Quête du bonheur, coquine féline et ménage d'automne

by - dimanche, septembre 20, 2015

Cette semaine, j'ai...


... beaucoup lu. Dont ce bon bouquin de Musso qui m'a comme qui dirait remis le pied à l'étrier après quelques semaines de moins bien en la matière. J'étais plongée dans un roman passionnant mais particulièrement dense et complexe, qui mettait mes faibles capacités de concentration à rude épreuve. Je me suis dit qu'un truc plus simple me ferait forcément du bien. Ce livre a été l'heureux élu, et a rempli sa fonction à merveille. Je l'ai dévoré en une petite soirée, et en ai lu deux autres dans la foulée. Ça va mieux !
 
... décidé de me recentrer sur mes bonheurs quotidiens. Je n'en parle pas ici mais je sais que certaines l'ont senti, ça ne va pas fort en ce moment. Enfin pas fort ascendant pas du tout pour être tout à fait précise.
Je sais depuis quelques années que se concentrer sur ces fameux petits bonheurs aide sinon à remettre les choses à leur place, tout du moins à avancer de façon un peu plus légère. Je sais aussi que cet exercice porte ses fruits s'il est pratiqué de façon assidue et concrète, c'est en tout cas vrai me concernant. J'ai donc décidé, en plus de remarquer ces petits instants rose, de les immortaliser par une photo et de les publier sur IG accompagné d'un hashtag me permettant de les retrouver facilement. Si avec tout ça, mon moral ne s'arrange pas...!

... combattu une mygale à mains nues. Parce que septembre est bien installé, et avec lui, c'est le retour des araignées dans la maison. Inutile de préciser que ce n'est pas la période de l'année que je préfère...
Enfin, je te le donne en mille, cette c*nnasse n'a rien trouvé de mieux que de se pointer dans le salon un soir où MariChéri n'était pas là pour me sauver. Je n'en avais jamais vu de plus grosse, c'est te dire à quel point j'ai pu avoir le trouillomètre proche du zéro. J'ai bien essayé de lâcher mes félines dessus, mais ces grosses feignasses repues n'ont pas été intéressées par cette proie facile qui leur aurait pourtant procuré un apport protéinique conséquent. Il a donc fallu que je fasse le sale boulot toute seule. Et accessoirement au bord de la crise d'hystérie.
Conclusion : je sais tuer une araignée.


... dormi et blogué avec Couscous dans les bras. Si elle n'a rien capté à la chasse à la mygale, concernant ce qui est de dormir, elle a enfin compris que, quand MariChéri est en déplacement, il y a une grande place à prendre dans un lit confortable avec une coloc' pas trop chiante ! Résultat des courses, non seulement elle dort avec moi, mais elle s'octroie des grasses matinées fort inhabituelles pour elle qui est toujours au taquet, par monts et par vaux.
Pour le blogouillage, c'est moins fun, moins pratique surtout. Elle s'installe entre le clavier et moi, pose sa tête sur mon bras droit et une patte sur ma main, et moi, il faut que je m'en accommode. D'ailleurs, là, au moment précis où j'écris ces mots, elle vient de fermer les yeux.

... mis de l'ordre dans ma maison. Rangé les livres qui formaient une pile branlante sur la table de chevet de MariChéri, jeté des trucs que je gardais et qui ne me servaient à rien, préparé des sacs de vêtements à emporter chez Emmaüs, commencer à intervertir les vêtements d'été et ceux d'hiver dans les placards, retrouvé le tricot que je n'avais pas eu le temps de terminer avant l'arrivée des beaux jours en début d'année, détartré ma centrale vapeur, enfin sorti la nouvelle table à repasser achetée en janvier, entre autres.
Quelques gouttes d'eau dans l'océan de ce qu'il me reste à faire, mais un bon début dira-t-on.


... débusqué un arc-en-ciel sur l'horizon. Si si, regarde bien, il est discret mais il est là ! Parfaite illustration en tout cas du point précédent.

... entamé une bonne cure de rugby. On en prend pour un mois et demi et ça fait du bien ! En contrepartie, devoir supporter les matches sur TF1 et les commentaires indigents de Christian Jeanpierre, ça va être compliqué. Ça a été drôle dix minutes, en fait, mais c'est devenu très vite insupportable. Ce type n'y connaît rien, n'est pas capable de formuler des phrases complètes, gueule comme un putois, et j'en passe. On est déjà en train d'envisager de couper le son de la télé pour le prochain match et de mettre la radio pour la parlotte, c'est te dire.
Enfin, concentrons-nous sur les bons moments que nous allons passer et soutenons le XV de France !

Sinon, ici, on a aussi :
- attribué le titre de fleur des vacances à une rose du jardin de mes parents
- admiré le ciel normand et ses multiples nuances de gris
- cueilli des mûres et préparé des confitures
- déballé la Degustabox d'août
- vracqué de façon fort grincheuse, je le reconnais
- déballé mes états d'esprit, comme chaque vendredi
- et partagé ma joie de faire partie d'un jury littéraire.

Passez tous et toutes une belle semaine.

*** Des Petits Bonheurs que je partage avec Maman est au Musée, qui travaille aujourd'hui, Journées du Patrimoine obligent, et VirginieB, dans le tourbillon de l'automne. ***

*


You May Also Like

13 commentaires

  1. <3
    Et puis se rapprocher des copines ça aide aussi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais... Mais tu me connais, depuis le temps... ;-)

      *

      Supprimer
  2. Plein de courage ! Et tu as bien raison de te concentrer sur les petits bonheurs du quotidien. Brabo pour l'araignée j'aurai été pareil que toi ! Bonne nouvelle semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Zoup ! Il le fallait absolument, je n'arrivais plus à les discerner das tout ce gris...
      Quant à l'araignée, j'en ai re-tué une depuis, je m'épate !!! Mon père me lirait, il serait fou, lui les remet dehors ! :/

      Passe une belle semaine toi aussi.

      *

      Supprimer
  3. J'espère que tu vas vite retrouver le sourire... Bonne soirée... Et tu peux profiter du rugby dans la télé ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi Marie-Hélène.
      Mais c'est vrai que le rugby, ça me vide bien la tête pour le coup ! ;-)

      Une belle semaine à toi.

      *

      Supprimer
  4. bravo pour le combat de mygale ! ;-)
    moi aussi j'ai peiné à lire cette semaine, alors je n'ai lu que des bd et me remet en jambe ce soir avec le dernier bussi
    bises et belle semaine à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé hé !!! Nan, en fait, je frime mais c'est vraiment parce que je n'ai pas eu le choix...!
      C'est comme ça, la lecture, on a toutes nos périodes plus ou moins fastes, je crois. L'essentiel est de trouver la lecture qui nous remette en selle. Et tu as raison, pour ça, les BD, c'est bien.

      Des bises à toi aussi et une belle semaine.

      *

      Supprimer
  5. Comme tu as raison de te concentrer sur les moments roses et légers ça fait sourire ... mais euh sinon des araignées dans TA maison, tu en as beaucoup ? Brrrr je te fais de grosses bises de loin mais des bien chaleureuses AnneLaure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que je vais tenir sur le long terme surtout.
      Pour les araignées, oui, j'habite en bordure de champs, je ne sais pas s'il y a là une relation de cause à effet. Mais septembre, c'est la saison où elles rentrent et elles sont énormes. Ma grand-mère serait là, elle dirait que c'est une preuve que la maison est saine, mais crois-moi, quand je suis face à un de ces monstres, je souhaiterais que ma maison soit bien pourrie au point de les empêcher de rentrer... :/

      Je t'embrasse bien fort moi aussi.

      *

      Supprimer
  6. Décidement la rentrée mine le moral de beaucoup .... heureusement il reste ces petits bonheurs comme tu dis ... bon courage

    RépondreSupprimer
  7. J'espère que le moral va vite remonter. Hop hop hop, on se concentre un max sur les petits bonheurs simples, y a que ça de vrai.
    J'ai lu le Musso aussi cet été et bien aimé :)

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?