mercredi 31 octobre 2012

#VivaCorsica ☞ Même pas envie d 'atterrir...! ☜


Tu ne peux pas ne pas être au courant tellement je le claironne partout : je reviens d'une escapade exceptionnelle dans une île encore plus exceptionnelle, la Corse. Une parenthèse enchantée qui, je n'ai pas peur des mots, m'a chaviré le cœur. À un tel point que j'ai bien du mal à m'en remettre !

À grands coups de charcuterie, de liqueur de myrte tu noteras mes priorités, de paysages époustouflants, de nuits inoubliables oui oui même la dernière sur la Méditerranée déchaînée, d'immenses éclats de rire et de très jolies rencontres, nos hôtes ont vraiment tout mis en œuvre pour nous accueillir de la plus belle des façons. J'ai été très touchée par la sincérité et la générosité avec laquelle la Haute-Corse nous a pour ainsi dire été offerte.

Pour tout ça et pour tellement plus encore, un immense merci !
À Emmanuel, notre Mary Poppins / Nanny McPhee à nous, pour son sourire, sa disponibilité et sa patience.
À mes dix complices de voyage : Aurélie, Cathy, Christine, Émilie, Julie, Marion, May, Muriel, Sandra et Virginie, pour tous les bons moments et la joie que ça a été de transformer le virtuel en réel.
À Jean-Christophe, Marie, Sylvie, François, Josian, Éric, Aurore et tous les îliens que nous avons croisés là-bas, pour leur authenticité ainsi que la passion avec laquelle ils ont partagé avec nous tous leurs trésors.

Quant à toi, là, derrière ton écran, prépare-toi. Parce que tu n'as pas fini d'en profiter avec moi, de l'île de Beauté !!!

*
Merci à l'agence Éluère pour m'avoir permis de faire partie de cette chouette aventure.
Merci à Corsica Ferries pour m'avoir réconciliée avec les voyages en ferry !

Allo Ween...? Ici trouille...! - Mercredi gourmand #78

Mouais, je sais, je suis au degré zéro de la blagounette mais les week-ends chargés comme celui que je viens de vivre, ça laisse toujours des traces ;-) !
Je sais que tu t'attendais à ce que je te cause brocciu, châtaigne et cochon de lait. Mais, comme je cuve encore ma liqueur de myrte, ma Pietra et surtout que cet excellent rouge qui a coulé à flots dans mon verre sans jamais le laisser se vider, ça va être compliqué, il va me falloir quelques jours pour m'en remettre définitivement, mettre le nez sérieusement dans mes photos et parvenir à organiser toutes les gourmandises que je souhaite partager avec toi.

Du coup, comme c'est Halloween aujourd'hui, ça ne t'aura pas échappé, je vais te proposer quelques idées pour tailler ta citrouille. Tu t'en doutes, je ne me suis pas adonnée moi-même au truc, c'est un peu dangereux, surtout dans mon état. Mais bon, y'a moyen de choper des idées !

Des fantômes...


De mignons épouvantails...


Des vilaines bêbêtes...


Vraies ou fausses...


Des maisons hantées...



Un spectaculaire hommage à mon cinéaste préféré...


Et forcément, deux-trois trucs pour ravir les mémèràchats...!




Et toi, la sculpture sur citrouille, tu pratiques...?

Sinon, concernant le petit jeu de la semaine dernière, la blanche main de Mademoiselle A. a œuvré et a désigné la gagnante.


Memy, j'ai bien évidemment ton adresse dans un coin, mais tu me connais, je préfère que tu me la redonnes, ça sera plus simple pour être certaine de te faire parvenir ton livre rapidement !!!
Merci à toutes pour votre participation.

***

Aujourd'hui, tu trouveras aussi de la gourmandise chez...

- Alice, en avance et dans un trip poireaux.
- Bouboulette dont les citrouilles sont beaucoup plus poétiques que les miennes !
- SysyInTheCity chez qui les cupcakes ont enfilé leur costume d'Halloween.
- PetitDiable qui a un cochon sur le feu.
- Tortue qui a trouvé des céréales dans le titre d'un petit polar déjanté.
- Sophie qui a mis ma tarte préférée dans une verrine !
- Mili qui, elle, ne se contente pas de te montrer sa citrouille mais a la gentillesse de t'expliquer comment faire.
- Ptisa qui a tous les arguments pour te convaincre de passer en cuisine avec ta descendance.
- Evelyne et les divins petits gâteaux de Soraya, sa gentille voisine.
- La Grenadine qui adapte avec talent une recette traditionnelle américaine de circonstance aux mesures françaises.
- Mam'Zelle A qui a mis des araignées sur le gâteau d'Halloween de sa Mamie !!!
- Arlette qui s'est régalée de fruits de mer en tous genres.
- Cooking Julie qui nous emmène dans un salon de thé emblématique de la capitale.
- Les délices d'Anaïs qui a utilisé un ingrédient très original pour réaliser des cupcakes.
...


mardi 30 octobre 2012

En vrac #38, avec encore un peu de Corse dedans !!!


C'est bon de retrouver son Chéri, ses chats et sa maison.
Aaahhh, ce moment de solitude quand tu t'aperçois que tu te balades depuis une heure dans un gilet à l'envers.
1.049 photos en un week-end, il va falloir que je trouve le courage de tout trier...
La nature humaine est un truc qui a le don de me laisser perplexe.
Je me replonge dans Twitter, je ne jurerai de rien mais je sens que cette fois est la bonne !
Ma folie du violet continue à prendre de l'ampleur, parfois je me fais peur.
La main innocente a bien fait son boulot, j'ai ma gagnante pour demain.
 Ma mère est au taquet pour préparer Noël.
Mon Chéri dans Miss KK, c'est une vision qui vaut son pesant de cacahuètes !!!
Très très énervée après mon téléphone portable, ça va mal se finir.
679 pages à lire le plus vite possible, j'appréhende.
Bon, c'est pas le tout, mais va falloir se remettre à bloguer...!

*

dimanche 28 octobre 2012

En vrac #37, édition spéciale "Corse" !


Même pas peur sur le ferry.
Être réveillée pas Omer chantant Spider Cochon, ça n'a pas de prix, mais sans s'étouffer, c'est dur...
Boire de la liqueur de myrte provoque des rêves érotiques : j'enquête, je te livre les conclusions dès que je les ai tirées.
Bastia m'a tuer : je suis sous le charme !
J'ai peur que le terme balade ne se transforme en un genre d'effroyable raid-aventure dans la bouche des Corses.
Boire du délicieux vin rouge sans que jamais mon verre ne se vide, ça, c'est fait !
Bon, c'est d'un fatiguant, les hôtels de luxe ;-) !!!
S'endormir dans l'assiette au resto et finir par des fous rires dans le lit jusqu'à 3 heures du mat', c'est trop bon !
Nous avons enfin percé le secret de la maçonnerie corse mais chut, comme son nom l'indique, c'est un secret.
Quand est-ce qu'on arrête de manger...???
Et si je me perdais en montagne plutôt que de reprendre le bateau demain soir...?
Kiffe la Team Risotto !!!!

*

vendredi 26 octobre 2012

Quelques lectures pour tes ados

En ce moment, comme je te l'expliquais, je suis en pleine boulimie de littérature jeunesse. J'ai toujours aimé ça, mais je n'avais qu'une vision très classique de la chose : hormis les classiques justement, et les gros best-sellers, je dois reconnaître que ma culture en la matière était à parfaire. Mais j'y travaille, j'y travaille...!

Voici donc aujourd'hui, trois livres que je te recommande. Entre tendresse, rire et émotion, ils ont su retenir mon attention.

****************************************************************************

Dear George Clooney, tu veux pas épouser ma mère ? - Susin Nielsen


Maman est arrivée avec un DVD et un sac de nourriture thaïe de chez Saswadee, comme tous les vendredis soirs. Rosie a étalé une couverture devant la télévision, et j'ai disposé le repas dessus. C'était notre habitude immuable, toutes les semaines, et j'adorais ça. Car voyez-vous, le vendredi soir est la Soirée officielle des Femmes Gustafson. C'est LE soir de la semaine où maman est toujours libre pour rester avec Rosie et moi. Pas de rencards, pas d'invités, pas même Phoebe, Karen ou Amanda. Rien que nous trois. Donc, hier soir, nous étions à une demi-heure du début d'Ocean's Eleven, avec George Clooney, quand le téléphone a sonné. Nous ne sommes pas censées répondre au téléphone pendant la Soirée officielle des Femmes Gustafson. Mais quand maman a vu le numéro, elle a pourtant décroché...

Violette a une mère qui ne sort qu'avec des losers depuis son divorce. Violette n'en peut plus, mais sa mère a désespérément envie de refaire sa vie et continue à accepter de nouveaux rendez-vous. Ce soir-là, le rendez-vous s'appelle Dudley Wiener, illico surnommé la Saucisse. Il adore les vide-greniers et les blagues nulles, et ne plaît pas DU TOUT à Violette qui décide de prendre les choses en main. Elle va donc écrire à George Clooney pour lui demander un petit service et filer Dudley : si la Saucisse a un cadavre dans son placard, elle le trouvera !

***

Pas facile d'évoquer ce qui se passe dans la tête d'une ado dont la maman s'apprête à refaire sa vie sans tomber dans le pathos. Et bien, là, c'est très réussi. Ce roman commence sur les chapeaux de roues avec une inénarrable scène se déroulant dans un bac à sable, ne m'en demande pas plus, je ne veux pas gâcher le plaisir de la découverte pour celles et ceux qui seraient tentés ;-) !
Les personnages sont, certes, quelque peu caricaturaux mais hyper attachants. Un roman très drôle, très tonique, on crève d'envie à chaque page, de rentrer dans le bouquin pour aller donner un petit coup de main à Violette...!

Une lecture orientée "filles", à partir de 10 ans.

****************************************************************************

Journal d'un dégonflé, Rodrick fait sa loi - Jeff Kinney


Surtout, ne demandez pas à Greg comment se sont passées ses vacances... il ne veut pas en parler !

Pour Greg, la rentrée scolaire est presque une bonne nouvelle tellement ses vacances ont été horribles. Car il s'est passé un évènement qu'il aimerait mieux oublier. Mais Rodrick, son grand frère, sait tout... et espère le faire chanter !

***

C'est te dire si j'aurais fait une sacrée libraire jeunesse : j'ai emprunté ce livre à la bibliothèque sans remarquer qu'il s'agissait du tome 2 d'une série... À ma décharge, il ne portait pas sur sa couverture le macaron de la photo, qui aurait eu le mérite de m'ouvrir les yeux !
Qu'à cela ne tienne, ça n'a pas mis ma lecture en péril. On trouve certes quelques références au premier tome mais loin de t'embrouiller, elle te donneront plutôt envie de le lire. Enfin, ça a été le cas pour moi.

Une chouette découverte : Greg a tout du anti-héros attendrissant. Un genre de Petit Nicolas des temps moderne. Ses aventures ont tout de la mésaventure. Mais rien n'est jamais bien méchant. Faut dire qu'un garçon qui tient un journal intime, ça n'a rien de commun ! Un journal intime qui plus est rempli d'illustrations hilarantes.
La vie au quotidien, l'école, la famille, sa place dans la fratrie, autant de thèmes abordés sur un mode léger. Et Greg est exactement le copain qu'on adorerait avoir !

Plutôt pour les garçons, à partir de 9-10 ans.

****************************************************************************

(Re)play ! - Jean-Philippe Blondel


"Benji, il faut que nous remontions le groupe.
- Sans Clara, c'est mission impossible.
- Eh ben, c'est pas grave. On sera un groupe de nuls.
- On pourrait s'appeler les Top Naze.
- On mettrait un chapeau, on se composerait une gueule livide et on singerait Pete Doherty."

La fièvre s'est emparée du lycée à l'annonce de la visite d'un célèbre critique rock. Des groupes de l'établissement pourront lui faire écouter un ou deux morceaux. Mais celui de Benjamin n'existe plus, il a explosé... comme son amitié avec Mathieu. Et si c'était l'occasion de "rejouer" le passé ?

***

Très très joli roman, tout en délicatesse et en émotion. Une superbe évocation de l'adolescence et de ses tourments. Du point de vue des garçons, et c'est plus rare il me semble.

La musique et l'amitié sont au centre de cette histoire, et ça tombe plutôt bien, dans mon souvenir, c'est tout ce qui compte quand on a 17 ans. Et tout est tellement bien évoqué que je me suis revue à cet âge dans les couloirs de mon lycée. Parce que finalement, mon adolescence a beaucoup ressemblé à celle de Benji, c'est peut-être pour ça que ce roman m'a autant touchée et que je trouve très difficile d'en parler.
Un vrai bijou, ne passe pas à côté !

À lire à partir de 12-13 ans.

*

Rond de sorcière - Clic-clac #5, saison 3


La photo n'est pas très belle mais le phénomène étonnant. Les champignons ont plutôt pour habitude de se développer de façon anarchique mais parfois, on les trouve formant un rond quasi parfait : une cercle de fée ou un rond de sorcière !

Pour Cricri.


*

jeudi 25 octobre 2012

♫ Colchiques dans les prés ♫


Je les ai tant chantées dans mon enfance que j'étais vraiment heureuse de pouvoir les découvrir enfin en vrai au cours d'une de mes balades dans le Jura !

Pour Magda.


*

mercredi 24 octobre 2012

Jurassic vache - Mercredi gourmand #77

Bon, la semaine dernière, je t'avais laissé(e) là.


Au pied de l'escalier. Escalier qui est décoré de multiples ruminants qui n'ont pas fait rire la Vache qui Rit : penses-tu, ce ne sont que de vulgaires contrefaçons ;-) !


J'ai d'ailleurs trouvées passionnantes toutes les explications quant à la lutte contre la copie que n'a cessé de mener Léon Bel.

Le premier étage est consacré à l'identité visuelle de la marque, au marketing, à la pub, un chouette voyage dans le temps qui commence avec la toute première boîte.


Comme tu peux le constater, elle était en métal. Et figure-toi qu'à l'époque, les portions étaient remplies et refermées à la main !
Puis, très vite apparaît la belle illustration signée Benjamin Rabier, un dessinateur animalier dont il faudra que je te parle un jour.


Ici, une association précieuse : Rabier et Poulbot.
On découvre aussi des objets publicitaires, du porte-clés à la dînette en fer blanc. Une évocation aussi de la caravane de Tour de France à laquelle la Vache qui Rit a participé pendant des années.
Beaucoup de dessins, d'affiches, qui passent en revue l'aventure de ce fromage qui est pour bon nombre d'entre nous synonyme de souvenir d'enfance. Évidemment, il y en avait beaucoup qui ne me disaient rien du tout mais, au bout d'un moment, je suis tombée sur du familier...


Voire du très très familier.

C'est fou ce que je me souvenais de cette affiche !!!
Au centre de la dernière pièce sont diffusés les clips publicitaires, qui passent en revue 90 ans d'histoire de la marque.
Mon préféré : un petit film avec Pauline Carton jouant le rôle d'une cuisinière, exquis, j'ai dû le regarder trois ou quatre fois de suite tellement il m'a fait rire !


Et puis, beaucoup d'images, de dessins, de crayonnés représentant les vaches telles qu'on les connait aujourd'hui. Que personnellement, je trouve plutôt réussies, même si elles ne remplaceront jamais celle de mon enfance.


De quoi clôturer une très chouette visite. Nous l'avons faite à deux, mais c'est assurément une sortie que tu peux faire en famille, il y a de quoi régaler les enfants, même les plus petits. Et forcément, tu ne pars pas sans être passé(e) par la boutique, où tu réussis à acheter plein de conneries un livre que tu as déjà, d'où la surprise dont je t'ai parlé hier soir !


Je te propose de le gagner. Je solliciterai une main blanche et innocente de mon entourage pour tirer au sort parmi les participantes du jour celle à qui je l'enverrai. Résultat la semaine prochaine !

Et toi, envie de cuisiner la petite portion triangulaire du Jura...?

*** Demain matin, je prends un train aux aurores, donc si tu participes tardivement, je préfère te prévenir que je ne traînerai pas devant mon ordi dans la soirée mais ne t'inquiète pas si je tarde à lister ta participation, je serai absente plusieurs jours, elle sera quand même prise en compte pour le tirage au sort ! ***

***

Les gourmandes de la semaine sont :

- Alice qui partage avec nous le cake à l'orange familial.
- Cooking Julie avec un délicieux pain de viande aux saveurs de l'Asie.
- Sandy chez qui il y a un dragon dans l'assiette...!
- Arlette et son classique et délicieux lapin aux pruneaux.
- Bouboulette qui a remplacé le chocolat du marbré par des speculoos... Mioum !!!
- Sophie qui s'éclate à préparer Halloween et t'offre un chouette cadeau pour t'y aider.
- Memy et ses lasagnes végétariennes, mais rien ne t'empêche de les customiser à la 'iande !
- SysyInTheCity en pause-déjeuner en amoureux et en Chine.
- Tortue qui nous propose un joli roman, à l'ombre des cerisiers.
- Lucky Sophie porteuse d'une excellente nouvelle pour toutes les mamans.
- La Grenadine avec une tuerie de muffin choco-noisette.
- Mam'Zelle A qui a un drôle de hérisson dans sa cuisine.
Evelyne, la tentation en personne avec ses gourmandises corses !!!
- Chocoladdict avec un clafoutis fruits d'automne - lait de coco... Mioum !
- Mili qui te propose du plaisir dans un mug et en moins de 5 minutes.
...


*

lundi 22 octobre 2012

En vrac #36


Je ris jaune : j'ai retrouvé mes clés de voiture... Dans mon sac à main... :-S
Réveillée pas le facteur ce matin, il a dû se marrer en repensant à ma tête !!!
Je veux un foulard avec des têtes de mort.
Mon grand-père entendrait le nouveau générique des Chiffres & des Lettres, il se retournerait dans sa tombe.
Mes chats sont complètement givrés...
Je suis en pleine boulimie de littérature jeunesse.
Si tu mets du bordeaux sur tes ongles, n'envisage pas autre chose que le fameux Rouge Noir de Chanel.
Vache, je me suis acheté une veste de randonnée.
Ma belle mère est terrible : elle a sauvé mon tee-shirt préféré !
Les puces sont de retour et moi je suis désespérée.
Croise les doigts pour que la partie très très au sud-est de la France soit sous le soleil le week-end prochain.
J'sais pas quoi faire à manger ce soir...

*

dimanche 21 octobre 2012

Des filles, du sable et du partage... L 'aventure quoi !


Dans mes rêves les plus fous, je suis une aventurière... Une vraie. Une qui s'embarque dans des trucs incroyables.
Dans mes rêves les plus fous, l'aventure est intimement liée à la découverte, à l'ouverture à l'autre et à la générosité.
Bien assez de raisons pour que je sois touchée par une compétition comme le Trophée Roses des Sables.

Comme sa couleur et son nom le laissent entendre, ce trophée est une aventure qui se conjugue à 100% au féminin. Mais attention, si je te dis "à 100% au féminin", ça n'a pour autant rien à voir avec une quinzaine de vacances paresseuses et girly. Ce rallye-raid est une vraie course, une de celles qui demandent de savoir piloter un bolide, qu'il soit 4x4, buggy, moto ou même quad, ce que je te déconseille parce que figure-toi qu'un quad, ça prend déjà les virages comme ça peut et quand ça a le temps sur du bitume alors je te laisse imaginer les efforts qu'il te faudra pour dompter la bête dans le sable bien fin du désert...! Mais il te faudra aussi comprendre un road-book et ne pas se laisser abuser par les indications d'une boussole et dieu sait si la boussole, comme le quad, peut se révéler sournoise !


 Après avoir traversé l'Espagne puis un bout de la Méditerranée, tu pourras enfin fouler le sol marocain sur ta moto/sur ton quad/dans ta voiture, rose, mais c'est pas obligatoire. À toi les grands espaces et l'éclate sur la pédale d'accélérateur...!!!


 Mais ne te sens pas obligée, puisque le temps n'est pas pris en compte pour le classement : on préfère te juger sur ton sens de l'orientation (je te préviens, le mien est excellent) et ton habileté à franchir les dunes (je ne me prononcerai pas, faute de dunes en Normandie du Bas).


Ne t'inquiète pas, ce qui est chouette, c'est qu'au milieu de près de 360 filles, tu ne te sentiras jamais seule en cas de pépin : des galères, y'en aura, y'en a toujours, mais il y aura toujours des nanas sympas autour de toi pour t'aider à t'en sortir. Si si, je t'assure !


Mais, je t'avoue, moi, la généreuse dans tous les sens du terme, la partie que je préfère, c'est celle qui lorgne du côté de l'humanitaire. Parce que, derrière la course, il y a une véritable démarche de solidarité et de partage. Il s'agit d'emporter et de distribuer une fois sur place du matériel scolaire, des jouets, des vêtements, des produits d'hygiène notamment. Une action qui se prolonge bien au-delà, tout au long de l'année, grâce à l'association Enfants du Désert qui travaille aussi avec des ONG locales. C'est environ 4.000 enfants qui en ont profité suite à l'édition 2011.


Cette année, le Trophée a eu lieu du 11 au 21 octobre, au moment où j'écris ces lignes, les concurrentes sont probablement le cœur serré sur le chemin du retour. Après avoir vécu une expérience magique. Après être allées, dans le plus grand des respects, à la rencontre du désert et de ses habitants. À la rencontre d'elles-mêmes aussi, il ne peut en être autrement dans de telles conditions.
J'ai été fascinée par ces dix jours. Tellement fascinée que je me dis que... pourquoi pas... l'an prochain... ben oui, pourquoi ne pas devenir, moi aussi, l'une de ces héroïnes roses dont le périple m'a tant ravie...?


Une aventure aussi belle qu'un mirage et qui laisserait en moi, j'en suis sûre, une trace indélébile... En attendant, je collectionne le sable et je cherche toujours les clés de ma voiture...!

*
Trophée Roses des Sables site officiel 
Crédits photos ©Flashsport / Trophée Roses des Sables

Le retour en Normandie, de la lecture et du vernis, et moi en reine de la survie !

Ma semaine en Instagram #5

Une semaine terne et pluvieuse, mais remplie d'espoir, et dans laquelle j'ai trouvé sept petits moments à partager avec Madame Parle.

Dimanche

Aaaahhh, retrouver les beaux couchers de soleil de ma Normandie...

Lundi

Nous voilà entrés de plein pied dans la grande aventure de notre vie !

Mardi

Nouvelle invention des chats : dormir avec une peluche dans la corbeille à linge propre !

Mercredi

Occupations girly pour après-midi pluvieuse.

Jeudi

Une semaine que ça me titillait et mon Chéri l'a fait !!!

Vendredi

Soupe et gâteau faits maison, sachets de thé, et hop, un kit de survie pour Mademoiselle A. !

Samedi

Pendant que mon Amoureux est parti accompagner ses fils chez leurs grands-parents...

Belle semaine à tous !

*

samedi 20 octobre 2012

En vrac #35


Recevoir une vidéo de ma nièce en train de yaourter du Katy Perry dans son bain, ça n'a pas de prix !
Ma courbe de température m'a tuer... :p
Je me suis fait poker par un type tout bizarre sur FB.
Ma certitude littéraire du jour : 50 shades of Grey ne passera pas par moi.
Petit trip girly avec ma sœur en préparation : je kiffe !
Mon beau-père est un cascadeur et, dans l'aventure, il a gagné un bras bionique... :-S
Pourquoi je viens de craquer sur une paire de pompes à 189€...????
Ôskour, Christophe Maé revient...!
Recadrer ma banquière qui compte sur moi pour faire son taf, ça, c'est fait.
J'ai déjà la tête à l'organisation des fêtes de fin d'année.
Poser du vernis à ongles, quand tu t'y remets après deux ans d'abstinence, ça ne revient pas tout seul.
Une semaine sans Mademoiselle A., c'est long.

*

Dans ma cuisine, des coquilles, enfin !


Elles arrivent tout juste du marché aux poissons de Ouistreham !!!
La saison a commencé en début de mois et, comme le veut la tradition familiale, nous mangerons les premières ce midi avec le Grand de mon Amoureux.

En risotto, ça te dit, Chocoladdict...?


***

Edit de 16h15...


Comment te dire...?!?... ;-)

*