me suis aperçue dans la foulée qu'elle avait dû se perdre au cours d'un de mes deux derniers déménagements... La louse.


... admiré les couleurs changeantes du ciel et de la mer. Une promenade vivifiante qui nous a fait un bien fou. Pour certains, le temps était loin d'être parfait, mais je crois que c'est ainsi que je préfère ma région d'adoption, un peu tourmentée. Tant qu'il ne pleut pas, moi, je suis heureuse. Et puis ça fait de si jolies photos ! Manque de chance, elle s'est invitée juste après, mon amie la pluie.

Sinon, ici, on a aussi :
- croisé une belle inconnue
- annoncé le retour d'un rendez-vous très important pour la liberté d'expression
- terminé notre visite du jardin des serres d'Auteuil
- et renoué avec les États d'esprit du Vendredi.
Passez tous et toutes une belle semaine.

*** Des Petits Bonheurs que je partage avec Maman est au Musée, chez qui la Crevette a franchi un grand pas, et VirginieB, entre rentrée scolaire et escapade bretonne. ***

*

You May Also Like

6 commentaires

  1. ces ciels disent tellement de choses <3 <3 <3

    RépondreSupprimer
  2. Je n'aime pas te savoir le moral dans les socquettes alors je te fais plein de bises chaleureuses Anne-Laure :-) <3

    RépondreSupprimer
  3. Magnifiques toutes ces déclinaisons de ciel. J'adore aussi l'observer, le voir changer, évoluer au fil des heures, des jours et des saisons. Je me retrouve complètement quand tu dis que l'automne commence à se faire sentir, accompagné des envies de soupes et de rester au chaud sous la couette. Et le plus étrange ? C'est que j'aime cette période de transition. Vivement un bon feu dans le poêle pour se réchauffer ....

    RépondreSupprimer
  4. je l'ai déjà probablement dit mais les arbres autour du jardin sont tellement haut que malheureusement ils me cachent le ciel.... et chez moi aussi les oiseaux on les observe mais on ne bouge pas une patte et c'est tant mieux

    bises

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?