Ma belle année 2014

by - vendredi, janvier 02, 2015

 D'ordinaire, je publie ce billet le tout dernier jour de l'année. Mais c'était sans compter le gros coup de moins-bien qui m'a frappée en terme de blogouillage ces temps derniers !
Je ne pouvais pas ne pas dresser un rapide bilan de ce qu'a été 2014 pour moi, le plus important s'étant bien évidemment déroulé le 25 octobre. Comme d'hab', j'ai essayé de retenir au maximum le rose, le positif, l'enthousiasmant et je ne te cache pas que ça a été un peu compliqué, vu l'état d'esprit qui est le mien en ce moment...


En janvier, je me suis encore un peu retournée sur notre séjour à Venise et t'ai montré un coin que j'affectionne tout particulièrement.
J'ai partagé un peu de notre merveilleux gâteau de Noël, une réussite réalisée à quatre mains. Ça nous a pris un temps fou mais ça valait le coup.


Et j'ai vécu, ou plutôt ma Toupie a vécu une bien désagréable aventure. On s'est est remises depuis, même si elle en conserve quelques séquelles.


En février, j'ai lu un formidable roman historique. Qui m'a beaucoup appris sur une période de l'Histoire que je connaissais finalement assez peu.


Je me suis imaginée revivre des moments marquants de ma vie. Un exercice rempli d'émotion, qui a remué bien des choses pour finalement me faire le plus grand bien.
Et j'ai fêté les dix ans d'une de mes plus grandes réussites, je n'en reviens toujours pas.


En mars, j'ai craqué pour un petit film de moins de trois minutes trente. Qui m'a émerveillée, chamboulée, enchantée...
J'ai mangé les premières fraises de l'année.


Et j'ai évoqué, non sans mal, mes préférences, tous domaines confondus.


En avril, j'ai fait une boulette, ai voulu être honnête pour la réparer mais me suis heurtée à une c*nne de compétition... Ça m'apprendra.
J'ai fondu devant la complicité entre mon Niéçou et son Tonton : ils forment une sacrée équipe, ces deux-là !


Et je t'ai donné LA recette, celle du cake familial inratable, parfait pour le petit-déjeuner ou à l'heure du thé, celui qui ravit bien des gourmands depuis plus de 25 ans.


En mai, j'ai rêvé un temps que plus personne ne rechignerait à adopter des animaux noirs.


J'ai reçu pour mon anniversaire un livre mythique pour tous ceux qui aiment le spectacle vivant en général et le théâtre en particulier.
Et, comme chaque année, j'ai eu mon blues pré-fête-des-mères. Et un je-ne-sais-quoi me dit que ça ne risque pas d'aller en s'arrangeant...


En juin, mon département d'adoption a été sous le feu des projecteurs du monde entier le temps d'une extraordinaire journée de commémoration. Un moment à la fois de liesse et de recueillement. De grande émotion aussi.
Nous avons vu, en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, le ciel prendre des airs de ciel de fin du monde. Visuellement très impressionnant mais fort heureusement sans mal aucun, les orages qu'il abritait n'ayant pas été bien virulents.


Et j'ai espéré des vacances qui se sont avérées devenir en partie réalité. On trouve le bonheur souvent bien près de chez soi.


En juillet, la marâtre que je suis a failli s'étouffer de fierté tellement les enfants de mon Chéri ont brillé à leurs examens de fin d'année.
Nous avons passé une soirée d'exception en bord de mer. Du genre de celles qui ne sont pas du tout prévues et qui te laissent des souvenirs impérissables.


Et une mini-fugueuse a fait à ses mémère et pépèràchats la flipouille de leur vie en partant battre la campagne pendant dix-neuf heures qui nous ont semblé durer une éternité.


En août, on s'est baladé dans les champs à la fin du jour, un émerveillement pour les yeux et le cœur.


Nous avons fêté, comme il se doit et comme chaque année à la même date, l'anniversaire de Chiff. Oui, parce qu'on est des fous, ici, comme il n'y a pas de gamin, on a tendance à reporter deux-trois bricoles sur les chats !!!
Et j'ai passé une extraordinaire après-midi aux courses, une première expérience pour ainsi dire inoubliable, la chance du débutant, toussa toussa !


En septembre, je t'ai raconté comment une idée toute simple avait sauvé mon été. Ça continue d'ailleurs d'apporter bien des rayons de soleil dans mon quotidien.


J'ai annoncé ce qui restera pour moi, pour nous, comme LA nouvelle de l'année, celle qu'on attendait depuis si longtemps, celle qui nous a réchauffé le cœur, celle qui a ravi nous familles toussa toussa !
Et je me suis posée mille questions quant à mon bouquet de mariée. Et même que, finalement, c'est ma mère qui a tranché.


En octobre, j'ai une fois de plus pleuré en écoutant François Morel à la radio. Pleuré parce que l'hommage qu'il y rendait me nouait les tripes et aurait dû ne jamais être... Mais nous ne vivons pas dans un monde parfait, ça se saurait.
 J'ai promené une petite Canadienne à travers la Normandie du Bas, je l'ai prise en photo et j'ai adoré ça !


Et j'ai rêvé d'être chat chez moi. Un genre de surkiff' intergalactique comme j'en connais peu.


En novembre, j'ai revécu avec la plus intense émotion le Grand Jour de ma Vie.


Je t'ai montré ma jolie robe avant de la ranger dans une housse dans mon armoire normande. À portée de main pour pouvoir la regarder quand j'en aurai envie.
Et j'ai brillamment résisté à ce qui est probablement la pire de mes addictions. Et je ne te dis même pas à quel point ça m'a rendue fière !!!


En décembre, j'ai bricolé un calendrier de l'avent tout simple mais qui semble avoir fait très plaisir à mon gourmand de MariChéri.


J'ai eu envie de me foutre des beignes tellement je suis bordélique. Et tellement ça me pourrit la vie au quotidien...
Et je suis allée me ressourcer dans mon 9-5 natal, auprès des miens, ça m'a fait le plus grand bien.


Une année plutôt bien remplie. Y'a plus qu'à repartir pour un tour...!

*

You May Also Like

6 commentaires

  1. une année bien chargée tout de même
    une bonne et joyeuse année 2015 et surtout la santé

    RépondreSupprimer
  2. Tous mes voeux pour la nouvelle année. Des bisous

    RépondreSupprimer
  3. Bonne année à toi et à tes proches ♥

    RépondreSupprimer
  4. je te souhaite une année 2015 avec rien que du rose et j'espère que le nuage au dessus de ta tête va s'en aller loin ...des bises !

    RépondreSupprimer
  5. J'espère que 2015 t'apportera autant de bonheur, voir plus!

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?