lundi 25 février 2008

Toupie

Toupie 

La petite boule de poils pesait exactement 365 grammes quand elle est arrivée à la maison. Ses "maîtres" (entre parenthèses, car ce nom leur va si mal...) avaient décidé de l'arracher à sa mère, elle n'avait pas dix jours. Heureusement, en ce dimanche de Pentecôte 2002, sa route a, en quelque sorte, croisé la mienne.

Elle a pleuré pendant des heures, appellant sa maman-chatte des plus déchirants miaulements. J'ai fini par la glisser dans mon pull où elle a finalement sombré dans un profond sommeil, enveloppée de la chaleur de ma peau.
Il y a ensuite eu les réveils de nuit, pour donner le biberon... Les apprentissages plus ou moins bien réussis d'ailleurs... "On" ne sait toujours pas rentrer ou sortir d'un bac à litière équipé d'une porte par exemple ! Les frayeurs... La première cystite à cinq mois, le début de septicémie découvert par le véto lors de la stérilisation...

Tout cela fait d'elle aujourd'hui une chatte un peu étrange. Pas vraiment sauvage, mais pas non plus franchement câline. C'est ma princesse... Si elle ne dort pas sur mon lit (clin d'oeil à Véro !), c'est juste que je ne vis pas tout à fait chez moi... Mais c'est certainement la première chose que nous nous offrirons quand nous aurons enfin un toit à nous !!!

Caresses ma douce petite compagne !

*

mercredi 20 février 2008

Une vie sans chats...?!?... Très peu pour moi !!!

ChatsD_Amour

C'est comme ça, ces petites boules de poils, je ne peux m'en passer ! C'est un peu comme l'air que je respire : vivre sans chats m'est tout simplement impossible. J'ai bien essayé quand ma toute première minette m'a quittée... J'ai tenu un mois et demi. Un mois et demi de tristesse et d'efforts...

Pour leur douceur et leur indépendance... Pour ce côté "petit sauvageon" qui ne les quitte jamais vraiment tout à fait... Cette incroyable façon qu'ils ont de tout régencer dans la maison...
Pour ces raisons et tellement d'autres encore, je les adore !!!

Ces quatre petits-là ne sont pas à moi, je les ai trouvés au détour d'une de mes innombrables cyber-ballades, et je les ai, bien évidemment, trouvés absolument craquants !!!

*

jeudi 14 février 2008

Pour toute la lumière que tu mets dans ma vie...


...

*

En quelle langue te le dire...?!?...


En afghan... Ma doste derm...
En afrikaans... Ek het jou lief...
En allemand... Ich liebe dich...
En alsacien... Ich hoan dich gear...
En anglais... I love you...
En apache... Sheth she'n zho'n...
En bambara... N'bi fe...
En basque... Maite zaitut...
En danois... Jeg elsker dig...
En espagnol... Te quiero...
En estonien... Ma armastan sind...
En finnois... Mina rakastan sinua...
En hongrois... Szeretlek...
En indonésien... Saya cinta padamu...
En islandais... Eg elska thig...
En italien... Ti amo...
En libanais... Bahibak...
En portugais... Amo-te...
En roumain... Te iubesc...
En sanscrit... Anugrag...
En serbe... Volim te...
En sioux... Techihhila...
En slovène... Ljubim te...
En suédois... Jag älskar dig...
En swahili... Ninakupenda...
En turc... Seni seviyorum...
En ukrainien... Ya tebe kokhaïou...
En wolof... Dama la bëgg...
En zaïrois... Na lingui yo...
En zoulou... Ngiyakuthanda...

*

lundi 4 février 2008

"Tu changes ma vie d'une telle façon...!"...

Je lui fais quoi à votre avis, à l'homme qui m'a dit ça...?!?...

Non... Plus sérieusement... C'est une incroyable sensation que de se sentir autant en phase avec quelqu'un...! Parce qu'il n'est aucun mot qu'il me dit que je ne pourrais lui dire et que je me sens aujourd'hui, et contre toute attente, heureuse comme je n'imaginais pas pouvoir l'être à nouveau !!!

Je voulais aussi profiter de ce billet pour vous dire, à vous qui êtes auprès de moi, qui y êtes restés même dans les moments difficiles. Surtout dans les moments difficiles devrais-je même dire. Je voulais vous dire combien je vous suis reconnaissante de m'avoir ainsi "portée". Marie, Véro, Clochette, Krishna's Child, Amaterasu... Il y a des mots, des mains tendues, même des silences, sans lesquels je ne serais pas là où j'en suis aujourd'hui. Je n'oublierai jamais...

Je ne refermerai jamais la porte. Je ne parviendrai jamais à le chasser de mon coeur...
Grâce à vous, j'ai compris que je pouvais vivre avec ça... Et même très bien vivre avec ça...!
La preuve : je me suis relevée. Et la vie continue !!!

Alors oui, aujourd'hui, il y a cet homme qui apporte tant de soleil dans ma vie...! Et à lui aussi, j'ai envie de dire merci. Parce que jamais, même quand tout était noir, même quand je choisissais de tourner le dos, même au plus profond de mes silences désespérés, il n'a jamais lâché ma main... Jamais...
Et je sais aujourd'hui une chose... Je n'ai absolument pas envie de lâcher la sienne... ;-) !

*