Mes petits gestes verts du quotidien

by - lundi, mars 06, 2017

* Les petits ruisseaux font les grandes rivières. *


La nature est la première de nos richesses, à nous les humains. Et nous avons tous un rôle à jouer dans sa préservation. Alors pendant que les maîtres du monde continuent de s'en foutre royalement et de signer par-ci-par-là des protocoles et autres accords dont on sait pertinemment que toutes les excuses seront trouvées pour ne jamais les mettre réellement en place, nous avons tous notre rôle à jouer dans cette course contre la montre. Parce que c'est bien de ça dont il est question. Nous approchons du stade critique où tout retour en arrière sera impossible, enclenchons le retro-pédalage pendant qu'il en est encore temps.

Je suis loin d'être parfaite en la matière mais je m'efforce, au quotidien, de mettre en place quelques petites choses pour apporter ma pierre à l'édifice. Rien de réellement contraignant. Des petits gestes qui sont devenus naturels au fil du temps et dont je me plais à penser qu'ils pèseront dans la balance le moment venu.
La liste qui suit pourra te paraître exhaustive mais relève plus du bon sens que du réel effort. Je t'assure, ici, on ne sent plus rien...!

Allez, je t'explique.


En règle générale

• Je consomme moins et j'essaie de le faire intelligemment.
• Je recycle, je donne, j'achète chez Emmaüs ou sur LeBonCoin, j'y vends aussi.
• Une seule issue pour l'électroménager ou les appareils électroniques : la mort. Ma cuisinière a 20 ans, mon frigo plus de 15, etc etc...
• Je n'achète que les vêtements dont j'ai besoin et les use jusqu'à la corde, exagérément pour certains.
• J'essaie de rentabiliser mes déplacements : si j'ai besoin de prendre la voiture pour aller chez le médecin, j'en profite pour faire mes courses sur la route du retour par exemple.


À la maison

• J'utilise des produits d'entretien écologiques et le vinaigre blanc est mon meilleur ami.
Je fais ma lessive moi-même, avec du savon de Marseille et du bicarbonate de soude.
• Je lave mon linge à basse température. Excepté draps et linge de toilette.
• Je trie mes déchets, bien entendu.
• Je ne jette pas mes stylos usagés, je les collecte pour aider une association.
• Idem pour les bouchons en plastique qui vont aux Bouchons d'Amour. Et ça ne se limite pas aux bouchons de bouteilles d'eau comme je l'ai longtemps cru.
• Les bouchons en liège, eux, on les dépose chez quelqu'un qui les collecte à Caen. J'imagine que la personne en fait bon usage.
• Je conserve toutes les feuilles qui ne sont imprimées que sur une face. Elles servent de brouillon, à faire les listes de courses, ou à Lilly pour dessiner.
• Je chauffe la maison à 18-19°C et nombreuses sont les pièces non chauffées (notre chambre, ma salle de bain, la cuisine...).
• J'éteins la lumière quand je quitte une pièce.


Dans ma salle de bain 

• Je n'utilise jamais de lingettes.
• Je vérifie que les gels douche et les shampooings ne contiennent ni parabens, ni silicone.
• Je me lave les cheveux avec un shampooing solide ou du savon à l'huile d'olive.
• Jamais de bain, sauf s'il le faut pour raison de santé, ça m'est malheureusement arrivé par deux fois la semaine dernière.
• Je vérifie les compos de mes produits de maquillage et les achète bio si possible.
• Idem pour les crèmes et soins du visage.
• J'ai remplacé mes gommages par une éponge konjac.


Quand je fais les courses 

• J'y vais avec un joli panier et une dizaine de tote-bags.
• Si par malheur je les oublie, je refuse alors systématiquement les sacs qu'on veut me donner, à la pharmacie notamment.
• J'achète des fruits et des légumes de saison, et issus de producteurs locaux.
• Je n'achète que des œufs marqués 0 ou 1.
• Je fuis tout ce qui contient de l'huile de palme, les enfants me détestent, il n'y a jamais de Nut' chez moi.
• Je conchie le sur-emballage, mais comme je ne suis pas encore passée au vrac, je boycotte tout ce qui est "trop" emballé, individuellement par exemple.


Dans mon assiette

• Jamais de plat cuisiné acheté au supermarché : ici, on cuisine.
• Je ne mange des fraises que lorsque c'est la saison, et des Françaises s'il vous plaît. La déferlante de fraises vue sur IG ce week-end m'a rendue malade.
• Je bannis systématiquement tout fruit ou légume venant d'Espagne, la culture intensive y est un désastre écologique. Tout ça pour une qualité plus que médiocre en plus.
• Moins de viande rouge, mais de la bonne, que j'achète chez mon boucher, capable de me dire d'où elle vient.
• Je suis super exigeante avec la provenance des poissons que je mange.
• Je me suis mise au tofu. Qui l'eût cru ?


Comme d'habitude avec les listes, je suis certaine que j'ai oublié des tas de choses. Du genre de celles qui reviennent une fois le billet publié...
Je ne suis pas parfaite, loin de là, je le reconnais. Mais j'ai la faiblesse de me dire que peu, c'est forcément mieux que rien et surtout, de penser que je peux encore m'améliorer.

*** Pour Les Lundis à Deux d'Alice et Zaza. ***

*

You May Also Like

12 commentaires

  1. ouaip, c'est chouette, moi je trouve que je n'en fais jamais assez, j'avais d'ailleurs une liste/bilan évolutive ... faudrait que je la ressorte et je participe, je reviens doucement à la vraie vie ... quel dommage. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est compliqué, oui. On peut penser qu'on n'en fait pas assez mais au moins, on fait.

      Quant à la vraie vie toussa toussa, 💜 !!!

      Des bisous.

      *

      Supprimer
  2. C'est bien tout cela mais pour certaines cela me parait un peu compliqué quand même...
    Bonne journée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'avantage de ce genre de gestes, c'est que tu peux les adapter à ton quotidien à toi.

      Je ne suis pas du genre à parvenir à me forcer sur le long terme, du coup, les trucs qui sont dans cette liste, je les fais maintenant machinalement et je n'en vois aucun comme un effort.
      Mais effectivement, ce qui ne représente pas une contrainte pour moi peut l'être pour toi. Et il y a très certainement des choses que tu fais que je ne ferais pas. ;-)

      Des bisettes et une belle journée à toi.

      *

      Supprimer
  3. Ici aussi on fait de notre mieux. On trie , on donne à Emaüs, on garde le papier pour les brouillons. Quand on a fait le point à la rentrée des classes de ce qu'il restait de l'année passée, j'ai halluciné ! Le gaspillage est impressionnant. Cahier utilisé pour la plupart que de moitié. Du coup, on recycle les cahiers en cahiers de brouillon. On n'a acheté que ce qu'il manquait. Tout comme toi, on consomme de saison et de la viande moins de ma région (Charolaise). Par chance mes enfants ne sont pas fan du Nutella, ils préfèrent les tablettes de chocolat ! Très bel article Anne-Laure, bonne semaine écolo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça, de notre mieux. Et c'est déjà pas mal.

      Des bisous !

      PS : je ne devrais pas dire ça mais, concernant la viande rouge, pour moi, tu vis au paradis...!

      *

      Supprimer
  4. ouaouh ;) et bien moi je te dis bravo car je n'en fait pas autant ;) je retiens l'association pour les stylos usagé, çà c'est bon à savoir et çà me plait si je peux aider ;) j'ai trouvé aussi une association pour les vieux collants je vais essayer de retrouver le lien pour le mettre dans mon article ;) des bisous et franchement bravo ma belle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les stylos usagés, c'est vers chez moi, pas vraiment pratique pour toi. mais je crois qu'ils essayaient de trouver des relais dans chaque département.

      Les vieux collants, en revanche, ça m'intéresse. je vais venir te lire.

      Des bisous.

      *

      Supprimer
  5. Coucou !
    Je vois que tu en fais beaucoup dans ton quotidien et constate que la tendance du "zéro déchet" prend de plus en plus d'ampleur, tout en étant adaptable à chacun. J'aimerais être aussi avancée que toi, surtout au niveau de l'entretien de la maison mais je vis en colocation temporairement. J'essaye de glisser un peu d'achats en vrac par ci, d'adoucissant maison par là mais ce n'est pas forcément facile. J'ai hâte de vivre seule pour suivre un mode de vie plus respectueux de l'environnement. :D
    En tout cas, bon courage pour la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Orose, et merci de ton passage par ici. 😉

      C'est vrai que la colocation, ça n'est pas forcément évident pour mettre les choses en place. Il faut déjà apprendre à cohabiter. Déjà qu'en couple, ça peut coincer sur certains points...

      J'espère que tu pourras rapidement passer à quelque chose de plus concret.

      *

      Supprimer
  6. De très bonnes idées à piocher dans cette liste ! Moi aussi, j'ai réduit ma consommation de viande et je ne m'en porte pas plus mal. Je suis sidérée par la quantité d'emballages inutiles que je mets de côté chaque semaine. Il y a du travail à faire de ce côté-là !

    RépondreSupprimer
  7. Je me reconnais assez dans ton article, sauf pour les produits ménagers maison (je n'ai pas une âme de chimiste...) et je dois reconnaître que certains plats cuisinés sont encore au menu, mais le moins possible (en fonction de l'emploi du temps notamment). Mais c'est vrai que le nombre d'emballages plastique qui se retrouvent dans le chariot du supermarché est hallucinant!... Je suis d'accord avec ta philosophie: ce que l'on peut faire, c'est mieux que rien, chaque geste compte et c'est important! A bientôt!

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?